CAVEGLIA, le jeune lionceau crucifie les verts !

C'est un St-Etienne en crise qui se rend à Sochaux pour le compte de la 26ème journée de la saison 1993-94. Le nouveau directeur sportif, Jean-Michel LARQUE ne fait pas l’unanimité et on lui reproche de trop se répandre dans les médias qui le font travailler, RTL et Téléfoot sur TF1 pour ne pas les citer. Avant cette rencontre à Sochaux et alors que le club se trouve dans la seconde moitié de tableau, bien loin de ses objectif de début de saison, à savoir re-goûter aux soirées européennes dans le chaudron. Et Jean-Mimi va mettre de l'huile sur le feu, le dimanche précédant cette rencontre sur le plateau de Téléfoot en disant qu'une qualification européenne n'était pas une priorité pour les verts. Le nouveau directeur sportif est accusé de manque d'ambitions. Sur le terrain pourtant les verts vont montrer un beau visage sur le billard du vieux stade Bonal. Après avoir été surpris par le sochalien Piton dès la 3ème minute, les stéphanois se révoltent et par l'intermédiaire de Laurent Blanc et l'inévitable Roland Wolfarth inversent la vapeur. St-Etienne rentre au vestiaire en menant 2-1. Mais les verts vont craquer en fin de match. Tout d'avord avec une égalisation sur coup france d'Olivier Baudry et à 5 minute de la fin c'est le jeune Alain CAVEGLIA qui va crucifier les verts. Si l'amorce du but est splendide, avec un retourné fantastique d'Olivier Baudry, la suite est un beau coup de billard. En effet le retourné de Baudry rebondit sur la barre et c'est le rusé Cavéglia qui est le plus prompt à réagir et écrase sa volée qui va mourir sur le poteau avant de pénétrer in-extremis derrière la ligne des buts de Joseph-Antoine BELL. Les verts s'inclinent 3-2 alors qu'ils avaient bien relever la tête, y'a des saisons comme ça où la chance fuit sans qu'on sache pourquoi. Voici ce but signe des malheurs stéphanois : 

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...