Le meilleur défenseur de l'histoire de la Juve ?

Je voulais encore faire une présentation sommaire pour chaque joueur mais comme je l'ai déjà dit, cela a déjà été fait remarquablement par Michel Panini pour Hors-Jeu dans le sujet : Le onze mondial historique de la Juventus de Turin. Donc ne vous étonnez pas si je dis la même chose ou presque mais difficile de faire autrement quand on dresse le bilan de tous ces défenseurs qui ont marqué l'histoire de la Juve. A vous de faire votre choix et de voter dans la colonne de droite ci-contre.


Sandro Salvadore (1962-1974)
Défenseur mythique des années 60, il rejoint la Juve après quatre saisons au Milan AC. Il évolua à 457 reprises avec les Bianconeri fêtant 3 Scudetti et une Coupe d’Italie. 


Gaetano Scirea (1974-1988)
Successeur de Sandro Salvadore à son arrivée, il a remporté 7 Scudetti, la Coupe du Monde 82, Coupe de l’UEFA 77, Coupe d’Europe des Clubs Champions 1985, Coupe des Vainqueurs de Coupe en 84. Il est le deuxième joueur le plus capé derrière Del Piero avec 552 matchs et 32 buts. Avec Beckenbauer et Baresi, il est considéré comme l’un des meilleurs libéros de tous les temps. Capable de marquer, possédant une bonne vision de jeu et fairplay puisqu’il n’a jamais été expulsé ni suspendu, c’est le défenseur parfait. Il est décédé en 1989 dans un accident de voiture en Pologne alors qu’il observait le prochain adversaire des Bianconeri en Coupe UEFA.


Mark Iuliano (1996-2005)
Défenseur Italien qui a participé à 187 rencontres avec les Zèbres, il a remporté quatre championnats, 3 Super Coupes Italiennes, une Super Coupe de l’UEFA, une Intercontinentale et ... une Intertoto. Peut-être pas le meilleur argument pour voter pour lui que cette coupe Intertoto mais ça fait parti du palmarès.


Fabio Cannavaro (2004-2006 et 2009-10)
Le ballon d'or 2006 n'est resté que deux saisons à la Juventus avant d'y revenir en 2009. Il arrive à Turin pourtant blessé et son transfert est plutôt une surprise mais il va revenir plus fort que jamais pour former avec Thuram et Buffon la défense parmesane vainqueur de la coupe de l'UEFA 1999. Ses succès avec la Juve seront effacés avec le scandale du Calciopoli mais Cannavaro sera durant ses deux années au sommet de sa carrière et prolongera la série des joueurs de la Juventus récompensé par un ballon d'or.


Claudio Gentile (1973-1984)
Spécialiste du marquage individuel, il s’occupait du joueur le plus brillant de l’équipe adverse pendant 90 minutes. Pouvant évoluer dans l’axe ou sur le côté droit. Un défenseur comme le football n’en produit plus qui savait user de toutes les techniques acceptables ou non, pour stopper ses adversaires. Allant même jusqu’à cacher des épingles à nourrice dans son short pour piquer ses adversaires pendant les corners. A noter qu’il n’a été expulsé qu’une seule fois pour deux cartons jaunes. Avec 414 matchs avec la Vecchia Signora, il a glané pas moins de 6 Scudetti, 2 Coupes d’Italie, une Coupe UEFA, une Coupe des Coupes entre autres.


Sergio Brio (1978-1990)
Stoppeur originaire de Lecce, il est le complément idéal de Gaetano Scirea dans l’axe. 379 présences et 16 buts, c’était défenseur solide et imposant : 1m90 pour 84 kg. 3 Coupes d’Italie, 4 Championnats Italien, C1 1985, C3 1990, bref il a remporté toutes les compétitions possibles de l’UEFA au même titre que Scirea, Cabrini et Tacconi. Sa puissance physique alliée à la classe de Scirea forma une des plus belles défense centrale de l'histoire de ce sport.


