Dans la série il n'y a pas que Trifon : Martin Pěnička

Martin Pěnička débute sa carrière en République Tchèque au slovan Liberec, une seule saison chez les pro avant de passer au FK Union Cheb 2001. Alors autant le Slovan Liberec ça nous dis quelque chose autant le FK Union Cheb 2001 faut vraiment s’intéresser de près au football tchèque pour connaitre. Bon heureusement l'ami Pěnička n'y reste qu'une saison, le temps de se faire remarquer par le beaucoup plus prestigieux Slavia Prague. Martin Pěnička va rester 7 saisons au Slavia de 1990 à 1997 et remporter le titre de champion en 1996 au sein d'une superbe équipe composé entre autres des Radek Bejbl, Karel Poborský, Jan Suchopárek ou encore Vladimír Šmicer. Cette équipe la même année se hissera en demi-finale de la coupe de l'UEFA, éliminée par les Girondins de Bordeaux de Zidane et Dugarry. Si on ajoute à cette belle campagne européenne, la finale de l'Ero 96 pour la république tchèque avec de nombreux joueurs du Slavia dans les rang de la sélection, on a deux raisons pour expliquer l'exode des coéquipiers de Martin Pěnička durant l'été 1996. Pěnička lui partira un an plus tard, rejoindre son compatriote Jan Koller à Lokeren dans le championnat belge. Ce solide milieu défensif fait une très bonne apparition pour ces débuts en Belgique mais plutôt en fin de parcours il retourne après 3 saisons finir sa carrière dans les divisions inférieures de son pays. En tout cas rien qu'à voir sa vignette Panini de 1998 on sent bien que c'était un guerrier sur le terrain, moi il me fait même carrément penser à Rocky BALBOA après son combat contre Apollo Creed. A chaque moment j'ai l'impression qu'il va gueuler : "ADRIAN !!". Et cet extrait vidéo c'est juste pour le plaisir :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...