ARGENTINE 1994

Si sur le papier le sélectionneur argentin, Alfio Basile aligne une constellation d’étoile, la question que tout le monde se pose, est de savoir si la confiance va revenir au sein de la formation argentine vainqueurs de la Copa America 1993 mais complètement déstabilisée depuis sa déroute face à la Colombie (voir le sujet : 5 Septembre 1993 : Argentine 0 Colombie 5). L'autre question est de savoir aussi comment va se dérouler le retour de Diego Maradona en sélection. Et oui car entre 1991 et 1993, il n'y avait plus de Diego en sélection. Tout commence en mars 1991, Maradona est contrôlé "positif" après un match de championnat d'Italie. L'objet du délit : la cocaïne! La Fédération italienne et la FIFA condamne la star à une suspension de 15 mois. Rentré en Argentine, Maradona est arrêté un mois plus tard en possession de cocaïne. Après une cure de désintoxication imposée par la justice, "El Pibe" fait un premier retour à Séville. Mais, quelques mois après, le club andalou licencie l'Argentin qui ne fait pas preuve de beaucoup d'assiduité aux entraînements et est très éloigné de son poids de forme. Il retourne à Buenos Aires et signe chez les Newell's Old Boys qu'il quitte rapidement. On croit alors Maradona perdu pour le football. Et, coup de théâtre le 5 septembre 1993 : en allant s'imposer 0-5 à Buenos Aires, comme on le disait plut tôt, la Colombie provoque indirectement le retour de Maradona, plébiscité par le peuple. Mais "Dieguito" s'est laissé aller, il a grossi. Pour revenir au sommet, il s'inflige un traitement de forçat: il suit un régime draconien, fait de la musculation, se lève aux aurores pour s'entraîner tout seul, lui qui est sans club. Résultat : lors du barrage pour la qualification contre l'Australie, Maradona est là et permet aux argentins d'éviter le camouflet d'une absence à la coupe du monde.

L'ex-vedette de Boca Juniors n'est plus la honte de l'Argentine mais son héros. Pas question de se priver de lui pour la World Cup même si il n’a pas joué en club depuis plus d'une saison complète. L’Argentine se présente au mondial argentin affaiblit, ses prestations décevantes lors de éliminatoires, l’absence des terrains pendant un an de Diego, laissent les observateurs dubitatifs sur le réel niveau des argentins. Mais pourtant le retour de Diego va faire opérer la magie. L’argentine joue comme dans un rêve et balaye la pauvre Grèce 4-0. Le troisième but (le dernier de Maradona avec l’Argentine) a fait le tour du monde !! Après une séquence de jeu court à une touche de balle dans un espace réduit, le fameux Toque, Diego contrôle le ballon à l’entrée de la surface et arme une frappe puissante du gauche en pleine lucarne, vous vous souvenez tous de la suite, Diego courant vers une caméra en hurlant toute sa joie ! Un des plus grands moments de l’histoire de la coupe du monde, on pense tous alors que le Diego de 1986 est de retour et qu’il va emmener les siens jusqu’au sommet. Le second match confirme cette tendance, l’Argentine écarte le redoutable Nigeria (2-1) grâce à un doublé de Caniggia. Seulement à l’issue de ce match, il y a un contrôle anti-dopage et Diego doit aller pisser dans une petite fiole. Verdict : Positif à l’éphédrine. Diego invoque la bonne foi en affirmant que, victime d'un refroidissement, il avait pris un médicament contenant la substance interdite sur les conseils non pas du médecin de l'équipe d'Argentine mais de son diététicien. Il est vrai qu’en quelques mois ce dernier a fait des miracles pour faire perdre à Diego tous ses kilos superflus. Mais la Fédération argentine veut couper l'herbe sous le pied de la FIFA et exclut Maradona de la coupe du monde. Il faut dire que depuis plus de trois ans Diego crache son venin sur la FIFA (Voir par exemple le sujet sur la mutinerie de Buenos Aires) et l'AFA sait très bien que la Fédération Internationale ne fera aucun cadeau à Diego. L'avenir prouvera que la Fédération argentine avait vu juste et Diego sera de nouveau suspendu pour une longue durée. La suite de la coupe du monde pour l'Argentine c'est comme un soufflé qui s'écroule, L'Argentine perd contre la Bulgarie et est éliminé dès les huitièmes face à la Roumanie. L'exclusion de Diego a provoqué un mal irréversible et le groupe argentin n'y a pas survécu. Dommage car tout de même car quelle équipe. Cliquer sur l'image pour une meilleure résolution : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...