Charlie GEORGE, le camé d'Highbury ?

Dans la poursuite de ma quête pédagogique sur les joueurs qui vous font chuter dans les concours, je reviens sur la session d'Arsenal. Il y a un joueur qui s'est détaché, un qui non seulement vous a fait bien transpirer, Charlie George ! J'ai bien aimé les commentaires qui accompagnaient la vignette ci-contre. Il est clair qu'il n'a pas beaucoup dormi avant l'entrainement du matin et tant qu'il n'a pas sa pinte de céréales, il n'est pas d'attaque. Alors vous me dires qu'il est facile de se moquer d'un attaquant qui a été international (1 fois en 1976) mais franchement il a l'air en manque et comme le dit si bien Jérémy "je veux ma dose !!". La preuve que ça change le bonhomme, une fois qu'il s'est dopé à sa façon, il à l'air beaucoup plus cool, limite :"t'en veux ?" 


P.S : Vous savez quelle reconversion il a choisi une fois les crampons raccorchés ? Et oui il a ouvert un Pub ! 

Dans la série il n'y a pas que Trifon : René NOTTEN

Je continue d'évoquer les joueurs qui vout on posé des problèmes lors du grand concours Old School Panini - Retro Football Club. Vendredi dernier vous avez planché sur l'Ajax d'Amsterdam et René Notten est sans aucun doute le joueur qui vous a posé le plus de difficultés. René Notten est un ancien milieu de terrain qui débutera au FC Twente en 1969 à l'âge de 20 ans. Rapidement il devient un des élements majeurs de cette jeune éuqipe prometteuse qui jou les premières places en championant. Aprè quelques campagnes européennes, René Notten est appelé chez les oranje en amical juste avant la coupe du monde de 1974. Il ne sera pas retenu par Rinus Michel pour le mondial allemand mais sera appelé quelques fois la saison suivante. D'ailleurs la saison 1974-75 est sa dernière dans son club formateur, puisqu'il signe à l'Ajax d'Asterdam où il ne reste que deux saisons mais partira sur un titre de champion des Pays-Bas. IL file ensuite rejoindre un autre grand club hollandais, le Feyenoord Rotterdam où il brillera en coupe nationale, avec deux victoires en 1980 et 1981 mais aussi en coupe européenne avec une demi-finale de coupe d'Europe des vainqueurs de coupes toujours en 1981, échouant face au futur vainqueur, le Dinamo Tbilissi. Suite à cette désillusion européenne, Notten va jouer les mercenaires des différentes divisions 2 européennes. Tout d'abord en Belgique à Harelbeke pednant deux saisons, puis une saison au pays à Drechtsteden'79 avant d'aller en RFA goûter à la bonne division 2 allemande avec Bocholt (pendant 2 saisons) enfin il revient dans sa Hollande natale terminer sa carrière toujours en D2 à De Graafschap. Un spécialiste international de la D2. La suite est moins rigolote, il raccroche les crampons à 37 ans pour devenir à entraineur mais décède à 45 ans d'une crise cardiaque.

Petite Paninomorphologie du bonhomme :

FC TWENTE 1973-74
Feyenoord Rotterdam 1979-80
Feyenoord Rotterdam 1979-80


















OSP-RFC League - Saison 4 : Girondins de Bordeaux

Voilà c'est terminé pour la session spéciale Girondins de Bordeaux ! Et pour la première fois de la saison il y a moins de 10 candidats à 24/24. Anthony Astucieux-Jaws continue sa promenade de santé avec sa 4ème victoire en autant de sessions, Szarmach signe une belle 2ème place et un nouveau candidat, que je vais appelé 5e20ca, conclue le podium.


Avant de voir les résultats, je vous rappelle les principaux lots qu'offre notre partenaire le Retro Football Club : Une veste vintage pour le vainqueur. Un maillot vintage pour son dauphin et un Tee-shirt pour le candidat qui conclura le podium final. Mais attention tous ceux qui marqueront un point seront inscrits pour le tirage au sort et gagner un maillot vintage de leur choix. Par exemple, quand on aime les Girondins il y a ce superbe maillot de 1940 qu'on peut trouver sur le Retro Football Club 


Voici les 24 anciens joueurs de Bordeaux qu'il fallait trouver. Beaucoup de chutes sur le N°6 et 23 :


Voici les réponses que vous attendez tant en images :


Retrouvez votre classement dans cette session qui comportait peu de difficultés en nombre mais assez ardues à trouver. Bon comme je suis de bonne humeur j'ai mis dans le classement notre ami Farid, mais je rappelle que les quiz ne durent 24 heures donc je n'accepte pas à priori de réponse au delà de 21h00 le lendemain. Farid avec une réponse à 21h01 tu as frisé la correctionnelle, mais je sais pas pourquoi ce soir j'aime les arrêts de jeux.....


