Les retournés de Diego LATORRE

Dans le dernier sujet sur Gabriel Batistuta on a parlé de son entente formidable avec Diego Fernando LATORRE à la point de l'attaque de Boca Juniors. LATORRE c'est autre légende de Boca Juniors, surnommé Gambetita en Argentine il est l'une des idoles de la Bombonera grâce à quelques buts savoureux comme on va le voir et notamment celui historique inscrit face à River Plate en 1991. En Europe il est moins connu car il 'na pas eu la même réussit sur le vieux continent qu'en Argentine pourtant cela n'enlève rien à ses qualité et ce fût un joueur incroyable, un vrai buteur, meilleur réalisateur du championnat argentin en 1991 (à égalité avec Batistuta) et en 1992 tout seul cette fois-ci vu que Batistuta était entre temps partit à la Fiorentina. Orphelin de son compère Diego LATORRE partira le rejoindre lors de la saison 1992-93 en Toscane (avec un autre attaquant de Boca, champion en 1992, Mohammed) mais c’est un énorme échec pour LATORRE il ne reste qu’une saison, ne dispute que deux rencontres et voit la Viola descendre en Serie B.
Mohammed, Batistuta, Latorre en violet
Ce sera ensuite Ténérife où il rejoindra ses compatriotes Fernando REDONDO et Oscar DEYRTICIA. Pour lui ça se passera mieux en Liga où il restera 3 saisons avant de rentrer au bercail à Boca Juniors son club. Diego Fernando LATORRE a fini sa formation à Boca et a débuté avec l’équipe première à 18 ans. De 1987 à 1992 il sera l’attaquant le plus prolifique de Boca avec 33 buts en 119 rencontres de championnat puis lors de son retour il en inscrit 23 autres en 67 matches. Mais plus que les chiffres ce sont ces buts marqués dans les matches cruciaux qui ont marqué à jamais la mémoire des supporters et aucun ne passe avant celui inscrit face à River le 27 février 1991. C’était une soirée de Copa Libertadores, le genre de soirée que les supporters et amoureux du ballon rond gardent en mémoire toute leur vie. Boca reçoit dans son antre de la Bombonera l’éternel rival, River Plate. C’est la première journée de la phase de poule et il évident que la première place va se jouer entre les deux grands d’Argentines (les deux autres équipes sont deux clubs colombiens Oriente Petrolero et Boliviar). Avant le début de la compétition les espoirs sont grands du côté de Boca il faut dire qu’après des années sombres, l’entraineur Oscar Tabarez peut enfin compter sur un effectif digne du rang du club Xeneize. Montoya, Simon, Villareal, Giunta, Batistuta et Latorre.
En face c’est pas mal non plus, Pasarella peut compter sur les Astrada, Berti, Borelli, Da Silva. La nuit tombe sur Buenos Aires et les buts pleuvent en ce début de partie. C’est Montoya le portier de Boca qui en fait les frais. Par 2 fois il va chercher le ballon au fond de ses filets. LE premier quart d’heure s’achève et River mène 2-0 sur la pelouse de Boca. Latorre réduit la marque en milieu de première mi-temps mais River marque un 3ème but sur penalty. A la mi-temps, Boca 1 – River 3. Au retour des vestiaires ce sont 11 guerriers qui rentrent sur la pelouse pour remonter l’impossible, à la limite du correct, le classico se durcie et Astrada voit rouge et dans la foulée Blas GIUNTA réduit la marque à 2-3. L’Exploit est possible et la Bombonera ne demande qu’à exploser. Surtout qu’à la 71ème minute Boca égalise !! 3-3 avec 20 minutes à jouer et une supériorité numérique, Boca peut l’emporter. Seulement la défense de River s’est transformé en muraille de Chine. Les attaquants de Boca essayent de pousser mais en vain, la défense de River plie mais ne rompt pas. Arrive la 87ème minute, Villareal trouve dans la profondeur Batistuta qui déborde sur la droite et centre, son ballon est relevé dans un geste désespéré par Basualdo et le ballon flotte dans la surface, on a l’impression que ça dure une éternité dans le ciel de la Bombonera et tel un renard des surfaces, LATORRE reprend acrobatiquement pour inscrire le but de la victoire. Voici ce but en vidéo.

video

Mémorable !! Une victoire 4-3 face à River Plate dans le Clasico et qui plus est en Copa Libertadores mais surtout c’est le scénario fou de cette rencontre qui fera de cette nuit de février, au cœur de l’été argentin qui gravera dans les mémoires de but acrobatique de la fin de match. Latorre est un héros mais quelque part il l’était déjà car des buts spectaculaires il en a inscrit plus d’un. Celui en 1990 face à l’Independiente est pas mal non plus :

video

En Argentine, Diego Fernando LATORRE est considéré comme un très grand joueur même si il n’a pas eu la même réussite en Europe qu’avec Boca ou avec la sélection. Car comme on l’a vu il n’ pas pu prendre part à la finale du championnat 1991 cat il était avec la sélection d’Argentine partit disputer la Copa America au Chili. Il formait l’attaque de la sélection avec Battistuta et l’ancien lyonnais Claudio « Turco » Garcia. Cette équipe d’Argentine est toujours considéré aujourd’hui comme une des plus fortes des 25 dernières années, celle qui a remporté les deux derniers titres majeurs pour l’Albiceleste avec les Copa America de 1991 et 1993 et sans doute que sans sa mésaventure dans le Calcio, Latorre aurait pu rajouter celle de 1993 à son palmarès. Bien entendu au même titre que Batistuta, Diego LATORRE figure dans le classement des 100 Idolos de Boca établi par le très sérieux magazine El Grafico. Voici sa fiche tel qu’on peut la trouver dans ce recueil :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...