RONALDINHO's brother


Roberto de Assis est le grand frère de Ronaldinho mais aussi son agent. C'est grâce à cette activité et au succès de son jeune frère qu'il est très connu du grand public même si cela est passé par des méthodes qui ont défrayé plusieurs fois la chronique. A ce titre, en 2012, il est condamné à cinq ans et cinq mois de prison pour blanchiment d'argent et évasion fiscale. Selon l'Equipe à l'époque : «La justice fédérale de Rio Grande do Sul a condamné l'agent et ancien joueur de football Roberto de Assis Moreira pour des dépôts d'argent à l'étranger non déclarés et pour blanchiment d'argent». Roberto de Assis outre une lourde amende, bénéficie depuis sa condamnation d'un régime de semi-liberté. Mais Roberto de Assis avant de devenir un agent aux méthodes condamnées par la justice, a été un joueur professionnel, certes il n'a pas eu la renommée de son jeune frère mais sa trajectoire aurait pu être bien différente si il avait été bien conseillé et/ou bien entouré. Il faut peut être voir dans sa carrière le souhait de bien guider son frère Ronaldinho dès son plus jeune âge. En effet, Roberto et Ronaldinho sont les enfants d'un ancien très bon joueur amateur, qui hélas décédera tragiquement en 1988 (il s’électrocute dans la piscine et succombe à une attaque cardiaque). C'est l'année où Roberto devient joueur professionnel au Gremio, mais le jeune Roanldinho lui n'est encore qu'un enfant (8 ans) et tout naturellement Roberto devint un peu le nouveau père de la famille, et le mentor de Ronaldinho qui aura une grande admiration pour son grand frère qui en même temps va devenir un des grands espoirs du football brésilien et briller avec le Gremio. En effet si Roberto de Assis signe son premier contrat pro en 1987 (il n'a que 16 ans), c'est au cours de l'été 1988 que son destin bascule quand le Benfica de Lisbonne achète le meneur de jeu Valdo (qui régalera le Parc des Princes quelques années après). Roberto de Assis devient le meneur de jeu du Gremio. Très vite il devient très populaire auprès des supporters et est désigné comme un grand espoir du football brésilien. En 1989, il est même appelé à disputer deux rencontres éliminatoires de la Coupe du Monde 1990 avec la Seleçao. Il est alors repéré par les formations européennes et plus précisément convoité par le Torino qui propose plusieurs millions de dollars pour l'enrôler, Grémio fait tout pour le garder et lui offre une villa avec piscine pour rester. Mais il se murmure que la clause qu'il le fera rester au Brésil concerne alors son petit frère âgé de 10 ans, Ronaldo de Assis en effet intègre l'école de football du Grémio. Roberto décide donc de rester et sa bonne étoile va peu à peu le quitter, lui le grand espoir du football auriverde
Tout d'abord cela commence par une grave blessure au genou qui va l'éloigner des terrains pendant plus d'un an. A son retour, il tarde à retrouver son meilleur niveau et le club n'a plus la même attitude face aux sirènes des clubs européens. Seulement le standing a un peu changé et c'est en Suisse que se retrouve Roberto de Assis, à Sion plus précisément. Il y restera trois saisons. Il gagne la coupe de suisse et dispute la coupe d'Europe. Mais ces trois saisons dans "l'ombre", ne lui permettent pas de retrouver les auriverde champions du Monde en 1994. En 1995, il signe un contrat de trois ans au Sporting du Portugal mais après une première saison totalement ratée, il rentre au Brésil prêté au Vasco de Gama, puis à Fluminense mais rien n'y fait, jamais il n'arrive à retrouver le niveau de ses débuts et peut être est-il trop occupé à gérer son jeune frère qui affole les observateurs avec les équipes de jeunes du Gremio. Au début de l'année 1997, il est prêté à nouveau au FC Sion où il retrouve un peu son football avant de revenir au Sporting pour y disputer la saison 1997/1998. C'est l'année où au pays le jeune Ronaldinho fait ses grands débuts professionnels. La suite de la carrière de Roberto Assis ressemble à un chroniqueur du guide du routard, on le retrouve en D2 japonaise, puis au Mexique à Guadalajaja avant de revenir au Brésil au plus près du jeune prodige qu'est son jeune frère. Il signe aux Corinthians mais ne joue qu'un seul match dans toute la saison, il faut dire que le bonhomme n'est jamais aux entraînements et enchaîne les vols Porto Alegre-Paris pour négocier le transfert de Ronnie au PSG. A 29 ans alors qu'il n'a plus jouer depuis deux ans quasiment il signe un contrat surprise avec le club de Louis Nicollin à Montpellier. Un ultime baroud d'honneur ? Un énième pari sportif de Loulou qui a toujours aimé relancer certains joueurs atypiques ? En tout cas à l'aube de la saison 2001-02, les deux frangins débarque dans le championnat français :
Bon la comparaison va s'arrêter là et je ne suis même pas sûr que les supporters montpellierains se souviennent du passage du frangin du ballon d'or 1995 à la Mosson. Mais si la carrière de Roberto n'a peut être pas suivie la trajectoire qu'il aurait souhaité, il s'est efforcé de ne pas répéter ces erreurs avec son jeune frère et a tout mis en œuvre pour que Ronaldinho fasse une grande carrière et devienne le meilleur possible. En décembre 2005, quand Ronaldinho reçoit de la FIFA le trophée de meilleur joueur de l'année, lors de la cérémonie, dans son discours de remerciement, il cite en premier son grand frère « Il est mon idole. Il a vécu beaucoup de choses et il m'a aidé à chaque étape de ma carrière. Il m'a toujours encouragé et surtout à ne jamais baisser les bras, de toujours travailler ». Si Roberto a "sacrifié" sa carrière pour chaperonner et gérer celle de son petit frère, il aura au moins la consolation que ceci n'aura pas été vain. Car si il a été champion du monde en 2002, vainqueur de la Copa America en 1999 avec la Séleçao, le ballon d'or 2005 au-delà de tous ces titres remportés successivement avec le Grémio, le PSG, le Barça, le Milan AC, Flamengo ou l'Altetico Mineiro offre la particularité d'être également l'un des rares joueurs de l'histoire a avoir gagné à la fois la Ligue des Champions mais aussi la Copa Libertadores. Une immense carrière sous la bienveillance de son grand frère :  
Source : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...