Vinnie JONES vs Trifon IVANOV

Vinnie JONES n'était pas le meilleur joueur d'Angleterre du temps où il fréquentait le Crazy Gang de Wimbledon mais il n'en était pas moins l'un des plus médiatisés. Le joueur était plus connu pour ses mauvais coups que pour ses exploits (hormis la victoire en FA CUP face à Liverpool, voir le sujet : Le Crazy Gang de Wimbledon) et n'avait pas hésiter à faire une vidéocassette dans laquelle il passait en revue toute la panoplie des irrégularités praticables dans le jeu et au plus haut niveau. Condamné par la Fédération à une lourde amende, Vinnies Jones, ne s'était pourtant pas assagi pour autant. Mais en cette fin d'année 1994, tout le football anglais va être surpris de voir cette brute devenir joueur international. En effet le Pays de Galles, faute de victoires, a peur de voir son rêve de participer à l'Euro anglais s'envoler dès le début ds éliminatoires dans un groupe difficile avec l'Allemagne et aussi la Bulgarie, dernier demi-finaliste du mondial. D'ailleurs en ce mois de décembre 1994, le Pays de Galles reçoit justement Hristo Stoichkov et ses coéquipiers. Les gallois ne vont pas lésiner sur la méthode pour essayer de l'emporter en enrôlant le guerrier de Wimbledon en espérant qu'il transmette son fighting spirit à ses coéquipiers en mal de caractères selon leurs dirigeants. Mais au fait, Vinnie JONES est-il gallois ? Ce détail n'a guère d'importance et à 29 ans bien tassé, on trouve une lointaine parenté Galloise au futur acteur de Snatch et Arnaques, Crimes et Botaniques. Le football est un incroyable vecteur familial qui permet à des hommes de retrouver leurs racines.

Donc ce détail administratif passé sans embûches, Vinnies JONES devient enfin international en décembre 1994 et dès son arrivée au stage de préparation avant d'affronter les bulgares, on peut voir que l'homme est venu avec ses méthodes et ses idées. Lors de sa première conférence de presse il annonce la couleur « Gascoigne était un grand joueur quand je l'ai rencontré. Je lui ai écrasé les coui...et ensuite je lui ai rabattu le caquet. C'est ainsi qu'il faut traiter les vedettes et je comtpe bien agir comme ça avec Stoichkov et les autres Bulgares ». Le problème de Vinnie Jones c'est de s'être focalisé sur le futur ballon d'or France Football mais il aurait du savoir que la vrai vedette de cette équipe de Bulgarie, n'est autre que Trifon IVANOV. Ce soir-là à Cardiff, le 14 décembre 1994, on joue depuis seulement cinq minutes, quand Trifon la foudre va marquer le plus beau but de sa carrière, tout simplement ! Sur un corner, il est placé au 25 mètres, il ne bouge pas, il attend que la ballon arrive sur son pied pour réaliser une volée en parfait équilibre, le tout sans élan et  avec un ballon qui va se loger dans la lucarne de Neville Southall, le légendaire gardien d'Everton. Trifon avait montré la voie et la Bulgarie allait se balader 3-0 avec des buts de Kostadinov et Stoichkov. La confrontation entre Vinnie Jones et Trifon Ivanov, a largement tourné en faveur du loup bulgare qui a montré pour ses débuts internationaux au néo-gallois ce qu'était le haut niveau. La preuve une fois de plus, s'il en est, que Trifon, n'étais pas qu'un défenseur bourrin, au look improbable, mais un joueur de foot, un vrai. Voici tous les buts de cette rencontre et admirez à sa juste valeur le but fantastique de Trifon :

video

3 commentaires:

  1. Trifon aurait eu moins la classe dans Snatch aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Trifon aurait eu moins la classe dans Snatch aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Pourtant je suis sûr qu'il aime les chians

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...