La roulette de MARIOT et la roulette de FARIAS

J'apprécie beaucoup la plume de Vincent DULUC et son livre "La grande histoire de l'OL" se savoure comme du petit lait. Cet ouvrage est fabuleux tant il regorge d'anecdotes en tout genre sur le club de ses débuts à aujourd'hui. Dans l'intimité des vestiaires, dans la confidence avec les joueurs et les entraîneurs, Duluc nous livre toutes les petites histoires qui font tant le bonheur des supporters de l'OL. C'est un véritable plaisir d'ouvrir et de ré-ouvrir ce livre. Pourtant j'ai relevé une petite confusion qui me peine à en parler avec vous, tant j'admire l'ouvrage. N'y voyez aucun briefe de ma part de lever une quelconque polémique mais juste le souci d'éclairer le débat technique sur l'histoire de la roulette dans notre championnat de France. En effet Vincent DULUC, écrit dans son chapitre 8 (1973-1976 : Jacquet apprend le métier), la chose suivante au sujet du nouveau joueur de l'OL, Yves Mariot : « Eté 1973, les deux principales recrues sont l'Uruguayen Ildo MANEIRO, qui a disputé la coupe du monde 1970 au Mexique, ainsi que le blond gaucher Yves MARIOT. Ce dernier avait emprunté à l'argentin du Red Star José FARIAS, une célèbre roulette qu'il exportera dans l'Europe au fil de l'épopée de Bastia en coupe d'Europe 1977/78 ». Si la roulette d'Yves Mariot est aussi légendaire à Gerland que feu son horloge du virage nord, il est inexact de citer José Farias comme modèle pour la roulette de Mariot. Les deux hommes sont biens des spécialistes de la roulette mais pas du tout la même. La roulette d'Yves Mariot est aérienne tandis que la roulette de José Farias elle, reste cloué au sol. Démonstration avec la description des deux gestes techniques, aussi remarquable l'un que l'autre et effectué par deux joueurs qui ne doivent pas être oubliés, eût égard à leurs lègues sur notre football moderne.

1-La roulette d'Yves MARIOT

La technique de la roulette de Mariot est assez simple à expliquer et aussi à réaliser... à l’arrêt. En pleine course face à un défenseur professionnel en revanche ce n’est pas la même limonade. La roulette de Mariot est simple, il suffit de se placer au dessus du ballon, ni trop devant, ni trop en arrière. Contre sa jambe d’appui il faut bloquer le ballon avec l’autre jambe contre le talon. Ensuite il faut soulever le ballon avec sa jambe d’appui tout en se propulsant vers l’avant, le ballon toujours collé au talon suit le mouvement pour passer dessus le joueur comme un auto-coup du sombrero. Voici la roulette de Mariot expliqué en dessin. Les dessins sont tirés d’un article du Progrès de l'époque et signés du dessinateur Dero. 

Les anciens de Gerland racontent à propos de la roulette de Mariot qu'ils n’attendaient que ça lorsqu'ils allaient à Gerland. La roulette c'était seulement les "grands soirs" à Gerland, les gros matchs, ou bien ceux où l'OL dominait largement son sujet. Alors partait des travées de Gerland, un slogan typique et unique ... "Mariot la roulette, Mariot la roulette". L'action qui suivait était souvent la bonne, sur l'aile gauche toujours, un contrôle, un face à face et que ce soit à l'arrêt à quelques centimètres du défenseur, ou lancé dans une chevauchée effrénée, à la recherche de celui qui allait à contrecœur le faire briller, il s'exécutait pour le plus grand plaisir de la foule chavirée ... Le ballon décrivait une courbe parfaite, franchissait sans encombre ce dernier défenseur, au mauvais endroit au mauvais moment, puis retombait dans la course d'Yves le magnifique, casque d'Or de Gerland ! Voici ce que racontent ceux qui ont eu la chance de voir Mariot en action exécuter ce geste si difficile à réaliser en pleine course. Moi je l'avais vu en vidéo lors d'un OL-Nantes en championnat et aussi en coupe de l'UEFA face aux belges de Bruges en 1975 mais ça c'était avant, avant que You Tube n'efface les vidéos... Si vous les retrouvez, n'hésitez pas à les partager. Je les avais trouvées dans un sujet de Christian Jean-Pierre "les Z'insolites" pour Téléfoot mais même ces vidéos ont été effacées sur You Tube.

