Héctor CASTRO : Le manchot divin

Dans le dernier sujet on a évoqué la carrière de Victorio "El Manco" CASA, incroyable joueur de San Lorenzo qui a terminé sa carrière professionnelle avec un bras en moins après avoir subi un tir accidentel de mitrailleuse (Voir le sujet : Le manchot de San Lorenzo). Mais Victorio CASA n'a pas été le seul "manchot" à jouer au plus haut niveau. Le plus célèbre d'entre tous est sans aucun doute l'uruguayen Héctor CASTRO dit "El Divino Manco" (Le manchot divin). Légende du grand club uruguayen le Nacional (145 buts en 231 matchs entre 1924 et 1934), Héctor CASTRO a aussi brillé avec la Céleste en étant champion olympique en 1928 et surtout champion du monde en 1930. Lors de cette première coupe du monde de l'histoire, CASTRO marqua le premier but de l'Uruguay dans la compétition (victoire 1-0 face au Pérou) et le dernier but aussi de son équipe, celui du 4-2 en finale face à l'Argentine. Une carrière plutôt fantastique pour ce joueur qui perdit la main à l'âge de 13 ans en manipulant une scie électrique. Voici pour illustrer ce sujet, un documentaire assez exceptionnel sur cette équipe d'Uruguay première championne du monde de l'histoire, il s'agit d'une vidéo remasterisé par la FIFA pour son centenaire :


Héctor CASTRO marquant le dernier but de la finale du Mundial 1930

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...