Aux classements des points, des petits nouveaux qui rentrent dans les points. Cela veut dire messieurs que vous êtes automatiquement qualifiés pour le tirage au sort de fin de saison avec un maillot vintage de votre choix à gagner.


Et voici le classement général avec en surbrillance, les places virtuelles pour les playoffs.


La saison va connaitre une petite trêve de quelques jours pour raison de calendrier de coupe de la ligue et surtout aussi en raison de mon calendrier personnel. Il y aura tout de même demain (mercredi 1er février 2012) une session de rattrapage bordelaise à la mi-temps du match Marseille-Nice mais la prochaine session n'aura lieu que lundi 6 février 202 à 21h00
En attendant je vous invite sur Facebook, venir débattre du concours, du classement et des réusltats, à tout moment, sur la nouvelle page Facebook Old School Panini - Les Quizz. En plus il y'a des sessions d'entrainements pour garder la forme.

Hugo « El Cholo » SOTIL

Donc je continue de balayer les joueurs qui vous ont posé des problèmes lors des différentes sessions du concours OSP-RFC. Toujours sur le FC Barcelone et après Zuviria, un autre sud-américain vous a posé pas mal de problèmes : Hugo « El Cholo » SOTIL. Cet été un journaliste de So Foot l’avait dérangé dans sa paisible retraite, au Pérou, pour qu’il revienne sur sa carrière, à travers des anecdotes d’anthologie, SOTIL s’était livré et au final ça donnait un super papier. Comme il est le mieux placé pour parler de sa carrière et de sa vision du football, je vais reprendre ses différentes citations, mais je tenais à citer ma source. Hugo SOTIL c’est un joueur qui fera partit de la grande équipe de Barcelone de Rinus MICHEL avec CRUYFF et qui va reconquérir la liga après 14 années de disette, une éternité en Catalogne. Sotil revient sur son transfert, son arrivée en Espagne et le titre de champion quelques mois plus tard. « C’était en 1973. J’étais tranquille chez moi quand on est venu me chercher. "Deux gringos t’attendent". Ils étaient trois. Rinus Michels et deux dirigeants du FC Barcelone. Michels parle en premier et me demande : "vous voulez venir en Espagne ?" Je réponds Oui et on me répond "Ok on vient vous chercher demain à 5 heures du matin pour signer les papiers". Le lendemain, je suis parti. Quand j’ai atterri à Barcelone, il y avait des tas de journalistes et de photographes. J’ai demandé pourquoi il y avait tout ce monde ? "Oye Cholo, ne sois pas con ils sont là pour toi". C’est à ce moment seulement que j’ai compris l’importance qu’avait ce club, Barcelone. Moi jusqu’ici, l’Espagne, j’en avais entendu parler pour les taureaux c’est tout. ».


J’adore ce genre de joueur un peu à la lune, qui ne conçoit le football que comme un jeu et qui n’ont aucune idée de l’impact de battre Barcelone ou le Réal Madrid. Il me fait penser à Jorge « El Magico » GONZALEZ pour ça. D’ailleurs la preuve qu’il n’a pas conscience de ce qu’il lui arrive, il raconte une anecdote en fin de championnat, quand Barcelone renverse le Réal pour être sacré champion. Le Barça est en train de mener 4-0 à Santiago Bernabeu et fait une démonstration lors de sa conquête face au tenant du titre quand Sotil inscrit le 5ème et dernier but de la rencontre sur un service de Cruyff. El Cholo raconte son but, enfin surtout sa célébration : « Là, je me suis mis à courir comme un fou vers la tribune. Puis je vous Cruyff qui vient me prendre par le cou. "Mais Cholo qu’est ce que tu fais’ – Je vais fêter mon but Johann – ‘Tu cours vers la tribune madrilène, couillon. Ils vont te tuer !" ».


