PLATINI vs BATTISTON : Le superchoc !

Vous vous souvenez tous de cette image où Michel Platini tenant la main de Patrick Battiston sur la pelouse de Sanchez Pizjuan à Séville en 1982. Le principal intéressé lui a eu plus de mal à s'en souvenir. Le lendemain de la demi-finale de Séville fut une journée particulièrement pénible pour Patrick Battiston dont le calvaire était loin d’être fini. Après sa nuit à l’hôpital, il part rejoindre ses coéquipiers à Alicante, sa tête résonne de mille coups de marteau, et son menton, pourtant intact en apparence, lui était très douloureux. Mais il avait surtout mal à ses souvenirs. Il tentait de les rassembler devant les journalistes présents à sa sortie de l’hôpital et après un effort de mémoire inouï qui le laissait toujours dans la position de recevoir le ballon de Platini, sur son pied gauche, seul devant Schumacher accouru vers lui « j’ai cherché à le lober, et puis terminé. J’en suis là. J’ai cherché à lober Schumacher » Puis les seuls souvenirs sont la présence de Philippe MAHUT à son chevet et d’un coup de fil passé à ses parents pour les rassurés à 3h00 du matin. Puis plus tard Battiston est à l’aéroport en partance pour Alicante quand il demande l’Equipe pour voir le film du match. Il ouvre son journal et le docteur Vrillac, qui l’accompagne depuis sa sortie du terrain, raconte qu’il a vu le visage de Battiston devenir tout d’un coup tout blanc. Battiston tout pâle lui montre une photo et lui demande « Mais qu’est-ce que c’est que ça ? ». Le défenseur français lui montrait la photo de lui sur la civière et ajoute « Michel m’a tenu la main ? »
Et bien si Platini lui a tenu la main c'est peut être parce que Michel, s'est souvenu que Battiston avait la tête dure et que si il était par terre c'était pas du cinéma. En effet en mars 1978, la France reçoit le Portugal pour un match de préparation au mondial argentin et Platini sera forfait pour cette rencontre après un entrainement où justement il s'était heurté à Battiston :

Acte 1 : Match d'entrainement lors du stage de Saint-Germain précédant France-Portugal. Platini le nancéien percute le crâne du messin Battiston. Le derby de Lorraine n'a pas de frontière.
Acte 2 : Michel est à terre. K.O. Jean-Paul Sereni, le soigneur de l'équipe de France, tente de résorber l’hématome qui s'est rapidement formé
Acte 3 : Platini retourne aux vestiaires, choqué il se doute qu'il ne participera pas à ce France-Portugal
Acte 4 : Et oui le jour du match c'est un Michel "Rocky Balboa" PLATINI qui est dans les tribunes pour voir ses coéquipiers l'emporter 2-0 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...