2-La roulette de José FARIAS

Dans les archives du Red Star on trouve cet extrait du journal du club qui date de 1967, José FARIAS en provenance de Strasbourg explique son geste, sa spécialité qui l'ont rendu célèbre sur tous les terrain de France depuis qu'il a quitté son Argentine natale. Cliquez sur l'image pour la voir avec une meilleure résolution.

Donc comme vous voyez avec ces deux schémas explicatifs, la roulette d'Yves Mariot n'a rien à voir avec celle de José Farias. La roulette de José Farias est un geste que l'on voit très souvent contrairement à celle d’Yves Mariot beaucoup plus difficile à réaliser en plein match. En revanche, désormais si vous entendez quelqu'un dire "une roulette à la Zidane", vous pouvez aujourd'hui rétablir la vérité. Car non ce n'est pas Zizou qui a fait ce geste en premier dans notre championnat mais bien José Farias dans les années 60. Par conte il sera beaucoup plus difficile de remonter dans le temps pour connaître l'origine exacte de ce geste comme le confie Farias lui-même : « C'est dans notre nature. Nous les sud-américains, sommes de grands amoureux du ballon rond. Dès mon plus jeune âge j'ai cherché à copier les vedettes. J'ai vu jouer Ruben Bravo quand j'étais gosse. L'avant-centre argentin Pontoni m'a apporté beaucoup car il avait des gestes techniques extraordinaires. Mais le plus frappant chez nous, c'est l'imagination, l'esprit inventif qui anime tous ceux qui tripote une balle. Tenez par exemple, mon fameux coup de la roulette comme vous l'appelez, je l'ai vu faire par un illustre inconnu dans un terrain vague ».

3-Le raté Panini de ce sujet.

Bon comme j'ai pris en défaut Vincent DULUC sur son terrain (l'Olympique Lyonnais), je ne voudrais pas, qu'a contrario, il me prenne sur le mien : La vignette Panini, en me donnant la réponse du berger à la bergère. En effet dans le sujet ci-dessus il y a une belle anomalie sur une des vignettes Panini. Il s'agit de la toute première, où l'on voit Yves Mariot avec son nouveau club de Bastia dans l'album 1977-78. Vous voyez le hic ? Non ? Alors il vous faut plus de recul. Voici deux vignettes autocollantes de la même saison issues de l'album Glowacki (le concurrent pendant une saison de Panini en France). La photo de Mariot est là-même et c'est bien là le souci (pour bien comparer, le voici en compagnie d'une légende du club corse, le regretté Claude PAPI) :
Non seulement Yves MARIOT est équipé en Coq Sportif tandis que Claude PAPI lui est en Adidas, mais surtout ce dernier est devant une tribune de Furiani alors que Mariot lui est devant....la tribune Jean-Bouin de Gerland, dans son ancienne configuration avant les travaux liés à l'Euro 84. Et pour étayer mes propos voici deux vignettes Panini de la saison 1976/77 de l'Olympique Lyonnais. Non seulement vous allez reconnaître Gerland, mais la photo de Mariot, va vous semblez bien familière désormais car présente dans les trois albums cités (Panini 76-77, Panini 77/78 et Glowacki 77/78) :
Bon ce n'est pas un loupé extraordinaire mais c'est mon rôle d'être vigilant sur la vignette Panini surtout sur un joueur de l'Olympique Lyonnais, il en va de ma réputation et puis une même photo qui sert pour trois albums différents c'est pas banal. Pour conclure et pour ceux qui l'ignorent, Yves MARIOT a été international (à une reprise, le 26 avril 1975 face au Portugal) sous le maillot de l’Olympique Lyonnais. Passionné de chevaux il s'était installé dans le sud de la France à la fin de sa carrière où, malheureusement, il s'éteindra trop tôt, à l’âge de 51 ans, des suites d’une longue maladie. Le voici en action sous le maillot de l'Olympique Lyonnais, où il marque le seul but du derby, le 4 avril 1975 à Gerland. Quelques jours, comme par hasard, avant sa seule et unique sélection avec les bleus. 
MARIOT trompe Curkovic et l'OL fait tomber la grande équipe des verts lors du derby 1974/75 à Gerland

2 commentaires:

  1. je suis d'accord la roulette de Mariot était aérienne et c'est la plus belle de toute !

    RépondreSupprimer
  2. pour les precisions mon ami yves est decede abourgoing jallieu d UNE RUPTURE D ANNEVRISME IL TENAIT UN BAR POINT COURSE ET COMME A TOUT CEUX QUI L ON COTOYEE IL MANQUE BEAUCOUP

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...