Voici la vidéo de ce but, j’ai cherché mais je n’ai pas trouver les images où il court se faire lyncher :


Hugo SOTIL est un gars simple, tout jeune il fût un des nombreux paysans venus grossir les bidonvilles de Lima, la capitale péruvienne. Ces paysans on les appelait des « Cholos », une grossièreté qui voudrait dire « culs-terreux » chez nous et le sobriquet collera à la peau de Sotil toute sa carrière mais lui ne s’en offusquera pas, fier de ses racines, de son parcours « c’est vrai c’est plutôt péjoratif et grossier mais moi ça ne m’a jamais affecté, je suis un Cholo et je le revendique ».

En équipe de jeunes il brillera avec la future star du pays Teofilo Cubillas, qui témoigne de leur jeunesse passé ensemble, où ils raflaient tout : « Il était tellement habile balle au pied, qu’on a gagné le championnat à nous deux. Et puis soudain il a disparu ». Et oui surdoué du football à 13 ans, SOTIL disparait du jour au lendemain des tablettes de la fédération péruvienne. Où était-il ? Parti gagner sa croute, il raconte son labeur, du lundi au samedi il bossait à l’usine de café et le dimanche il partait monnayer ses services dans les tournois entre commerçants : « C’était facile. J’allais là-bas chaque dimanche. On me payait 10 soles par match, et je pouvais en enchainer 5 ou6 par jour. Avec 60 soles, j’avais assez d’argent pour la semaine. Et le soir j’allais vendre du pop-corn au ciné en face de chez moi. C’était ça mon enfance ». Un comte digne d’Oliver Twist à la sauce Inca et ça continue dans les anecdotes encore plus incroyables. Un des clubs professionnels de Lima descend en seconde division en 1968, le Deportivo Municipal, pour se relancer les dirigeants décident de faire une grande détection dans les quartiers populaires de la capitale. El Cholo a 19 ans et c’est un ami qui le pousse à tenter sa chance, SOTIL raconte ce jour qui va changer sa vie « Je me pointe au stade à 9 heures et j’y retrouve 500 aspirants comme moi qui rêve de gloire. J’avais rien à manger. Que dalle. Quand ils m’ont appelé à 17 heures je n’avais plus envie de jouer. Mon ami m’a quand même forcé à y aller, j’ai mis trois buts et je suis rentré chez moi. A 21 heures, les dirigeants me cherchaient dans tout le quartier. Ils sont arrivés chez moi et ont offert 20 000 soles pour le transfert et 5 000 soles par mois. Le lendemain, je jouais pour le deportivo municipal. Je n’avais jamais vu autant d’argent. Mais pour moi, une fois que je suis habitué à porter des crampons, c’était comme jouer dans le quartier ».

C’est sûr que 5 000 par mois ça lui fait bien plus que ses 300 qui récoltait au grand maximum lorsqu’il jouait les mercenaires dominical. Mais l’histoire des crampons c’est celle que je préfère !! Un joueur qui devient professionnel à 19 ans sans jamais avoir enfilé de crampons de sa vie. Je vous dis on est dans un comte footbalistique. Et ce n’est pas fini, la suite arrive désormais comme un enchainement logique. Deux ans plus tard il est sélectionné en équipe B du Pérou et joue face à la Bulgarie en amical. A la fin du match, direction la douche et là dans le vestiaire Didi le sélectionneur des A vient le chercher, encore une fois El Cholo raconte : « J’étais en slip et il m’a dit "Cholo pas de douche pour toi, tu es sur la feuille de match des A". Je me suis rhabillé et je me suis assis sur le banc. Quand je suis entré en seconde période, on perdait 1-0. J’ai marqué 3 buts, on l’a emporté 5-3 ». Voilà c’est aussi simple que ça son baptême du feu international. Le tout à quelques semaines de la coupe du monde au Mexique. Sotil y brillera de mille feux, le Pérou aussi et ne chutera qu’en ¼ de finale face au grand Brésil de Pelé, champion du monde par la suite. Voilà c’est pour ça que les dirigeants de Barcelone alors vont se fendre d’un voyage jusqu’à Lima pour recruter cette merveille.

