Le plus beau but d'Hugo SANCHEZ


Le 10 avril 1988 le Real Madrid se dirige tranquillement vers un troisième titre de champion d'Espagne d'affilée. On joue la 32ème journée et les madrilènes comptent 10 points d'avance sur le second du championnat, les basques de la Real Sociedad (Pour rappel la victoire est alors à 2 points). Mais l'ambiance n'est pas forcément euphorique en ce dimanche après-midi à Santiago Bernabeu. En effet plus tôt dans la semaine, les madrilènes, à la maison, ont buté, en demi-finale aller de la coupe d'Europe des clubs champions sur un os néerlandais. Face à un très solide PSV Eindhoven, le Réal a concédé un très fâcheux match nul un partout qui s'avéra fatal au retour en Hollande quinze jours plus tard. L'avant-centre Mexicain, Hugo SANCHEZ avait eu beau ouvrir la marque dès la 5ème minute sur Penalty, il avait par la suite été incapable de tromper l'immense Van Breukelen. Ainsi au moment de recevoir Logroñes, qui lutte pour le maintien, l'avant-centre madrilène a soif de revanche aux yeux de son public. Il faut dire que l'attaquant Mexicain est en passe d'écrire une belle page dans l'histoire du football espagnol. En effet, il est en passe de se voir attribuer son quatrième Pichichi, titre de meilleur buteur de la Liga, et qui est, de façon consécutive, deux avec l'Atlético de Madrid et deux avec le Réal de Madrid. Il démontre si besoin était qu'il est un des meilleurs avants-centres qui ne soient jamais passés dans le football espagnol. Chaque dimanche, Hugo Sanchez marque des buts plus beaux les uns que les autres. Mais le mexicain cherche toujours à innover et essayer de faire profiter le public madrilène d'un spectacle de toute beauté. Et ce dimanche 10 avril 1988, il avait encore plus à cœur de le faire après ses échecs face au PSV. Dès la 10ème minute, il va inscrire le 27ème but de sa saison, le plus beau de sa carrière, comme il le reconnaitra d'ailleurs à la fin de la rencontre. Une balle aérienne centrée par Martin Vasquez fut reprise de façon acrobatique par Hugo Sanchez qui l'expédia dans la lucarne opposée. Les 70 000 spectateurs de Bernabeu, debout, sortir leurs mouchoirs un peu comme aux arènes acclamant leur héros. 


Ce but fut à travers les années, commenté et analysé et encore plus l’année dernière pour ses 30 ans et surtout, souffrant de la comparaison avec celui de Cristiano Ronaldo face à la Juventus en Ligue des Champions. Comme si cela ne suffisait pas au Portugais d’effacer un par un tous les records qu'Hugo Sanchez avait inscrit dans les annales de la Maison Blanche, il fallait aussi qui le prive du plus beau but de l’histoire du club. A ce titre, les journalistes de Marca ont tenté de démontrer que CR7 était monté plus haut que le Mexicain, je vous laisse en juger (cliquer sur les images pour une meilleure résolution) :
Sources :
France Football n°2192 du 12 avril 1988
Marca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...