World Cup Top 100 - N°86 : Johan NEESKENS

La coupe du monde 1974 va marquer, devant les caméras du monde entier, l'avènement du football total des hollandais prôné par Rinus Michels et incarné, pour beaucoup, par l'élégant Johan CRUYFF. Mais peut être plus que l'incroyable attaquant, triple ballon d'or, c'est Johan Neeskens qui est le meilleur ambassadeur de cette révolution, qu'on a appelé le football total. Car avec Johan Neeskens va apparaître un nouveau joueur sur le terrain, un milieu qui défend quand l’adversaire a le ballon et un milieu qui attaque quand son équipe possède la balle. Voilà peut-être le moyen le plus simple de définir cette évolution du jeu qu’a apporté la Hollande et l’Ajax au début des années 70. Pour preuve, et cela marquera les esprits, Neeskens finira meilleur buteur de l’équipe de Hollande lors de la coupe du monde 1974 avec 5 réalisations, devant son coéquipier Johann CRUYFF ou encore le champion du monde Gerd Muller tout deux scotchés respectivement à 3 et 4 réalisations. Un milieu défensif qui plante plus de but que Cruyff et le Bombardier et même si y’a trois pénos dans ce total, avouez que ça en impose tout de même !! Mais attention dans ces trois pénaltys, il y a tout simplement le premier pénalty de l'histoire en finale d'une coupe du monde. Comme lui-même le raconte, il n'est pas évident de tirer un pénalty à 22 ans dans un tel match surtout quand on a touché que deux fois la balle, Cruyff se faisant faucher dans la surface de réparation après un peu plus de 60 secondes de jeu. Je vous laisse voir cette vidéo très intéressante où Neeskens, double finaliste malheureux en coupe du monde, raconte tout sur ce penalty historique : 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...