Les larmes de BATIGOL

Gabriel Omar BATISTUTA est une légende à Florence et son début de saison 1994-95 va fortement y contribuer ! Le goléador est une légende vivante aux yeux des fans depuis qu'il a décidé de rester au club malgré une relégation humiliante vu le statut du club en 1993. Quand le club va remonter en 1994, après une seule saison à l'échelon inférieur, le buteur argentin est devenu le capitaine de la Viola. Un capitaine et un leader sur le terrain, Batigol est déchaîné et avant de se rendre à Naples il a déjà inscrit un but lors de chacune des neuf premières journées de championnat (10 buts au total). Et Gabriel Batistuta en ce 20 novembre 1994 n'est pas prêt d'oublier le stade San Paolo de Naples. C'est dans ce qui fut, pendant plus de huit ans, le repaire de son grand ami Maradona que l'attaquant de la Fiorentina a réalisé un des plus beaux exploits de sa carrière. En marquant deux buts à l'équipe de Naples (un troisième aurait pu lui être crédité mais il sera attribué à Fabio Cannavaro contre son camp de façon très sévère) a permis aux siens de s'imposer très largement (5-2) mais et surtout il a égalé un record du calcio vieux de plus de trente ans à l'époque ! 

Au cours de la saison 1962-63, l'attaquant de Bologne Ezio Pascutti marquait lors de chacune des dix premières journées de série A. A Naples, Gabriel Batistuta faisait aussi bien que lui, avec l'espoir de le dépasser le dimanche suivant dans son stade Communale de Florence pour la venue de la Sampdoria. Mais en attendant Batigol savoure et dans le vestiaire du San Paolo, Batistuta a reçu le vibrant hommage de ses coéquipiers qui l'ont accueilli après que le héros du jour ait répondu de longues minutes aux différents journalistes. Ce sont des "Batigol" qui ont résonné de longues minutes dans le vestiaire de la viola, preuve une fois de plus du leadership incontestable de l'argentin, qui émut aux larmes par cet éloge de ses propres coéquipiers promet de ne pas s'arrêter en si bon chemin : « Je n'avais encore jamais pleuré pour un match de football. Mais aujourd'hui l'émotion était trop forte. J'ai hâte d'arriver à dimanche pour marquer mon treizième but et battre définitivement ce record pour le club et les supporters ». Voici ces deux buts face à Naples :

video


Et bien sûr le dimanche suivant toute les yeux étaient braqués sur Batigol. La fio va décevoir en faisant un match nul face à la Samp (2-2) mais alors que la Viola était mené 1-0, tout le stade va s'arrêter de respirer à la 55ème minute quand les florentins obtiennent un penalty. C'est Batigol qui s'élance et qui marque ! Le record est à lui et à lui seul désormais, treize buts en onze matchs mais surtout il est le seul joueur de l'histoire du Calcio a avoir marqué consécutivement lors de ses onze premières sorties. Voici la vidéo de ce but historique et l'interview du nouveau recordman :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...