L'histoire incroyable des Gudjonhsen

Si vous suivez la rubrique des Famous Father sur OSP vous vous êtes rendus compte que nombreux sont les fils de footballeurs à avoir percé au plus haut niveau (et je suis loin d'avoir bouclé la boucle). Mais le cas qui suit est assez rare pour être mentionné. Tout d'abord une petite piqûre de rappel sur les carrières respectives des Gudjonhsen. Tout d'abord avec le paternel, Arnor Gudjonhsen. Le jeune attaquant islandais quitte rapidement l'anonymat du championnat local (après une saison en première division et à seulement 17 ans) pour la Belgique et le club de Lokeren où il évoluera en attaque aux côtés du bison danois Preben Elkjaer Larsen. Après quatre saisons à Lokeren il file dans le plus grand club de Belgique et une des toutes meilleures formations d'Europe, Anderlecht. Ce sera l'apogée de sa carrière durant sept saisons où il remportera trois fois le championnat de Belgique et disputera une finale de coupe de l'UEFA (Il sera le malheureux qui ratera le dernier tir au but de la finale qui donna la victoire aux Tottenham Hotspurs). Après Anderlecht, on le retrouve en France où il signe chez les Girondins de Bordeaux qui sont alors en pleine tourmente. Il accompagnera les Girondins à l'échelon inférieur suite à une relégation administrative et sera champion de deuxième division avec les Lizarazu et autre Dugarry. La suite c'est une fin de carrière en Suède où il jouera jusqu'à  quarante ans.

Le fiston c'est Eidur, qu'on a aussi connu en France, lors d'un passage à l'AS Monaco en 2009-10 mais qui ne restera pas parmi les plus beaux moments de sa carrière. En effet Eidur Gudjonhsen a connu une très belle carrière. Si l'attaquant islandais a connu de nombreux championnats et de nombreux clubs, dans le désordre : PSV Eindhoven, Bolton Wanderers, Tottenham, FC Barcelone, Fulham, AEK Athènes, Cercle Bruges, Clubb Bruges... on notera qu'il aura atteint le sommet de sa carrière à Chelsea sous les ordres de José Mourinho. Eidur GUDJONHSEN a joué à Chelsea six saisons à Stamford Bridge entre 2000 et 2006 et en 186 rencontres de Premier League il a inscrit 54 buts. Il remportera deux fois le championnat en 2005 et 2006 sous les ordres du Special One, ainsi qu'une coupe de la ligue en 2005 avant de partir à Barcelone où il ne s'imposera jamais. Mais l'histoire qui nous intéresse est que le père comme le fiston ont été internationaux. Et le 24 avril 1996, alors que l'Islande joue un match amical en Estonie, les deux hommes vont entrer dans l'histoire du football. En effet à la 62ème minute, alors que l'Islande mène 3-0, le sélectionneur Logi Olafsson fait sortir le père Arnor pour le remplacer par le fistion Eidur. Je vous laisse découvrir les images :



A la suite de la rencontre et malgré le côté hautement symbolique de l’événement, Arnor Gudjohnsen est déçu et remonté contre son entraîneur car lui voulait jouer avec son fils comme il l'avait prédit aux journalistes bien des années auparavant (neuf années pour être précises, dans un show TV). D'autant que sa déception fut accentué dans les jours qui suivirent quand Eidur se fractura la cheville, une vilaine blessure qui retarda sérieusement sa progression et de fait les deux hommes n'ont jamais pu joué ensemble sous le maillot islandais par la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...