Les Superclasicos de Juan Roman RIQUELME

Comme on l'a vu sur Old School Panini, le plus grand joueur de l’histoire de Boca Juniors, selon les supporters Xeneizes, est Juan Roman RIQUELME devant Diego Maradona (Voir le sujet : Le meilleur joueur de l'histoire deBoca Juniors ?). Bien sûr que les titres de Roman y sont pour beaucoup mais comme Diego, ce qui plaît avant tout aux supporters de la Bombonera c'est de voir El Ultimo 10 toujours se sublimer face à l'éternel ennemi, River. Diego avant son come-back au milieu des années 90 n'était resté qu'une année à Boca, en 1981. Mais au cours de cette année il gagne le championnat et surtout inscrit 5 buts face à River en 4 matchs ! (Voir le sujet : Les5 merveilles de Diego Maradona face à River en 1981). L'histoire de Roman face aux Millionarios est tout aussi spectaculaire et bourré d'anecdotes. Tout d'abord le passage de témoin est un incroyable symbole, comme vous allez le voir. Riquelme a joué 20 Superclasicos en compétition officielle (+ 8 autres lors des tournois amicaux d'été).

Au cours de ces 20 rencontres officielles il n'a été qu'une fois remplaçant au coup d'envoi, le 25 octobre 1997. Ce jour-là Diego effectuera le dernier match de sa carrière et sortira à la mi-temps alors que Boca est mené 1-0 au Monumental. A la mi-temps Diego reste au vestiaire et est remplacé par ce gamin de 19 ans qu'est Riquelme. Boca inverse la vapeur et l'emportera 2-1 au final. La suite ce sera 8 victoires et 7 nuls aux cours de ces 20 rencontres pour seulement 4 défaites. Mais au-delà de ses 4 buts et ses 5 passes décisives, Roman a toujours livré des copies propres lors de ces grands rendez-vous. La démonstration la plus impressionnante est sans conteste la double confrontation en quart de finale de la Copa Libertadores en 2000. Si au match aller, au Monumental, Boca se fait manger pendant quasiment tout le match et que Riquelme au final y connaîtra une de ses 3 seules défaites face à River en matchs officiels, son coup franc fantastique en fin de match change complètement la donne. Boca repart de chez son voisin avec une défaite 2-1 encourageante. D'autant que le match retour est un Riquelme show. Boca l'emporte 3-0 (avant de remporter l'épreuve finale quelques semaines plus tard), Delgado ouvre la marque après un numéro de Riquelme et un centre parfait du numéro 10 de Boca. Roman qui par la suite transforma un penalty qu'il avait provoqué avant que Palermo, pour son grand retour, inscrive le dernier but. Mais ce soir-là tous les gens présents à la Bombonera ne parlent que du dribble incroyable que Juan Roman s'amusa à faire sur un Mario Yepes qui n'a toujours pas compris ce qui lui arrivait :


Avant de voir une compil des plus belles actions, des buts et des passes décisives de Riquelme face à River, voici les stats complètes de Juan Roman dans les superclasicos (que pour les rencontres officielles) :

23/03/1997 River 3 - 3 Boca (90)
25/10/1997 River 1 - 2 Boca (45)
25/10/1998 River 0 - 0 Boca (90)
09/05/1999 Boca 2 - 1 River (90)
17/10/1999 River 2 - 0 Boca (90)
14/05/2000 Boca 1 - 1 River (90)
17/05/2000 River 2 - 1 Boca (90) But
24/05/2000 Boca 3 - 0 River (90) But + Passe décisive
15/10/2000 River 1 - 1 Boca (90)
08/04/2001 Boca 3 - 0 River (85) But
16/09/2001 River 1 - 1 Boca (90)
15/04/2007 Boca 1 - 1 River (90) Passe décisive
04/05/2008 Boca 1 - 0 River (75) Passe décisive
19/10/2008 River 0 - 1 Boca (90)
25/10/2009 River 1 - 1 Boca (90) Passe décisive
25/03/2010 Boca 2 - 0 River (90) Passe décisive
16/11/2010 River 1 - 0 Boca (45)
15/05/2011 Boca 2 - 0 River (88)
06/10/2013 River 0 - 1 Boca (57)
30/03/2014 Boca 1 - 2 River (82) But

Nombre de Superclasicos : 20 (19 titulaires)
Buts: 4
Passes décisives : 5
9 victoires - 7 nuls - 4 défaites
27 buts pour Boca - 17 buts pour River

Lors de son dernier Superclasico, Juan Roman s'est illustré, avec un coup franc dont il a le secret :



Et voici son best-of face à River, c'est assez spectaculaire :


Vous avez vu au milieu du sujet (aux alentours de la 4ème minute), Riquelme inscrit un but sur penalty en deux temps, après que le gardien est repoussé son tir, il marque de la tête. Après ce but, il a une célébration différente de ses habitudes. Il part seul au milieu de terrain, se dresse devant la tribune présidentielle et fixe quelque chose de particulier en se tenant les oreilles :
En fait il s'agit d'un match du tournoi de clôture 2001 que Boca gagnera 3-0 mais ce n'est pas ce match en particulier qui a une influence sur la célébration de Riquelme. Non Roman fixe la loge présidentielle et plus particulièrement le président de Boca, Mauricio Macri. En effet d'habitude Roman à chaque but marqué tend une oreille vers les tribunes des supporters de la Bombonera à proximité d'où il se trouve mais là non, il a traversé tout le terrain pour se poser devant Macri en lui tendant les deux oreilles, pourquoi ? Tout simplement pour le remercier d'avoir écouter son choix de cœur et d'avoir accepter l'offre de transfert du FC Barcelone, pourtant pas la plus importante financièrement. C'est pour ce genre de petites histoires que le public de Boca adore ses joueurs. Tenez une autre sur Roman même si ce n'est pas au cours d'un match face à River. Pedro Pompillo vice-président de Boca sous la période de Mauricio Macri a grandement œuvré pour le retour de Riquelme à la Bombonera en 2007. En juin 2008 Pompillo est élu président à son tour mais va tragiquement mourir le 30 octobre 2008 d'une crise cardiaque. Le dimanche suivant dans un stade bombé et chargé d'émotion, Boca alors second reçoit San Lorenzo qui lui est le leader du championnat. Ce jour-là Boca l'emporte 1-0, reprend la tête du classement pour ne plus la quitter et être sacré champion un mois plus tard. Le buteur du jour c'est Riquelme sur coup franc et après son but, il soulève son maillot et montre son message « gracias por todo Pedro » entouré de tous ses coéquipiers. Depuis le centre d'entrainement de Boca porte le nom de son défunt président. Je vous laisse regarder les images face à San Lorenzo et l'hommage des joueurs et de Riquelme à Pedro Pompillo :


Pour conclure ce sujet, le résumé du dernier match de Diego Maradona de sa carrière face à River, remplacé par le jeune Riquelme à la mi-temps :


1 commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...