Ciro Ferrara (1994-2005)
Le Napolitain a joué 253 matchs avec la Juventus. Le défenseur a évolué aux côtés de Paolo Montero pendant plusieurs années. Il avait 38 ans quand il a joué sa dernière rencontre avec la Juve en 2005. Pendant sa période Bianconeri, il a gagné 5 Championnats d’Italie, une Coupe d’Italie, 4 Super Coupes Italienne. Il fut titulaire lors de la finale de LDC 1996, remporta une Super Coupe d’UEFA la même année, une Intercontinentale et une Intertoto. 


Paolo Montero (1996-2005)
L’Uruguayen doté d'un joli palmarès à la Juve avec quatre championnats, 3 Super Coupes Italiennes, une Super Coupe de l’UEFA, une Intercontinentale et encore cette fameuse coupe Intertoto, le guerrier uruguayen a surtout marqué son passage à la Juve par cette Garra Charrua qui caractérise les joueurs uruguayens (voir le sujet : La GARRA CHARRUA made in Uruguay). Montero pendant 9 saisons a été un défenseur intraitable, jamais pris en défaut dans les duels.


Antonello Cuccureddu (1969-1981)
Capable de jouer en défense ou au milieu de terrain, il est transféré à la Juve pour 400 millions de lire à l’époque, pour un bilan impressionnant : 6 Serie A, 1 Coupe d’Italie et 1 C3 en 1977. Il évoluera 438 fois sous la tunique Bianconeri et inscrira 39 buts tout de même.


Antonio Cabrini (1976-1989)
Surnommé le « Bell’Antonio » pour son succès auprès du public féminin, il en restait pas moins un défenseur de tout premier ordre, indiscutable à son poste tant avec la Vieille Dame qu'avec la Squadra Azzura. 6 Scudetti, Champion du Monde 82, une Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 et une finale perdue deux ans plus tôt, il a occupé le poste de latéral gauche à 440 reprises. 


Gianluca Pessotto (1995-2006)
4 Scudetti, une LDC et trois finales perdues en 243 matchs. A partir de 2001, il a laissé sa place de latéral gauche à Zambrotta pour devenir un remplaçant régulier. En 2006, en plein scandale du Calciopoli, il a tenté de se suicider en sautant du 4e étage du siège de la Juventus à cause d’une grave dépression. Aujourd’hui, il s’occupe des équipes de jeunes de la Juve.


Giorgio Chiellini (2004-2014)
Formé à Livourne, il signe à la Juventus en 2004, qui le prêtera à la Fiorentina une saison, avant de revenir à Turin et s’installer dans la défense Bianconero depuis 220 matchs. Latéral gauche de formation, Deschamps le replace dans l’axe lors de la rétrogradation, et devient un pilier de la Vieille Dame depuis.


Morino Torricelli (1992-1998)
Latéral droit de 1992 à 1998, il est une idole chez les tifosi pour la grinta qui l’habitait sur le terrain. Sous les ordres de Lippi, il gagna une Ligue des Champions en 1996 et termina finaliste malheureux à deux reprises en 1997 et 1998. Ajoutez à cela, trois Scudetti, une Coupe UEFA, une Coupe Intercontinentale, des Super Coupes, etc.


Alessandro Birindelli (1997-2008)
En 11 saisons pour le club, cet arrière droit pas toujours titulaire est un joueur de devoir et fidèle à son club. Ce qui lui permet de jouer plus de 300 matchs avec la Juve et de devenir international à 6 reprises.


Lilian Thuram (2001-2006)
Recruté à Parme en 2001, il a occupé le flanc droit de la défense jusqu’à l’arrivée de Capello en 2004 sans rechigner. Forma une défense centrale de haut-vol avec Cannavaro pendant deux saisons avant de quitter Turin pour le Barça avec peu de succès et de temps de jeu. Bilan : 192 matchs, 2 Scudetti et une finale de LDC.


Gianluca Zambrotta (1999-2006)
Milieu droit de formation, puis latéral droit et enfin reconverti arrière gauche pour son habilité des deux pieds, il a quitté la Juventus après 297 matchs lors de la rétrogradation en Série B pour le Barça. Un latéral moderne, capable de défendre et d’attaquer avec autant de qualités dans les deux zones. Il a gagné avec la Juve 2 Scudetti et a disputé la finale de LDC 2003 perdue aux tirs aux buts face au Milan AC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...