La Gambardella de Laurent BLANC & Franck PASSI

Le 13 Mai 1984 à Tours avaient lieu les deux demi-finales de la coupe Gambardella. Si dans un premier temps Laval éliminait Rennes aux tirs aux buts, dans l'autre opposition Montpellier réalisait une véritable démonstration en battant 3-0 le grand favori de l'épreuve, le FC Nantes avec un certain Didier Deschamps dans le onze nantais. L’entraîneur nantais, un certain Reynald Denoueix ne tarissait pas d'éloge à la fin de la rencontre sur l'impressionnante démonstration des deux milieux récupérateurs de Montpellier : Franck Passi et Laurent Blanc. Deux jours plus tard, toujours à Tours Montpellier allait s'incliner en finale Gambardella aux tirs aux buts, incapable de hisser leur niveau de jeu comme les montpellierains l'avaient fait face aux canaris. Avec une prestation en dent de scie de ses deux milieux de terrains, France Football n'hésitaient pas alors à écrire, que Franck Passi et Laurent Blanc faisaient la pluie et le beau temps. C'est à dire que dans un jour avec ils dominent de la tête et des pieds le milieu de terrain nantais emmené par le jeune espoir Didier Deschamps et que dans un jour sans, c'est le Stade Lavallois qui domine les débats de cette finale. Pourtant Laurent Blanc aurait pu changer le sort de cette finale. En effet c'est lui qui sur corner inscrira le seul but de la rencontre d'un splendide coup de tête, sauf que l'arbitre refusera ce but du futur champion du monde au motif d'une charge peu évidente. En effet Laurent Blanc, capitaine de son équipe, arrivait lancé et donc avec une détente bien supérieur à son adversaire statique....Ce choix fût très controversé et la rencontre arrêté plusieurs minutes. L'arbitre ne changeait pas d'avis et le match s'arrêtait donc sur ce score vierge et nul. Montpellier avait laissé passé sa chance et comme en demi-finale, Laval s'imposait aux tirs aux buts. Pour Montpellier il y avait quand même le sentiment de posséder une formidable génération avec les Pascal Baills, Franck Passi, Laurent Blanc, Jean-Michel Guede ou autre Kader Ferrahoui qui n'allaient pas tarder à s'imposer chez les professionnels. Dès l'année suivante la plupart intègrent l'effectif de l'équipe première et participeront activement à la remontée en première division lors de la saison 1986-87 puis à la qualification en coupe d'Europe la saison suivante. Toutefois un absent dans cette formidable aventure, Franck Passi qui quittera Montpellier en 1986 pour rejoindre l'OM. Ci-dessous l'équipe de la saison 1985-86 avec les deux futurs entraîneurs du PSG et de l'OM côte à côte. 
Ci-dessous l'équipe de Montpellier La Paillade lors de la saison 186-87, celle de la remontée.
Enfin les deux futurs entraîneurs du PSG et de l'OM à leurs débuts professionnels sous le maillot montpellierain  : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...