Le chef d'oeuvre de Chris WADDLE à Wembley

Saison 1992-93, une première dans l'histoire du foot anglais, les deux mêmes équipes vont s'affronter à la fois en finale de la coupe de la league mais également en finale de la FA Cup. Lors des demi-finales de la Cup, chaque finaliste du se débarrasser à Wembley de son meilleur ennemi. Arsenal éliminait Tottenham tandis que la veille c'est Sheffield Wednesday qui éliminait les voisins d'United. Et c'est sur ce derby de Sheffield qu'on va revenir plus en détail et sur une vieille connaissance du championnat de France qui a illuminé de son talent la rencontre. Et dire qu'on croyait que Chris Waddle était trop vieux. Mais à 32 ans l'ancien marseillais, a, une fois de plus, fait chavirer l'Angleterre. Opposé aux voisins de Sheffield Unied, « Magic » Waddle a assuré la victoire de Wednesday, offrant un second ticket de finaliste aux Hiboux. 75 000 spectateurs massés dans les tribunes de Wembley ont cru rêver ce samedi après-midi là, quand de 30 mètres, avec son pied gauche magique, il a expédié le ballon dans la lucarne d'Alan Kelly. Un coup franc parfaitement brossé qui a déchaîné par la suite une véritable campagne pour que Graham Taylor rappelle enfin le magicien en sélection. 

Héros de cette demi-finale, Chris Waddle a étalé de toute sa classe, alternant dribbles déroutants et ouvertures lumineuses. Modeste, Magic Chris relativise sa performance : « C'est Wembley qui m'a transcendé. Les dimensions du terrain m'ont bien aidé. J'avais de l'espace sur mon aile, j'ai pu donner le meilleur de moi-même ». Son entraîneur, Trevor Francis, n'a pas cherché d'explications géométriques, « Chris est tout simplement le meilleur joueur anglais. En première période on ne voyait que lui sur la pelouse. Son coup franc est une pure merveille. Et à ceux qui pensent qu'il est trop vieux, je répondrais que le « vieux » a joué pendant 120 minutes sans aucun problème et au plus haut niveau ». Mais non, Chris WADDLE ne portera jamais plus le maillot de la sélection aux trois lions, qui d'ailleurs n'ira pas à la coupe du monde aux États-Unis, peut-être qu'avec Magic Chris.... Pour ce qui est des finales Arsenal, remportera les deux sur le score de 2-1 (après un replay pour la finale de la FA CUP et après prolongations). Chris WADDLE connaîtra deux écchecs douloureux en finale donc face aux Gunners mais d'un point de vue individuel il se verra récompensé par le titre de meilleur joueur de l'année. Un come-back réussi en Albion après ses 3 saisons sur la Canebière. Voici son magnifique coup-franc à Wembley, une merveille. Bon d'un côté ne mettre qu'un seul mec dans le mur face à Waddle, on peut considérer ça comme une faute grave :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...