Herbert HEIDENREICH

Herbert HEIDENREICH fait ses débuts professionnels à l'âge de 19 ans au sein de la modeste formation bavaroise de SpVgg Bayreuth (à vos souhaits) en division 2 ouest-allemande. Lors de sa seconde saison, ce milieu offensif inscrit 14 buts en 37 matchs ce qui lui vaut d'être remarqué par le champion de RFA en titre, le prestigieux Borussia Mönchengladbach. Il connait là les plus grandes heures de sa carrière et entre par la grande porte en Bundesliga. A la fin de la saison il est champion de RFA (Herbert fait 20 apparitions en championnat et inscrit 2 buts), il participe a une rencontre de coupe et surtout il prend part à la superbe campagne européenne du Borussia en coupe d'Europe des Club Champions où Mönchengladbach ne s'inclinera qu'en finale face à Liverpool à Rome. Herbert HEIDENREICH est même titulaire en demi-finale face au grand Dynamo de Kiev. Alors qu'il prend part normalement à la campagne 1977-78 avec le Borussia Mönchengladbach (il dispute 7 matchs de septembre à octobre), il est transféré au Tennis Borussia Berlin alors pensionnaire de D2. 
Un look qui respire bon la fin des années 70 et le début des années 80
Curieux choix de carrière mais qui ne dure pas, après un an seulement il retrouve la Bundesliga et signe à Nuremberg, club avec lequel il va finir sa carrière. Même si le FC Nuremberg ne joue pas les premiers rôles (le club descendra une saison en division 2 en 1979), Herbert Heidenreich s'impose comme un joueur emblématique de la Bundesliga. Il faut dire aussi que son look atypique, avec sa moustache digne d'une pub Lindt, joue pour beaucoup dans cette renommée. Sa carrière est alors une lutte pour le maintien à chaque saison et la coupe reste le seul moyen d'agrémenter la saison. C'est d'ailleurs en coupe qu'il connait, finalement, le plus grand regret de sa carrière. En 1982, le FC Nuremberg atteint la finale de coupe d'Allemagne face au Bayern de Munich, alors que les coéquipiers de Heidenreich mènent 2-0 à la mi-temps ce dernier à une balle de 3-0 en début de seconde période mais sa frappe heurte le poteau. La suite ? Un incroyable come-back de la machine munichoise qui inscrit quatre buts dans la dernière demi-heure (Karl-Heinz Rummenigge, Wolfgang Kraus, Paul Breitner et Dieter Hoeneß ) pour s'imposer finalement 4-2. Herbert HEIDENREICH arrêtera sa carrière prématurément en 1984, à l'âge de 29 ans alors que son club vient de connaitre une nouvelle relégation. La suite c'est une reconversion dans les assurances mais impossible pour lui de lâcher le football, son bureau est rempli de clichés où on le voit avec le trophée de champion d'Allemagne, aux côtés des légendes Berti Vogts, Uddo Latek et celui qui se décrit comme un "fou de football" est également entraîneur amateur depuis 1995 jusqu'à ce jour.  
Les années passent mais la moustache est toujours là

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...