Le record de 40 matchs sans défaite de Boca Juniors

A l'heure d'affronter Rosario Central, c'est l'occasion de revenir quatorze années en arrière. Le numéro dix de Boca était un certain Juan-Roman RIQUELME et l’entraîneur des Xeneizes était déjà Carlos BIANCHI, comme quoi tout n'a pas changé entre la fin du siècle dernier et aujourd’hui. Cette équipe de Boca va établir un record d’invincibilité, qui tient toujours, de 40 matchs de championnats sans défaite. C'est la plus grande série depuis l'avènement du football professionnel en 1931. Boca a terminé son tournoi de clôture 98 avec une bonne série de 4 victoires et un nul au cours des 5 dernières journées. Pour la petite histoire la série débuta à Huracan le 5 mai 1998 avec une victoire 4-2 de Boca et des buts signés, Martin Palermo, Adolfo Duco et un doublé de l'ancien nantais, Nestor Fabbri. Ensuite les hommes de Carlos Bianchi vont remporter le tournoi d'ouverture 1998 en restant invaincu au cours des 19 journées de championnat (13 victoires et 6 matchs nuls). Même son de cloche pour l'année 1999, avec un Boca qui remporte le tournoi de clôture mais surtout va battre le record du Racing, invaincu pendant 39 matchs qui datait de 1966. Pour la 15ème journée, Boca fait une mauvaise opération en ne s'imposant pas à Talleres de Cordoba. Même si le club égale le record historique du Racing, Bianchi n'est pas satisfait, car l'éternel rival, River Plate colle aux basques de Boca. Donc pour le compte de la 16ème journée, Boca Juniors à l'occasion de rentrer dans l'histoire si elle ne perd pas face à Rosario Central.

Mais ce que les joueurs cherchent avant tout, c'est la victoire et elle va être longue à se dessiner. Touchant les poteaux, la délivrance viendra en fin de match grâce à un coup de tête de son défenseur colombien Jorge BERMUDEZ. Boca l'emporte 1-0 et établit le nouveau record d'invincibilité dans l'histoire du foot argentin. Mais le but de Bermudez a plus d'importance encore, lors de la même journée, River perd 3-2 au Racing. Le Racing, pas mauvais perdant, qui se voit dans le même week-end son record s'envoler et qui offre sur un plateau le titre à Boca en battant les Millionarios ! La journée suivante, déjà sacré champions, les joueurs de Boca s'inclinent 4-0 à Independiente. Du 5 mai 1998 au 2 juin 1999, Boca Juniors est resté invaincu dans le championnat argentin, remportant consécutivement le tournoi d'ouverture et de clôture d'une même saison (1998/99). Une performance rare dans le foot argentin et sa particularité de faire un championnat pour les matchs allers et un autre pour les matchs retours. Au cours de cette série record de 40 matchs, Boca l'a emporté à 29 reprises (16 succès à la Bombonera et 13 à l'extérieur) et a concédé 11 matchs nuls (4 à domicile et 7 à l'extérieur).  La défense de Boca, emmené par Walter Samuel, a été impériale ne concédant que 25 buts et que dire de la performance offensive de la formation de Carlos Bianchi, qui a inscrit pas moins de 88 buts ! Soit un goal average de + 63 buts sur un peu plus d'une saison ! (les 35 premiers matchs de la saison 1998/99, plus les 5 matchs de fin de saison de l'exercice 1997/98). Le meilleur buteur de Boca est bien évidemment Martin PALERMO, "El Loco" a inscrit pas moins de 35 buts sur les 88 de son équipe ! Ensuite on trouve Guillermo Barros Schelotto avec 10 buts et Juan Roman Riquelme avec 9 réalisations. Carlos Bianchi avait trouvé la formule idéale et son équipe n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, après ce record de 40 matchs, les deux titres de champion de la saison 1998/99, Boca allait emporter la Copa Libertadores puis ensuite la coupe intercontinentale face au Réal Madrid. Mais de ceci on reparlera prochainement. En attendant voici le résumé de ce match Boca-Rosario et le but historique de Jorge Bermudez :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...