World Cup Top 100 - N°81 : Oliver KAHN

Si il y a un gardien qui mérite sa place dans ce classement des cent joueurs qui ont marqué l'histoire de la coupe du monde, c'est bien Oliver Kahn. Remplaçant au mondial américain en 1994 puis en France en 1998, il est enfin le portier titulaire de la NationalManschaft lors de la coupe du monde 2002. Intronisé également capitaine de la sélection, il multiplie les exploits lors du tournoi et livre des prestations d'excellente qualité. En outre son leadership porte son équipe jusqu'en finale. Même si celle-ci se déroule mal et il est coupable d'une erreur de main qui profite à Ronaldo, Oliver Kahn est élu meilleur joueur de ce mondial. Mais c'est quatre ans plus tard qu'il va enfin recevoir une popularité sans faille dans son pays. Sa rage de vaincre et son agressivité sur le terrain font de lui un personnage à part dans le football allemand. Très vite, les supporters des autres équipes le prennent en grippe et les jets de bananes et d'autres objets plus ou moins contondants sur ses cages deviennent une routine. Tout cela changera à la fin de sa carrière après la coupe du monde dans son pays. En effet en 2006, Oliver Kahn est dépossédé de sa place de titulaire en sélection nationale, le portier du Bayern fait alors preuve d'une classe étonnante en encourageant sans cesse ses coéquipiers depuis le banc de touche. Le quart de finale contre l'Argentine va faire de lui l'un des héros du tournoi. A l'issue de la prolongation, il vient encourager son rival, Jens Lehmann, pour lui souhaiter bonne chance et lui prodiguer des derniers conseils avant la séance de tirs au but. Ce changement d'image va profondément marquer les derniers mois de sa carrière. Désormais, ce ne sont plus les sifflets et les insultes qui vont ponctuer chacune de ses interventions, mais des applaudissements. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...