Non È Un Miraggio ! Roberto Baggio

Octobre 1989, la France découvre un peu en retard le nouveau phénomène venu d'Italie, Roberto BAGGIO à l'occasion d'un futur match de coupe de l'UEFA entre le FC Sochaux et la Fiorentina. De l'autre côté des Alpes ça fait longtemps qu'on promet le plus bel avenir au Divino Codino, les spécialises n'hésitent pas à parer de lui comme le nouveau Giuseppe Meazza ! Roberto BAGGIO, 22 ans, est florentin depuis 5 saisons déjà, auparavant ce jeune homme originaire de Vénétie avait fait toutes ses classes à Vicenza où s'était révélé 12 ans auparavant un certain Paolo Rossi. L'autre jour je parlais du centre de formation du Sporting du Portugal qui se vantait d'avoir formé deux futurs ballons d'or, Vicenza peut se targuer du même honneur. BAGGIO marque les esprits avec des buts venus d'ailleurs, des slaloms de fous. Et même si tout n'a pas été rose pour l'instant pour Baggio, il a déjà passé deux longues années à l'infirmerie à cause d'un genou complètement dévissé, l'avenir s'annonce radieux. Le Milan AC, l'Inter, la Juve on en fait leur cible prioritaire ! Mais le sujet est tabou sur les bords de l'Arno car à Florence on considère que Baggio, telle la Pieta de Michel-Ange, n'a pas de prix et est par conséquent irremplaçable ! C'est donc à cet époque, en octobre 1989 que sort un 45 tours à la gloire de Roberto BAGGIO ! Ecoutez ce Non È Un Miraggio! Roberto Baggio est trop culte. On me l'a fait découvrir ce matin et ça me reste dans la tête depuis, je n'avais pas connu ça depuis la Bamba Triste :


P.S : Thanks Giancarlo Rinaldi for the link

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...