World Cup Top 100 - N°98 : Mwepu ILUNGA

Le joueur qui n'arrivait pas à se faire expulser !

Dans le sujet sur le ZAÏRE 1974, j'évoquais le pétage de boulon de Mwepu ILUNGA face à la Yougoslavie. A la 22ème minute de jeu et après le quatrième but encaissé,  le défenseur des Lépoards dit sa façon de voir à l'arbitre colombien, Omar DELGADO en lui assénant un magistral coup de pied au cul ! L'arbitre voit rouge a défaut de voir qui était son agresseur et c'est le malheureux coéquipier d'ILUNGA, Matambula N'Daye qui subit la colère de l'homme en noir et est expulsé. La conséquence direct de ce rouge est que N'Daye est suspendu pour le match suivant mais pas Ilunga du coup, qui va encore s'illustrer et de quelle manière face aux champions du monde brésiliens. Avant de parler de ce match il faut savoir qu'après la première défaite face aux écossais, les joueurs ont vu leurs primes suspendues d'où leur non-match face aux yougoslaves. Mais après la débâcle 9-0, la situation s’envenime et il se dit que le président Mobutu aurait envoyé un message à sa délégation en les priant de ne pas rentrer au pays en cas de défaite par plus de trois buts d’écart. C'est dans ce contexte de peur totale (Mobutu était plutôt homme à tenir ce genre de promesses) que les Léopards affrontent le Brésil et Ilunga va une fois de plus encore péter un boulon devant le monde entier et une scène venue de nulle part va se produire. Les Brésiliens héritent d’un coup franc bien placé. Au coup de sifflet de l’arbitre et c'est à ce moment que notre ami, Mwepu Ilunga sort du mur pour dégager le ballon à l'autre bout du stade sans qu’aucun Brésilien n’ait bougé.  L’image fera le tour du monde mais pour le plaisir, la voici:  

video

Ilunga connaissait bien les règles du football mais selon lui, c’est la peur qui a guidé son geste, cette crainte d’encaisser un quatrième but et de mettre sa vie en danger, alors toujours selon lui il voulait se faire expulser pour protester contre les autorités de son pays et monter aux yeux du monde entier la situation des joueurs du Zaïre. Mais cela ne marchera pas et il ne recevra qu'un carton jaune. En tout cas avec un coup de pied au cul de l'arbitre face à la Yougoslavie et ce pétage de boulon face aux Brésiliens, on peut dire qu'en deux occasions, Ilunga aura vraiment raté sa coupe du monde et jamais réussi à atteindre son objectif de se faire expulser !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...