World Cup Top 100 - N°75 : André NEURY

Un défenseur pas comme les autres que ce joueur suisse et une histoire comme je les aime. Le 17 juin 1954, après le Suisse-Italie du premier tour de la coupe du monde, André NEURY est porté en triomphe,  tout d'abord par tous ses coéquipiers puis passant d'épaules en épaules de supporter helvétique pour un tour d'honneur bien particulier. En effet aujourd'hui encore on ignore si ses coéquipiers on commencé à le porter pour lui rendre honneur ou parce que le héros du jour était totalement épuisé par trop d'efforts ? En tout cas le public, en délire, va prendre le relais et porter André Neury en triomphe et si le lendemain la presse va titrer "cet homme est un héros", les supporters helvétiques eux le fêtent comme tel dès la fin de ce match historique pour la Suisse où son héroïque défense et l'exemple qu'il donna ont été les principales raisons du succès surprise sur l'Italie 2-1. Il est la pièce maîtresse d'un verrou suisse qui tiendra encore, lors du match d'appui, contre cette même Squadra Azzura. La Suisse, sur ses terres, réalisera l'impossible exploit de battre deux fois l'Italie et d'éliminer les doubles champions du monde lors de cette coupe du monde 1954. Mais les italiens auraient du se méfier, quatre ans auparavant au Stade Paecambu de Sao Paulo, Neury était déjà là en défense pour contenir les assauts d'un Brésil contraint au nul (2-2) devant son public. Ce défenseur avait le don de répéter les exploits mais avec une telle répétition peut on encore parler d'exploits ?
André NEURY (le blond à droite) et le gardien Parlier vont écœurer les italiens 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...