Jean-Marie PFAFF dans : Autant en emporte le vent

Vous vous souvenez tous de cet incroyable gardien belge Jean-Marie PFAFF. Moi j'adorais ce gardien, brillant et qui savait assurer le spectacle. Quel show lors du jubilé du roi Platini ! Et bien aujourd'hui on va revenir sur un épisode de sa carrière au Bayern de Munich, où le sympathique gardien des Diables Rouges fera preuve d'une mauvaise foi absolue. Le 20 avril 1985, le Bayern de Munich se rend à Hambourg pour l'un des sommets de la Bundesliga. Le Volksparkstadion est plein a craqué et le HSV ne tarde pas à ravir ses 61 000 supporters en ouvrant la marque dès la 5ème minute. Puis à la 21ème minute le Bayern qui joue avec le vent dans le dos va encaisser un but qui curieux selon le portier belge qui va monter en polémique sitôt le match terminé. Selon Pfaff et les dirigeants bavarois, ce but décisif (victoire 2-1 d'Hambourg au final) n'est dû en l'occurrence qu'à la grande complicité du vent. Résumé des faits, on joue donc la 21ème minute quand McGhee, l'attaquant hambourgeois recoit le ballon sur l'aile droite. Il dribble son adversaire direct Pflügler, puis, une fois arrivé à l'entrée de la surface, frappe du pied gauche. Le ballon, propulsé par un vent de force 4 dira la presse le lendemain, décrit alors une trajectoire curieuse et va se loger dans la lucarne des buts de Jean-Marie PFAFF. « J'étais sûr que le ballon allait sortir, déclarera celui-ci. Ce n'est qu'au moment où le public s'est mis à crier que j'ai réalisé que la balle était au fond. Je reste persuadé que McGhee voulait réaliser un centre, même si lui prétend le contraire ». Car en effet cette histoire va pimenter la fin de saison en Bundesliga avec d'un côté les partisans du vent et de l'autre ceux qui louent l'adresse de l'attaquant du HSV. La presse allemande bien sûr aliment le débat et on y va de croquis pour défendre telle ou telle position, comme vous pouvez le voir. 
Il faut dire que cette défaite relançait la course au titre, à 6 journées de la fin, le Werder de Brême n'était plus qu'à un point des leaders d'où cette tension chez les joueurs de Munich. Mais pour l'attaquant écossais d'Hambourg Mark McGhee il ne fallait pas se méprendre sur ses intentions : « J'ai remarqué que Pfaff se trouvait très loin de son coin droit. C'est pourquoi j'ai tenté un tir en banane que j'ai parfaitement réussi ». Alors même si Old School Panini ne cherche pas à relancer le débat 28 ans après, mais moi je me range bien de l'avis du.... gardien belge.  C’est vrai que lorsque l’on regarde l’action a vitesse réelle on se dit que l’attaquant n’ayant aucun co-équipier au second poteau à tenter la frappe enroulée et je ne doute pas que c’est sans doute ce qu’il voulait faire mais regardez le dernier ralenti. On voit bien la trajectoire du ballon accélérée au dernier moment pour repiquer dans la lucarne du but de Pfaff. La caméra n’est pas très loin du poteau de corner et dans un premier temps on a l’impression que le ballon va foncer sur nous avant de repiquer tel un boomerang dans le but. Alors qui c’est sûrement ce que voulait faire McGhee mais quand il dit qu’il a parfaitement réussi son geste, il bluffe car le vent l’a bien aidé sur ce coup-là. A vous de vous faire votre avis :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...