Le plus beau but contre son camp de l'histoire ?

Il y a vingt ans, Manchester City allait connaître l’une des pages les plus noires de son histoire avec une relégation en troisième division. Difficile à imaginer aujourd’hui quand on voit l’équipe emmené par Pep GUARDIOLA dominer la Premier League et impressionner en Champions League. Et pourtant l’histoire de leur relégation est l’une des plus belles farces de l’histoire du foot anglais. Nous sommes le 25 avril 1998 et Manchester City 21ème de la ligue reçoit QPR (mal classé aussi) pour le compte de l’avant dernière journée. Dans une First Division à 24 équipes, les Citizens ont encore leur destin entre leurs mains, en étant premier non-relégable. Si la rencontre démarre très bien avec l’ouverture du score par Georgi KINKLADZE dès la première minute, City ne vas jamais réussir à gérer le score et la pression autour du match à l’image de son défenseur Jamie POLLOCK. En effet QPR égalise rapidement quand le défenseur de City fraîchement débarqué seulement un mois plus tôt de Bolton va devenir le héros malheureux de la rencontre, de la saison. Jamie POLLOCK, défenseur d’expérience passé par Middlesbrough et Bolton a été recruté pour mener à bien l’opération sauvetag. Non seulement Pollock ne va pas répondre aux espoirs de tout un club, mais c’est lui qui va précipiter le navire vers le naufrage. Vous vous souvenez du but splendide de Gascoigne face à l’Ecosse à l’Euro 96 ? Sinon, allez revoir vite fait le sujet : Le secret du but de Gascoigne. Et bien Jamie POLLOCK va l’imiter mais seulement lui il va le réaliser dans ses propres buts. C’est magnifique, sombrero au-dessus de l’attaquant adverse puis lob sur son propre gardien sans que le ballon ne touche une seule fois le sol. Ce but est considéré, de l’autre côté de la Manche, comme plus beau but contre son camp de l’histoire du championnat anglais. Je vous laisse l’admirer :


Manchester-City égalisera mais après ce match nul, le club chute à la 23ème place et la victoire à Stoke City lors de l’ultime journée ne changera rien, les Citizens connaissent l’humiliation de se retrouver en troisième division anglaise. C’était il y a vingt ans, il y a une éternité. Et Jamie Pollock ? Après sa carrière de joueur il deviendra entraîneur dans le nord de l’Angleterre dans la ville de Spennymoor en entraînant d’abord l’équipe de Spennymoor United puis elle de Spennymoor Town. Le voici il y a quelques années et le garçon a un peu relâché ses efforts au niveau du footing avec ses joueurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...