Le chef d'oeuvre de Marius TRESOR

Le contexte on le connaît tous, Séville 1982, demi-finale entre la France et la RFA. Le temps réglementaire vient de se terminer, Battiston est en route vers l'hôpital et la barre a sauvé à la dernière minute les allemands impuissants face à des français survoltés depuis qu'ils ont vu leurs copain les quitter sur une civière. Prolongation. La chaleur, les litres d'eau avalés, la fatigue et Marius Trésor qui se fait masser les mollets par le sélectionneur, Michel Hidalgo. Mais les français sont pressés de revenir sur le terrain, car ils sentent leur adversaire sur le point de vaciller et dès la reprise du jeu, le match bascule vite, trop vite hélas quand on connaît la fin de l'histoire. Coup Franc le long de la ligne de corner. Marius Trésor, raconte lui-même la suite « On se connaît bien Gigi et moi. On a nos habitudes. Il sait, quand je pars au second poteau, quej e vais revenir aussitôt dans l'axe. J'emmène le tank Hrubesch avec moi, qui est grand, costaud mais ne va pas vite. Donc je le sème et Gigi met le ballon dans l'axe que je reprends de volée ». Schumacher ne peut rien, Marius connaît l'extase qu'il communique à tous ses coéquipiers, les bleus entrent en transe. Janvion se souvient de ce moment et n'est pas plus étonné que ça quand il voit son "pote" inscrire ce but fantastique : « Je n'étais pas surpris car Marius aime monter sur les coups de pieds arrêtés, mais plutôt pour mettre sa tête. Il a des qualités d'attaquants, il a joué attaquant d'ailleurs, comme moi, et sur ce but il réussit un véritable geste d'avant-centre. A mon avis les meilleurs défenseurs ce sont d'anciens attaquants ». La suite sera moins rose pour les bleus mais ce but reste un grand moment dans l'histoire de l'équipe de France : 


Et le but en Bande Dessinée :

2 commentaires:

  1. J'ai le dvd du match, et j'arrête toujours le match après le but exceptionnel de Giresse, les larmes aux yeux, je ne peux pas continuer plus loin. C'est ça quand on aime ce football authentique, vrai, où les joueurs ne se prennent pas pour des divas et ne sont pas irrespectueux.. (tiens, ça me fait penser à Rib.. ou Nas.. ou encore Anel..) Enfin j'ai pas cité de nom !!

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord et ce match dépasse de loin le simple cadre du football, ça va plus loin...

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...