La suite c’est une saison en fanfare à Barcelone avec un titre e champion glané haut la main. SOTIL positionné derrière Cruyff et Rexach s’est régalé à la baguette et s’est permis aussi d’inscrire 11 buts. Par contre la suite sera moins rose du côté de la Catalgone et Sotil sera victime de sa naïveté. L’influence hollandaise s’intensifie à Barcelone, Michels et Cruyff réussissant à convaincre Neeskens de signer au Barça. Vient alors le problème des joueurs non-espagnols et les dirigeants barcelonais font leur choix sur les hollandais pour les deux tickets et s’embarquent dans des démarches administratives pour donner à El Cholo la double nationalité. Les procédures s’enlisent et El Cholo ne joue plus. Une erreur selon lui « Une grave erreur à l’époque de l’équipe dirigeante, puisqu’on a tout perdu cette année-là. La magie avait quitté notre football ». Mais El Cholo n’est pas malheureux pour autant, il vit la grande vie à Barcelone et va noyer son salaire dans l’alcool et les soirées dissolues. Le joueur prend des kilos et joue de moins en moins mais garde en lui la magie. La preuve, la Copa America de 1975. Barcelone refuse alors de le libérer mais Sotil, qui ne joue plus avec les blaugranas, n’accepte pas qu’on le prive de jouer pour son pays, le magicien devient rebelle : « On disait que je n’étais plus péruvien, que le Cholo du peuple avait disparu. Même ma mère était énervé, elle croyait que je ne voulais plus jouer pour mon pays ».


Alors le 26 octobre 1975, deux jours avant la finale Pérou-Colombie, Hugo Sotil assume ses choix : « j’ai pris discrètement un vol de nuit pou Madrid puis pour Caracas. Quand je suis arrivé, l’entraîneur et mes coéquipiers n’en croyaient pas leurs yeux, j’étais en costume, avec la cravate ». « Le jour suivant, j’ai mis le but de la victoire, le seul de la rencontre et nous avons gagné la Copa. Je suis retourné discrètement en Espagne pour jouer le match contre Oviedo ». Mais l’hsitoire d’amour avec le Barça est définitivement cassée et ses frasques nocturnes agacent les dirigeants qui le laissent mourir à petit feu sur le banc de touche. SOTIL retourne en Amérique du Sud, Au Pérou, puis en Colombie, mais il fait passer le football après sa vie nocturne et n’arrive plus à enchainer les matchs. Finalement, il est revenu dans sa ville de Lima et profite de sa retraite pour regarder des matchs de foot et boire quelques bières. Sotil est redevenu un Cholo !

Rafael ZUVIRIA

Voilà la 4ème saison du championnat Old School Panini – Retro Football Club spécial grands clubs bat son plein et j’en suis ravi. Cependant je pense que pour l’instant je manque à tous mes devoirs. En effet j’ai constaté que lors des 3 premières sessions il y a eu des chutes collectives sur certains joueurs bien particuliers. Alors à quoi ça sert de tester vos connaissances si en retour je n’offre aucune alternative pédagogique ? J’ai décidé de palier à cette carence, en vous proposant tout au long de la saison de revenir sur ces joueurs qui vous ont fait chuter ! On a commencé la saison avec Barcelone et les plus grosses gamelles ont été causé par ce joueur Rafael « el Torito » Zuviría ? Donc voici une présentation sommaire de ce joueur et ainsi à la fin de la saison votre culture paninesque sera quasi parfaite et vous permettra de briller lors des réceptions mondaines. On dit merci qui ?

Rafael Dalmacio Zuviría Rodríguez plus connu sous le nom de Zuviría ou encore « el Torito » (le petit taureau). Zuviría est un joueur argentin qui a fait ses débuts en jeunes dans la région de Santa Fe où il est né. Repéré assez tôt il part dans le meilleur club formateur d’Argentine, Argentinos Juniors. Il y reste seulement deux saisons de 1971 à 73 avant de rejoindre l’Espagne et le Racing Santander, il a alors 22 ans. Ce qui est amusant avec Zuviría c’est que tout au long de sa carrière il va connaitre différents clubs mais aussi à différents postes. Attaquant en Argentine, il va devenir milieu à son arrivée en Espagne puis milieu défensif au fur et à mesure des saisons puis terminer sa carrière défenseur. Comme ils ironisent sur les forums de supporters argentins, il n’y a qu’au poste de gardien de but qu’il n’a pas jouer finalement. Il reste trois saisons au Racing de Santander où il explose. Sa dernière saison est même extraordinaire dans une triste équipe qui joue le maintien, il marque 13 buts et se classe au niveau des meilleurs buteurs de la Liga. 

