Les trésors de la D2 : Patrice EVRA

Né à Dakar, fils d'un diplomate guinéen, Patrice Évra rejoint rapidement l'Europe via Bruxelles où son père est muté. En 1986, il commence à jouer au football aux Ulis, nouveau lieu de résidence familial depuis 1985, il y côtoie notamment Thierry Henry. Il porte ensuite le maillot du CS Brétigny Football puis du Paris Saint-Germain en équipe de jeunes entre 1997 et 1998 mais ne réussit pas à s'imposer dans le club de la capitale. Il s'exile alors à Marsala (Sicile) en 1998, où il signe son premier contrat professionnel à hauteur de 800 francs par mois. Remarqué par de grands clubs italiens, il rejoint l'AC Monza (Serie B) dès le mois d'août 1999, à 18 ans. Il se brouille cependant avec son entraîneur qui le confine au banc de touche. C'est l'heure du retour en France où L'OGC Nice, qui remarque également le talent du joueur, lui propose un retour en France. Patrice Évra effectue deux saisons en D2 avec ce club de 2000 à 2002. Il évolue d'abord au poste d'attaquant avec l'équipe réserve en CFA. En début de saison 2001-2002, il est repositionné arrière gauche par Sandro Salvioni, faute de joueurs disponibles à ce poste. Il est alors élu meilleur latéral gauche de deuxième division et salué comme une révélation. Il participe ainsi grandement à la remontée de l'OGC Nice en D1. Suite aux problèmes que rencontre le club azuréen durant l'été 2002, Évra est recruté par l'AS Monaco. Il est alors l'un des représentants de la nouvelle vague monégasque et brille notamment lors de la saison 2003-2004 qui verra Monaco atteindre la finale de la Ligue des champions. Voici sa vignette Panini de la saison 2001-02 avec Nice, où il figure encore avec les autres attaquants de l"équipe avant que sa carrière change et qu'il devienne un arrière latéral :

1 commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...