Les Raté Panini : Raymond DOMENECH

Pour l'anniversaire de Raymond DOMENECH (24/01/1952) comment souvent sur les réseaux sociaux, j'ai posté une "Paninomorphologie" de ces années de joueurs et voici le résultat (Cliquer sur chacune des images de ce post pour les voir avec une bien meilleure résolution) :
Cet assemblage est un mix entre les albums Etoiles du football, Panini ...et même des cartes. Ce choix était pour avoir une uniformité visuelle et esthétique. Ainsi les neuf premières images sont avec l'Olympique Lyonnais, les cinq suivantes avec le Racing Club de Strasbourg et les deux dernières respectivement avec le PSG et les Girondins de Bordeaux. Et c'est précisément le passage entre Lyon et Strasbourg qui va nous intéresser. Non pas qu'il s'agisse d'un raté comme je le traite souvent dans cette rubrique mais une belle retouche photo. Une des plus belles que j'ai vu sur un album Panini surtout pour un album fait il y a quarante ans pour la saison 1977-78. C'est l'image ci-dessous qui m'a toujours intrigué :
Cette vignette est issu de l'album Léon Glowacki. Si vous ne connaissez pas cette édition je vous invite à relire le sujet : Léon GLOWACKI concurrent de Panini en France où déjà je souligne la particularité de Raymond dans cet album. En effet quand on regarde la double page de l'Olympique Lyonnais pour la saison 1977-78, Domenech est le seul joueur à ne pas poser à Gerland et le seul à ne pas être en maillot bleu (cliquer sur l'image pour l'avoir en haute résolution) :
Chez Panini en revanche aucun souci, Raymond Domenech il est vrai avait bien commencé la saison avec l'Olympique Lyonnais mais était parti en début de saison (il dispute son dernier match avec l'OL pour le derby face aux verts à Gerland le 9 Septembre 1977). Donc c'est logiquement qu'on ne retrouve pas Raymond DOMENECH avec l'Olympique Lyonnais :
Et il est bien présent avec le RC Strasbourg dans l'album 1977-78.
Mais alors vous me dites, il est où le problème ? Les Editions Glowacki ont fait leur album trop tôt et n'ont pas anticipé le départ de Raymond à Strasbourg et ça s'arrête là. Mais non, ce serait trop facile. Si vous avez bien cliquer sur chacune des images pour les voir en meilleure résolution, vous avez notez que j'ai bien insisté sur ce point depuis le début du post, c'est que l'image de l'album Glowacki de Domenech avec Lyon et celle de Panini avec Strasbourg se ressemblent beaucoup trop à mon goût. Et pour vous aider à y voir plus clair voici un petit zoom des deux vignettes avec Lyon et Strasbourg, faîtes bien attention à ce qui se passe derrière l'ancien sélectionneur des bleus :
En effet elles se ressemblent trop car elles ont été prises à quelques secondes d'intervalles seulement. L’endroit est le même avec les pylônes, la tribune et la caravane derrière et puis il y a les gars qui s'échauffent derrière et notamment le mec en jaune qui est le même sur les deux photos. Mais laquelle des deux images a été retouchée ? Celle de Lyon (Glowacki) ou de Strasbourg (Panini) ? Et bien pour vous aider à faire votre choix, voici d'autres images Panini de Lyon et Strasbourg lors de cette saison 1977/78 :
Du coup c'est assez facile avec les mêmes personnes derrière les lyonnais Genet et Paillot que sur les deux images de Domenech. Dans le même temps on voit bien que les photos de Strasbourg ont été prises dans un tout autre lieu, en lisière de forêt. Donc c'est Panini qui a "triché" en retouchant l'image de Domenech avec l'Olympique Lyonnais et en lui collant le maillot du Racing Club de Strasbourg. Il faut tout de même reconnaître que c'est très bien fait pour l'époque, nous sommes en 1978 et il y a quarante ans des logiciels comme Photoshop n'étaient pas aussi sophistiqués qu'aujourd'hui. Ce qui trahit le photomontage ce sont les bandes Adidas bleues qui laissent une trace magenta par-dessus le tee-shirt rouge de l'Olympique Lyonnais, mais sinon chapeau :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...