Manchester Utd vs Bayern München 1999

« C'est fantastique. Les gens qui ont la rage parviennent toujours à leurs fins. Oui, je suis orgueilleux, c'est le plus beau moment de ma vie. Manchester est une grande et belle famille. A la 90ème minute, j'ai cru que tout était fini. A ce moment-là, nous avons reçu l'aide du ciel. Nous avons dépassé la génération de 1968. C'est une année historique pour Manchester ». Voici ce qui disait Sir Alex Ferguson quelques minutes après le dénouement incroyable de la finale de la ligue des champions 1999. Comme le disait si bien Vincent Duluc dans l’Équipe, il faudrait pouvoir expliquer rationnellement que, dominé le plus souvent, et sauvé du 2-0 par un poteau puis une barre, Manchester United a fini par remporter, face au Bayern de Munich (2-1), la deuxième C1 de son histoire après trois minutes d'arrêts de jeu qui sont rentrées dans la légende du football. Mais ce soir-là il n'y avait rien de rationnel. Mené dès la sixième minute les Red Devils laisse le sentiment pendant toute la renconre qu'ils laissent au Bayern un triomphe qu'il a très largement mérité. Mais il reste encore trois minutes d'arrêts de jeu à jouer et Manchester obtient un premier corner. Beckham se dépêche de le tirer, Schmeichel est monté, Fink manque son dégagement, Giggs sa volée du droit, et Sheringham passe par là pour une égalisation inattendue. Tout le monde pense que Manchester a fait le plus dur en arrachant dans les arrêts de jeu une prolongation inespérée mais le miracle était en marche. Une minute plus tard, nouveau corner et toujours Beckham à la manette. Sheringham dévie le ballon au premier poteau, Solskjaer le reprend au deuxième, direction la lucarne et la gloire éternelle (93ème minute). Les joueurs du Bayern sont allongés sur l'herbe, K.O comme si le ciel leur était tombé sur la tête. Ce qui leur est arrivé au terme des arrêts de jeu les plus invraisemblables de l'histoire des finales de coupes d'Europe n'arrive jamais aux équipes allemandes mais avec de Manchester il ne fallait jamais dire jamais.  Pour le plaisir voici ces trois minutes d'arrêts de jeu dans leur intégralité :


1 commentaire:

  1. Salut,
    l'entrée de Solskjaer "Super Sub" un des mes attaquants préférés a tout changé pour MU, c'est lui qui fait me semble t'il la passe décisive pour Sherigham et l'égalisation et plantant le but de la victoire, il mérite un sujet à lui tout seul

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...