La moustache de Mario KEMPES en H.D

Coupe du monde 98 en Argentine, Mario KEMPES est, avant même le début de la compétition, la vedette de la sélection argentine et sur qui repose les espoirs de tout un peuple pour que l’Argentine gagne enfin sa première coupe du monde. Or au premier tour, l’Albiceleste est brouillonne et Mario muet. Pas un seul but en 3 matchs, l’attaquant doute et se confie à son sélectionneur Luis César MENOTTI, ce dernier lui répondra, sur le ton d’une boutade qu’il devrait peut être se raser la moustache. KEMPES s’exécute. Lors du premier match du second tour, l’Argentine bat les redoutables polonais 2-0 avec un doublé signé KEMPES ! Et « El Matador » ne s’arrête pas là, après un 0-0 contre le Brésil, les argentins doivent l'emporter par 4 buts d’écart face au Pérou si ils veulent avoir le privilège de disputer la finale. Dans un match très controversé, l’Argentine explose la défense péruvienne, et « El Matador » KEMPES ouvre la voie en réalisant un nouveau doublé en 1ère mi-temps, l’Argentine au final l’emporte 6-0 et rencontre les Pays-Bas en finale. En finale de coupe du monde (3-1 pour l('Argentine après prolongations), KEMPES va réaliser son 3ème doublé en 4 matchs depuis qu’il a rasé sa moustache et termine meilleur buteur de l’épreuve avec 6 réalisations. Mais « El Matador » avait aussi un autre secret : il s’enduisait les cuisses d’une huile fortement odorante, entre la boisson fermentée et le plat en décomposition, témoigneront les défenseurs adverses. Au fait la vignette Panini de Mario KEMPES avec la moustache n'existe pas, il a donc fallu la créer et la voici en H.D (cliquer sur l'image pour une meilleure résolution) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...