Le Top Ten du bal des débutants brésiliens de l'OL

Après le départ de Michel BASTOS en cours de saison dernière, L'Olympique Lyonnais a attaqué l'exercice 2013-14 sans aucun ressortissant brésilien dans son effectif. Une première depuis la saison 1998-99, une éternité ! L'Olympique Lyonnais a construit son ascension, puis sa domination grâce à sa filière brésilienne et l'ancien défenseur Marcelo Kiremitdjian y a joué un rôle prépondérant dans la mise en place d'un pont aérien entre le Brésil et la capitale des Gaules. Après sa carrière de joueur, il a joué les ambassadeurs pour l'OL et c'est lui qui conseilla l'OL sur des jeunes joueurs encore peu connus tels que les Edmilson, Caçapa ou encore Juninho. Très à cheval sur les qualités des joueurs sur et en dehors du terrain, Marcelo était très intelligent pour trouver des joueurs susceptibles de s'adapter au mieux au football français mais également à la vie française. Ce second point est très important comme on va le voir par la suite. Son travail est reconnu en même temps que l'OL enchaine les bonnes saisons et les trophées grâce à sa légion auriverde. Marcelo fait fructufier son travail et devient agent de joueurs et vend ses services désormais à différents clubs. Pour autant ces relations sont toujours bonnes avec le duo Aulas-Lacombe sauf que le brésilien ne travaille plus exclusivement pour l'OL.  Si à chaque fois qu'il donnait un avis sur un joueur, il invitait Bernard Lacombe pour la décision finale, au fur et à mesure des années, Bernard Lacombe va endosser la tâche de scout au Brésil en consultant de moins en moins Marcelo, ne retenant que la valeur du joueur sur le terrain. L'OL changeant de standing et de braquet, de toute façon il fallait taper dans ce qu'il se faisait de mieux dans le championnat brasileiro. Seulement aussi talentueux qu'était Fred ou Fabio Santos, la mayonnaise n'allait plus prendre comme par le passé et à l'origine de ces maux il y aura beaucoup d'histoires de vestiaires. Enfin la dernière étape dans la construction de cette filière, était de recruter des brésiliens qui avaient déjà fait leurs preuves dans notre championnat (Ederson, Bastos). Avec le temps actuel des vaches maigres pour l'OL, il se peut que le club réactive la ligne Rio-Lyon piloté par Marcelo dans les prochains mois. En attendant voici un petit Top Ten avec des belles perles de ces joueurs qui ont fait le bonheur de l'OL du temps où il jouait encore au Brésil. Vous ne trouverez pas Giovanne Elber qui n'a jamais joué en première division du Brésil, partit trop tôt en Italie. Pas de trace non plus d'Ederson qui a joué moins de 10 matchs en D1 brésilienne avant de partir en Europe et idem pour Michel Bastos. 

Marcelo KIREMIDJIAN - Corinthians 1990 et Olympique Lyonnais 1995 
Le seul des 10 brésiliens de ce ToP Ten à n'avois jamais été champion de France avec l'OL mais pourtant on peut considérer qu'il a une part importante dans l'obtention des 7 titres consécutifs. 

NILMAR - Internacional 2004 et Olympique Lyonnais 2005 
Il marque un doublé pour son premier match de championnat et ce sera tout pour sa carrière en Ligue 1. Mais bordel y'avait péno !! 

EDMILSON - Sao Paulo 1996 et Olympique Lyonnais 2004 
Son arrivée à Lyon a été une révolution dans la défense des gones qui faisait la part belle jusqu'ici plutôt aux joueurs rugueux. Il sera champion de France et champion du monde en 2002, avant de partir au Barça en 2004. 

FRED - Cruzeiro 2005 et Olympique Lyonnais 2009 
Un des plus beaux avant-centres que le football français a eu la chance d'acceuiller ces dernières années. Un talent fou, complet dans tous les domaines, il était l'avant-centre par excellence. Seulement à côté du football il y aura trop d'histoires pour qu'il fasse avec l'OL la carrière que son talent lui promettait. Un gâchis. 

Cleber ANDERSON - Corinthians 2004 et Olympique Lyonnais 2008 
Signé en urgence après la grave blessure de Cris, pas forcément la meilleure recrue de l'histoire de l'OL. Mais bon sa vignette avec son appareil dentaire méritait qu'il figure en bonne place de ce classement. 

Claudio CACAPA - Atlético Mineiro 1998 et Olympique Lyonnais 2007 
Le capitaine de l'OL, victime hélas de beaucoup trop de blessures. Révélé avec Edmilson c'est surtout avec Cris qu'il va donner la pleine mesure de son talent et formait une des charnières centrales les plus redoutées d'Europe. 

JUNINHO - Vasco de Gama 1997 et Olympique Lyonnais 2009
Juni c'est Juni. J'ai pas mis sa première vignette Panini car je ne l'ai pas de bonne qualité mais vous pouvez la trouver ici : La toute première vignette de JUNINHO 

Sonny ANDERSON - Vasco de Gama 1990 et Olympique Lyonnais 2002
Sonny ANDERSON avec son premier club Vasco de Gama lors de la saison 1989-90 c'est une sacrée perle mais ce n'est pas tout, prochainement une grosse surprise concernant Sonnygoal et les vignettes de sa carrière. 

Fabio SANTOS - Cruzeiro 2005 et Olympique Lyonnais 2008 
Un super joueur, un guerrier sur le terrain mais bon il a enterré sa carrière en France le jour où il a agrippé Puel dans le vestiaire lyonnais pour essayer de lui coller un coup de boule. 

CRIS - Corinthians 1998 et Olympique Lyonnais 2008 
Une vignette Panini du Policier avec des cheveux, y'a que sur OSP qu'on peu voir ça :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...