Le meilleur attaquant de l'histoire de la Juve ?

Comme pour les gardiens de buts de la Juve (voir le sujet : Le meilleur gardien de l'histoire de la Juve ?). Voici un petit glossaire des meilleurs attaquants de l'histoire de la Juve et encore une fois c'est grandement pompé sur le travail remarquable de Michel Panini (Le onze mondial historique de la Juventus de Turin).


Giampero Boniperti (1946-1961) 
A 20 ans, il termine meilleur buteur de Serie A avec 27 buts. Il dépasse les 100 buts à 24 ans. En fin de carrière il forme un trio exceptionnel avec John Charles et Omar Sivori dans le Trio Magico en évoluant en meneur de jeu. Il compte 5 Scudetti et termina 3 fois vice-champion. Il est le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la Juve, après Del Piero avec 182 buts en 465 matchs.


Omar Sivori (1957-1965) 
Sivori était un joueur de classe mondiale et un dribbleur exceptionnel. Naturalisé Italien en 1961, il jouera pour les deux sélections. Lors de la saison 60-61, il marquera même 6 buts dans le même match, record détenu par Piola Silvio en Serie A et toujours inégalé. Membre du Trio Magico, il est élu Ballon d’or en 1961. Avec la Juventus, il remporter 3 Championnats et 2 Coupes. Il a inscrit 174 buts en 259 rencontres avec la Vieille Dame.


Roberto Bettega (1970-1983) 
Il a remporté sept titres avec la Vieille Dame, deux Coupes et une UEFA en 1977. Il sera titulaire dans la finale de C1 perdue face à Hambourg 1983 et quittera la Juventus au terme de cette saison pour une aventure en Amérique. Il est le troisième meilleur buteur de l’histoire du club. Surnommé "Penna Bianca" pour sa chevelure grisonnante. Joueur complet, habile dans le jeu aérien, il avait également les qualités techniques pour jouer plus bas sur le terrain. Il a marqué 178 buts en 482 matchs avec la Juventus


Paolo Rossi (1981-1985) 
Le tueur du brillant football Brésilien à la Coupe du Monde 1982 a été sacré Ballon d’Or au terme de cette même année. Avec Boniek et Platini, ils formeront une triplette redoutable, même s’il ne marque que 44 buts en 135 matchs à cause de plusieurs blessures. Ce qui ne l’empêchera pas d’être Champion d’Italie et Champion d’Europe avec la Juve. 


Gianluca Vialli (1992-1996) 
Ancien attaquant de la Sampdoria pendant huit saisons aux cotés de Roberto Mancini, il signe à la Juve en 1992 avec laquelle il gagnera la Ligue des Champions, la Coupe UEFA et un Championnat. Il a inscrit 38 buts en 102 rencontres pendant ses quatre années Bianconeri. En octobre 2003, il reconnaîtra avoir subi de nombreuses injections alors qu’il ne souffrait d’aucun trouble particulier. 


Alessandro Del Piero (1993-2012) 
Il Pinturicchio signe à la Juventus en 1993 en provenance de Padoue. Il a inscrit 284 buts en plus de 600 matchs. Attaquant fin et précis, sa position préférentielle est celle de seconde pointe, où il peut exprimer ces différentes qualités de dribble, sa vision de jeu et son efficacité offensive. En 1996, il remporte la Ligue des Champions face à l’Ajax. En 2006 il dépasse le record de but inscrit par Boniperti. Il poursuit l’aventure en Serie B, terminant meilleur buteur de la deuxième division puis enchaîne la saison suivante avec le titre de meilleur buteur de la Série A. A noter qu’il est l’unique joueur à avoir joué dans quatre stades différents pour la Juventus. 


David Trezeguet (2000-2010) 
Trezegol débarque à Turin après son but en or face à l'Italie en finale de l'Euro et ne tremblera pas devant la concurrence en attaque chassant Pipo Inzaghi. Après deux excellentes premières saisons dont celle de 2001-02 où il finit Capocannoniere avec 24 réalisations. Malheureusement entre 2002 et 2005, le meilleur attaquant du monde dans la surface de réparation n’est pas épargné par les blessures. Comme Gigi Buffon ou Alessandro Del Piero il connaîtra l'aventure en Serie B ce qui en fait un des joueurs les plus populaires de l'histoire de la Vecchia Signora.


Pippo Inzaghi (1997-2001) 
Recruté à Bergame en 1997, Pippo entre dans une nouvelle dimension avec la Juventus. Signant 89 buts en 165 matchs, il remporte le Championnat en 1998, et hisse le club en finale de Ligue des Champions la même année avec ses six buts, mais l’équipe s’inclinera contre le Real Madrid. En 2001, et malgré une saison honnête, il est poussé vers la sortie pour laisser place à un certain David Trezeguet comme dit précédemment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...