Les ratés Panini : Jacques GLASSMANN

Depuis des années à chaque fois que je regarde cette vignette Panini de la saison 1982-83, je n'arrive pas à reconnaître Jacques Glassmann, le paria le plus célèbre du football français (Pour plus d'info, je vous conseille de lire ou relire le sujet : L'affaire OM-VA racontée en Panini). Pourtant Jacques Glassman fait bien parti de l'effectif strasbourgeois et à l'aube de cette saison 1982-83, alors qu'il vient de fêter ses 20 ans, le jeune homme compte déjà une vingtaine d'apparitions en division 1, suffisant donc pour avoir sa vignette Panini. Mais c'est avec l'album Panini de la saison suivante que le doute ne sera plus permis. Après une saison où il foulera de nouveau les pelouses du championnat français à 17 reprises (où il inscrit les deux premiers buts de sa carrière professionnelle), il figure de nouveau dans l'album Panini et là on voit bien que soit il a fait de la chrirugie esthétique et a complètement changé son visage, soit on à faire un beau loupé Panini qui a confondu deux joueurs différents : 
Un sentiment qui ne souffrira plus de doute lorsque début janvier j'ai reçu un mail de Laëticia, la fille de Jacques Glassmann, qui me confortait dans l'idée que oui, ce n'était pas son père sur la première vignette. C'est à ce moment que j'ai décidé de mener l'enquête pour savoir alors qui était cet illustre inconnu. Malheureusement que ce soit dans mes archives ou sur le net, je n'arrive pas à trouver une photo complète de l'effectif strasbourgeois lors de la saison 1982-83. Mais j'avais tout de même un gros doute sur Marc Chèze, l'actuel responsable du centre de formation su Stade de Reims :
J'étais quasiment sûr d'avoir trouvé la bonne réponse mais comme le dit si bien Jean-Pierre Foucault, j'ai préféré assuré en appelant un ami. Claude, dont l'aide a tant de fois été si précieuse dans le bon déroulement d'Old School Panini, n'a pas failli à sa réputation d'Ole Gunnar Solskjær du Panini. Bon même si sur ce coup ce n'est pas avec une vignette autocollante qui me sauve, une nouvelle fois la mise, mais avec une photo d'équipe du magazine Onze. Il n'y a pas de trace de Jacques Glassmann mais cette photo confirme que la vignette Panini de 1982-83 est celle de Marc Chèze ! Il est tout en bas à droite, à côté de Roger Lemerre souriant, la preuve que le cliché est ancien (cliquer sur la photo pour une meilleure définition) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...