Il était une fois Alain PROST le footballeur

Alain Prost est né le 24 février 1955 à Lorette, un petit village près de Saint-Chamond, dans la région de Lyon. À Saint-Chamond, le jeune Alain PROST ne se passionne pas pour le sport automobile et il fait comme tous  es jeunes de son âge à savoir qu'Alain Prost joue au football. A huit ans il prend sa première licence dans le club de Saint-Chamond et rapidement il sais qu'il veut devenir un jouer professionnel. Le football va occuper Alain Prost de ses huit à dix-sept ans. Tout va se chambouler le 10 mai 1970,  Alain Prost et sa famille sont en vacances sur la Côte d´Azur et ils sont venus voir le Grand Prix de Monaco pour s´amuser un peu. C´est la première fois qu´Alain s´approche d´une course automobile. Il s´intéresse beaucoup à ce qui se passe devant ses yeux sans se douter une seconde qu'il remportera ce même grand prix quelques années plus tard. Alain Prost ne peut pas oublier ce spectacle, il réfléchit et prend sa décision: sans attendre, il veut commencer le sport automobile. En général, en France et dans le monde, les pilotes professionnels commencent tous par le karting. Alain fait quelques recherches autour de Saint-Chamond et découvre, à quelques kilomètres, le petit circuit de Rive-de-Gier. Au mois de septembre 1970 il s´inscrit. Pour commencer il s´achète un vieux kart avec son propre argent mais le matériel est trop vieux et les débuts sont difficiles. Peu à peu, Alain apprend la mécanique et il vient de plus en plus souvent sur le circuit. Les autres pilotes s´aperçoivent qu´il fait des progrès rapides, et surtout qu´il participe aux courses pour gagner. On découvre aussi que le jeune pilote prend beaucoup de plaisir à conduire et la nouvelle passion d´Alain occupe la plus grande partie de son temps et c'est en 1972 qu'il abandonne définitivement le football à l'âge de 17 ans, alors qu'il venait de re-signer une année supplémentaire à St-Chamond, la preuve avec sa licence junior de la saison 1972-73.
Alain PROST ne sera pas footballeur professionnel mais l'un des plus grands pilotes de l'histoire de la Formule 1 et comme au début des années 80, Panini sortait régulièrement des albums sur les sportifs les plus célèbres, il a eu le droit à plusieurs vignettes Panini, comme celles présentes dans ce sujet :

2 commentaires:

  1. st chamond c est plus la region de saint etienne que de lyon !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, c'est presque collé à St-Etienne et c'est dans le 42. Je crois que c'est la licence qui a eu raison de ma vigilance avec cette ligue du lyonnais.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...