Juventus-Torino : La naissance de la haine entre tifosi

Le 22 Octobre 1967 au Stadio Communale de Turin a lieu le Derby della Mole, la Juventus reçoit son grand rival du Torino. A l'époque les rapports de forces ne sont pas aussi marqués qu'aujourd'hui et c'est un véritable sommet du football italien qui a lieu ce jour-là pour le compte de la 5ème journée du championnat. Mais ce match se joue dans un contexte particulier et bordé d'émotions pour les joueurs du Toro. En effet une semaine auparavant ils ont perdu leur coéquipier Luigi MERONI, mort tragiquement à 24 ans dans un accident de voiture particulièrement violent et tragique. International italien qui participa à la coupe du monde anglaise un an plus tôt, Meroni était promis à un bel avenir. Mais le dimanche 15 octobre après une victoire à domicile 4-2 face à la Fiorentina, il part fêter ce succès avec son coéquipier Fabrizio Poletti dans un restaurant à la sortie de Turin. Meroni et Poletti était en train de traverser à pied le Corso Umberto I, quand à cause d'une voiture qui allait trop vite il décidèrent de faire un pas en retrait. A ce moment-là une voiture était juste en train de passer, Poletti fut simplement touché, Meroni lui malheureusement, fut accroché par la jambe et tout de suite après éjecté en avant à cause du choc, en finissant au milieu de la route, pour finir fauché par une troisème voiture. Meroni mourra dès son arrivée à l'hôpital. Le conducteur de la voiture qui faucha Meroni, est un jeune supporter du Toro de 19 ans qui idolâtrait Meroni et avait une photo du joueur collée dans sa voiture ! Le jeune homme qui tua son idole n'est autre qu'Attilio Romero qui sera le président du Torino entre 2000 et 2005 ! Histoire incroyable. 

C'est donc dans ce contexte que le Torino affronte la Juventus championne d'Italie en titre. Le Toro va écraser son voisin avec une victoire sans appel 4-0. Le match est dominé par la classe d'un joueur, l'ancien Juventino et international français, Nestor COMBIN. Nestor "la foudre" était un ami très proche de Meroni et il était très affecté par le décès de son coéquipier avant ce match, c'est pour cela qu'il va lui rendre un vibrant hommage en jouant l'un des meilleurs matchs de son immense carrière. COMBIN avec un hat-trick est le principal artisan du large succès du Toro, qui a honoré de la meilleure des façons qu'il soit la mémoire de Luigi Meroni. Malheureusement l'histoire ne s'arrête pas là et la bêtise humaine va prendre le pas et changer pour le reste de l'histoire les derbys turinois ! En effet si la rivalité est forte entre les deux clubs depuis des décennies, elle est surtout sportive car les deux équipes collectionnent les scudettos, les tensions entre supporters sont minimes. Seulement après cette déroute face au Toro certains supporters de la Juve, vont aller, après le match aller, saccager la tombe de Luigi Meroni. A partir de ce jour-là la violence va s'installer entre les supporters des deux équipes et les incidents seront fréquents en marge de chaque derby. La phrase de feu Thierry Roland et Jean-Michel Larqué n'a jamais autant pris de ce sens que pour cette histoire : « il suffit d'un ou deux excités ! »  Pour rester dans le cadre du football, voici le résumé de la rencontre et notamment les trois buts de la première vedette de l'histoire de l'Olympique Lyonnais, Nestor "la foudre" COMBIN :

video

2 commentaires:

  1. Meroni n'était pas en voiture. Lui et Poletti était en train de traverser à pied Corso Umberto I, quand à cause d'une voiture qui allait trop vite il décidèrent de faire un pas en retrait. En ce moment-là une voiture était juste en train de passer: Poletti fut simplement touché, Meroni fut pris à la jambe, et tout de suite après balancé en avant à cause du choc, en finissant au milieu de la route, pour finir percuté par la voiture du jeune Romero.

    RépondreSupprimer
  2. Marci Satch, je vais rectifier ça tout de suite

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...