World Cup Top 100 - N°96 : José BATISTA

Coupe du monde 1986, avant le dernier match du groupe E entre l'Ecosse et l'Uruguay rien n'est encore perdu pour les deux équipes. Pour se qualifier l'Ecosse de Sir Alex Ferguson doit battre l'Uruguay. Un match nul en revanche suffit aux coéquipiers de Francescoli. Et ce match nul, les Uruguayens vont l'obtenir dans un match d'une rare médiocrité. De ce match, il ne restera qu'une action et qu'un joueur dans nos mémoires, José Batista le défenseur de la Céleste. On joue depuis moins d’une minute (56 secondes pour être précis) quand José Batista découpe le stratège Gordon Strachan, la sanction est immédiate et l'arbitre français Joël Quiniou n'hésite pas une seconde et sort le carton rouge. Le carton rouge le plus rapide de l'histoire de la coupe du monde, après seulement 56 secondes ! En réalité l'expulsion peut paraître très sévère, comme le conteste les coéquipiers de Batista quand l'arbitre sort son carton mais il faut se rappeler le début de la compétition des Uruguayens. En effet après deux matchs où on avait vu onze bouchers sur le terrain, la FIFA et Joël Quiniou avait décidé de sévir, d'où ce carton rouge dès la première faute commise par un joueur uruguayen. En jargon militaire américain on appelle ça une frappe préventive.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...