Avec ses 13 réalisations il se situe sur la même marche, par exemple, que son compatriote Ruben Ayala, le puissant attaquant de l’Athlético de Madrid ou encore de sa majesté Johan Cruyff. D’ailleurs la saison suivante, il part rejoindre Cruyff au FC Barcelone, où il connaitra ses plus belles années. Il évoluera au Barça de 1977 à 1982, remportera deux coupes d’Espagne et deux coupes d’Europe des vainqueurs de coupes et évoluera avec les Cruyff, Neeskens, Rexach et autres grandes stars. Il partira alors que le Barça renforce sérieusement son milieu de terrain sous la direction de l’entraineur Udo Latteck et du coup ne connaitra pas « l’argentinisation » du barça en 1982-83 avec les arrivées de Luis César MENOTTI au poste d’entraineur et de Diego sur le terrain.

Zuviría préfère partir à Majorque où il n’aura pu à subir la concurrence féroce du milieu de terrain comme en Catalogne et finira même défenseur. Peut être que de toute façon les argentins du FC Barcelone, ne lui ont pas manqué car il peut nourrir de l’amertume vis-à-vis de sa carrière internationale. En effet Zuviría sera une seule fois convoqué avec l’Albiceleste. Une convocation reçue avant l’arrivée de Menotti au poste de sélectionneur mais malheureusement pour lui il ne sera pas aligné sur le terrain et par la suite ne sera plus jamais appelé pour défendre les couleurs de l’Argentine. En 1984, à 34 ans il retourne au pays, à Belgrano où il devient la coqueluche des supporters par son engagement et ses altercations avec les supporters adverses. Il raccroche à 36 ans et depuis il est retourné en Espagne où il s’est reconverti dans le monde viticole et gère une exploitation qui distribue du vin dans le sud de l’Espagne.

J'avais moult vignettes de Zuviría mais j'ai fait un "montage" car j'adore cette photo.

Old School Panini et les réseaux sociaux

Bonjour tout le monde,

Un sujet pas très drôle mais j'avoue que je me pose pas mal de questions sur la marche à suivre. Donc le plus simple c'est d'avoir votre avis ! Donc j'espère que vous allez voter dans le sondage (Tout en haut à droite) et surtout que dans les commentaires vous me donnerez votre avis. En fait le problème vient surtout de Facebook. Il y a presque deux quand j'ai crée le site, j'ai crée un groupe Facebook sans trop savoir comment ça fonctionnait et puis le groupe a grossi et aujourd'hui on est plus de 1 800 sur Facebook. Pour voir le groupe Facebook d'Old School Panini cliquez sur l'image ci-dessous :


Un beau succès populaire mais seulement le problème c'est qu'on est 1 800 depuis des mois car Facebook a changé en cours de route sa fonction "GROUPE". Et le gros Hic c'est que dès que quelqu'un publie, commente... Facebook envoie à tous les membres, une notification, un mail...Du coup quand on passe nos soirées à débattre et balancer des quizz sur le réseau social, les 1 800 membres ont leur Facebook qui se met en branle bas le combat et d'autres au petit matin ont vu leurs boites mails explosés !! Alors quand je vois que cette semaine il y a eu 20 nouveaux membres mais que dans le même temps il y a eu 22 désabonnés. Il y a un problème.

Et surtout je ne veux pas qu'on arrête de faire les quizz, en plus Cédric et Claude sont là désormais pour m'aider donc il y en aura plus que jamais !! Une parade que je teste depuis ce week-end c'est une nouvelle page Facebook spécial quizz. Où on débattrait du concours et on s'amuserait avec des quizz quotidiens. Pour voir la page Facebook des quizz Old school Panini cliquez sur l'image.


