7 goles para delirar en la cancha de San Lorenzo

27.8.2006. La unica paternidad que Boca padece, y la vista al Nuevo Gasometro, hacian presagiar une jornada dura desde lo futbolistico. Y aunque el equipo conducido por Alfio BASILE llegaba con diez victorias consecutivas, enfrentar a San Lorenzo llamaba a tener los sentidos alertas. Pero la realidad ridiculizo todos les planteos previos : el xeneize fue une maquina que aplasto su rival por 7-1 en una tarde sencillamente historica. Rodrigo Palacio, en dos opportunidades, Martin Palermo en très, Neri Cardozo y Andres Franzoia sellaron el undecimo triunfo al hilo. Y santiago Hirsig anoto el solitario tanto de los dirigdos por Oscar Ruggeri. La goleada, ademas de dejar Boca en la punta del apertura, significo una fantastica despedida para el Coco Basile que dejaba el club para suceder a José Pekerman al frente de la seleccion. La differncia fue enorme, todo salio bien en esa tarde del Bajo Flores. Franzoia debuto en la Primera xeneize y con apenas tres minutos de accion vencio a Sabastian Saja con un remate casi desde la mitad de la cancha. Ultimo dato : es la maxima goleada eslabonada por Boca contra cualquiera de los cuatros grandes del futbol argentino. 

Fin août 2006, Boca Juniors plane sur le football argentin. Les Xeneizes viennent de remporter les deux tournois (d'ouverture et de cloture) de la saison 2005-06. Les hommes entrainés par Alfio Basile se rendent à San Lorenzo pour le compte de la 4ème journée du tournoi d'ouverture 2006, fort de dix victoires consécutives et cet après-midi ensoleillé va être radieux pour Boca. Une victoire sans appel, un triomphe 7-1, l'apothéose de l'ère Basile à Boca. Et cette victoire est quelque part un hommage de ses joueurs pour Coco Basile car il s'agit de son avant dernier match à la tête de Boca avant de prendre la Sélection après la démission de José Pekerman suite au mondial allemand. C'est Ricardo Lavolpe qui prendra la suite mais avec beaucoup moins de réussite, Boca se faisant rattraper in extremis dans les dernières journées par l'Estudiantes de Juan Sébastian Veron et entrainé par Diego Simeone mais ceci est une autre histoire. Pour revenir à ce match de San Lorenzo, outre le triplé de Martin Palermo et le doublé de Rogrigo Palacio, le but du jeune Andres Franzoia restera à jamais gravé dans sa mémoire ! Entré en cours de jeu, ce match fut sa première apparition sous le maillot de Boca Juniors et après seulement 3 minutes de jeu, il marqua ce but quasiment du milieu de terrain. C'est ce qu'on peut appeler des débuts fracassants. Enfin pour conclure, ce succès 7-1 est la la plus large victoire de Boca face un des 4 géants du football argentin (outre ces deux équipes, les 4 grands sont composés de River Plate et Independiente). Voici tous les buts de ce match en vidéo :


Source : El Grafico

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...