Les ratés Panini : Jimmy ADJOVI-BOCO

Vous vous souvenez tous de Jimmy ADJOVI-BOCO ? Nul besoin de présenter ce défenseur qui a évolué au plus haut niveau pendant 6 saisons au RC Lens de 1991 à 1997. Jimmy ADJOVI-BOCO symbolise la montée en puissance du club Artois dans les années 90 jusqu'au sacre ultime de 1998. Avec les Eric SIKORA, Jean-Guy WALLEME, Hervé ARSENE, Pierre LAIGLE, Christophe DELMOTTE, l'australien Robbie SLATER mais aussi DEHU, MEYRIEU, Roger BOLI, WARMUZ, DEBEVE ou Tony VAIRELLES, c'est toute une génération qui a fait le bonheur de Felix Bollaert et au milieu de cette bande sang et or, un rasta reconnaissable tout de suite sur le terrain : Jimmy ADJOVI-BOCO. J'adore cette anecdote pour ses débuts en division 1, lui qui a répété ses gammes en seconde division, à Tours notamment. Première journée de championnat lors de l'exercice 1991-92, ADJOVI-BOCO, nouvelle recrue en provenance de Tours est titulaire d'entrée pour la réception du FC Metz à Bollaert. Alors est-ce le trac ou l'envie de bien faire mais Jimmy ne reste que 16 minutes sur la pelouse !! Le temps de prendre son premier carton rouge en première division. Je pense qu'il s'agit là d'un record de carrière !! Bon la suite sera beaucoup plus raisonnable car en 195 matchs de division 1,  il ne prendra qu'un autre carton rouge. Heureusement car si il avait suivi son rythme il aurait explosé les stats des Cyrils (Jeunchamp et Rool) réunis. Mais aujourd'hui sur OSP on ne va pas évoquer sa carrière mais un raté Panini énorme, peut-être le plus gros que j'ai vu depuis que je fais cette rubrique. (Voir ici tous les Ratés Panini retranscris par OSP). Donc Jimmy ADJOVI-BOCO quitte le RC Lens en 1997 et file en Ecosse jouer aux Hibernian, le club d’Édimbourg. Et là dans l'album Panini écossais de 1998, notre Jimmy devient : Óli Gottskálksson. Comment ça vous me croyez pas ?? Et bien regardez :
Alors OK je veux bien que Jimmy ADJOVI-BOCO n'était pas forcément le joueur le plus connu du championnat de France quand il a franchit le mur d'Hadrien mais messieurs les éditeurs Panini installés en Ecosse, il faut y aller mollo sur le single malt car vous trouvez que Jimmy a une tête à s'appeler Óli Gottskálksson ?
Bon l'explication est toute simple, les mecs qui ont fait l'album 98 comme je le disais ont trop forcé sur le scotch à la pause déjeuner et en revenant au taf ils ont tout simplement inversé Jimmy avec le gardien de l'équipe, l'islandais Ólafur Gottskálksson :
Si ça se trouve en Islande y'a un blog de foot appelé Øld Schøøl Panini qui s'insurge sur le fait que leur gardien national, Gottskálksson soit confondu avec un certain Jimmy Boco ! Ah les ravages de l'alcool au travail. En tout cas un grand merci à Cedric, fidèle supporter des sang et or, d'avoir trouvé ce loupé. Et tu as vu Cédric je n'ai pas dit un mot sur le fait qu'en 195 matchs de division 1, Jimmy ADJOVI-BOCO n'a pas marqué le moindre but en première division. Même pas pour son dernier match avec les sang et or, lors de la dernière journée de la saison 1996-97 quand le RC Lens recevait Caen et que le Racing a obtenu un péno. Tout l'équipe se tourna vers Jimmy pour qu'il le tire et il le tira mais l'histoire voulu qu'il ne marque jamais ce but....Entre son premier match et son dernier match en division 1, il n'aura pas eu vraiment de réussite le malheureux Jimmy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...