Le retour de Ramon DIAZ sur ses terres

C'est l'histoire d'un retour, d'un retour compliqué mais au dénouement heureux ! Ramon DIAZ quitte l'Argentine en 1981 à 22 ans et après 3 saisons exceptionnelles avec River Plate ! Le jeune attaquant marque l'histoire du club en seulement 3 années en inscrivant 57 buts en 86 rencontres de championnat. Au cours de ces 3 années il remporte 4 tournois avec River et traverse l’Atlantique très rapidement pour rejoindre alors le meilleur championnat du monde, le Calcio en s'engageant avec Naples. Mais son parcours en Italie va être chaotique, il reste qu'un an au pied du Vésuve puis 3 saisons avec le modeste club d'Avellino. Ensuite il signera pour deux ans avec la Fiorentina et finalement sa meilleure saison sera sa dernière en Italie. En effet il sera champion d'Italie avec l'Inter lors de la saison 1988-89 (Voir le sujet Inter Milan 1988-89). Après il viendra en France, à Monaco où il fera deux très bons exercices ponctués pas une coupe de France. En finale face à Marseille c'est lui qui débolque la situation pour donner le but de la victoire à Gérald Passi (voir le sujet : Le but de Gérald PASSI à la dernière seconde de la finale 1991). Avec un titre de champion et une coupe de France, le bilan personnel de Diaz en Europe est décevant selon lui, il aurait voulu mieux faire.

C'est donc au cœur de l'été 1991 après son triomphe en finale de coupe de France face à l'OM de Bernard Tapie qu'il décide de rentrer au pays et dans son club de toujours, River Plate. La situation en Argentine est alors ubuesque. Le championnat d'Argentine commence avec plusieurs semaines de retard et encore il faut un cessez-le-feu dans la guerre des chaînes de télévision, pour que le championnat commence enfin le 30 août 1991. La Fédération a trop voulu partager le gâteau, une fois de plus, et il a fallu l'intervention présidentielle de Carlos Menem pour débloquer la situation. Le football en Argentine est une question d'ordre national et le président de la République tapera du poing sur la table en lâchant un « les gens veulent voir du foot ». C'était il y a plus de 20 ans, Carlos Menem n'est plus au pouvoir même si il continue encore de faire parler de lui après la grave crise qu'a connu le pays. Aujourd'hui c'est Cristina Kirchner qui est à la tête du pays mais la situation n'a guère changée et une de ses premières décisions en tant que présidente de la République a été d'instaurer le programme « Futbol para todos », c'est à dire le championnat de première division diffusé sur le service public, vu que les chaînes payantes et la fédération argentine étaient trop gourmandes. Comme quoi les années passent, les présidents se succèdent mais le football reste toujours la première priorité des argentins, ou presque. Donc pour revenir à cet fin d'été 1991 (fin d'hiver en Argentine), Le championnat commence directement à la deuxième journée et Ramon DIAZ Effectue donc son grand retour chez lui au Monumental face aux coriaces Rosario Central. Rosario joue un football dur et ultra défensif à l'époque. En plus David Bisconti ouvre la marque pour les visiteurs et comble du malheur pour Diaz il rate un pénalty juste avant la mi-temps. Son retour ressemble à un cauchemar. Mais l'équipe entraînée par Passarella va démontrer une louable volonté offensive en seconde période et Ramon DIAZ va être récompensée de son abnégation et de sa pugnacité en s'offrant un magnifique doublé dans les ultimes minutes de la partir pour offrir la victoire à River. Voici le résumé de la rencontre avec le péno loupé de DIAZ avant ces deux jolis buts de la fin de rencontre.


River sera couronné champion à la fin du tournoi, le 4ème titre de Ramon Diaz en tant que joueur avec son club. Mais pour lui cette soirée du 30 août 1991 restera à jamais dans sa mémoire car il déclarera à la fin de sa carrière que ce soir là, il avait vécu sa plus grande joie de joueur à la fin de la rencontre avec son retour réussi.
"Esa noche fue la mas feliz de mi carrera" R.DIAZ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...