Donc aujourd’hui il y aurait deux activités sur Facebook. Le groupe avec les liens et les annonces de sujet, plus la vignette du jour chaque matin. Et la page Facebook avec des quizz amicaux et des débats les soirs de concours (6 jours sur 7 en ce moment avec les rattrapages). Donc à vous de me donnez vos avis et vos préférences à ce sujet.

Sinon le tableau n'est pas noir du tout et sur Twitter c'est beaucoup plus simple et plus satisfaisant. Twitter je ne connaissais pas et je m'y suis mis y'a pas longtemps. Et alors que depuis des mois le groupe Facebook stagne, le compte Txwitter explose passant, sur la même période, de 100 abonnés à plus de 1000. Twitter c'est parfait si vous ne souhaitez être juste avertit des nouveaux messages et sujets d'Old School Panini. Après il manque la convivialité des quizz mais pour ceux qui veulent juste consulter les sujet c'est parfait. Pour voir le compte Twitter d'Old School Panini il faut cliquer sur l'image ci-dessous.


Enfin depuis peu il y a une autre alternative, une troisième voie. Celui des non-alignés lol. Un réseau social sur le foot. FSC : The Social Football Club. Old school Panini teste ce réseau social depuis quelques jours et ça à l'air très intéressant. Pour faire simple ce serait un Facebook du foot. Seulement l'équipe développe d'autres fonctionnalités qui m'ont l'air d'être assez ludiques. Pour l'instant je n'ai pas eu le temps et le loisir de tester tout ça mais c'est prometteur et surtout les gars qui sont derrière ça sont très accessibles et ça, ça change beaucoup de choses. David un des responsables sera présent à la soirée Old School Panini du 09 février on pourra et vous pourrez, évoquer avec lui les fonction de ce nouveau réseau, prometteur. Pour voir la page Old School Panini sur FSC, cliquer sur l'image et taper dans la recherche Trifon, c'est mon pseudo ;-) Trifon aka Alex Bourouf.


Voilà j'espère que je vous ai bien éclairci le topo. A vous de trouvé ce qui vous convient le mieux mais s'il vous plait pour m'aider, dites moi ce que vous préférez dans le sondage (le sondage dure toute la semaine) et surtout dans les commentaires n'hésitez pas à faire part de vos remarques et aussi d'expliquer vos préférences. En vous remerciant d'avance les amis.

OSP-RFC League - Ajax Amsterdam rattrapage

Bon à ce petit jeu du rattrapage, Pierre devient très fort. Il a été le plus rapide devant Irène à trouver Gerrie Muhren. Aurélien alias Havrais76 conclue le podium


La réponse en image :


Gerrie MUHREN, une vieilles connaissance d'OSP, déjà vu dans les sujets sur le Grand Ajax de 1969 à 1973 et celui sur la Hollande 1974.

Voici le classement général mis à jour et j'ai mis en surbrillance les places qualificatives pour les playoffs. Ainsi les 4 premiers sont exempts des eux premiers tous, ensuite ceux qui sont entre la 5ème et la 8ème place ne disputeront pas le premier tour. Tandis que de la 9ème à la 16ème place, ce sont ceux qui disputeront le premier tour des playoffs.


Avec un schéma c'est plus clair :


Dans la série il n'y a pas que Trifon : Jaap JONK

Milieu de terrain du FC Volendam club de la ville de Volendam, il aura fait toute sa carrière dans son club formateur. Quatorze saisons au total, de 1971 à 1985, mais la plupart en Division 2. La vignette date de l'album 1978-79 et suit une saison noire pour Jaap Jonk. En effet la saison précédente; son club de Volendam vient de monter en première division et dès le début de la saison, il prend une suspension de 7 matchs pour une agression sur Gerrie Deyckers, défenseur du PSV Eindhoven. Jonk clamera bien son innocence, disant que c'est Deyckers qui l'a agressé et que lui c'est défendu au moment où ce dernier vouait l’étrangler. 

Le problème de cette ligne de défense pour Jonk, c'est son passé de mufti-récidivste. Car en effet tout au long de sa carrière, apparemment ils sont nombreux les joueurs qui ont voulu l'étrangler au vu de son incroyable moissons de cartons en tout genre. Dans la bonne tradition des milieux défensifs hollandais, sauf que Jaap JONK contrairement à un Mark Van Bommel, par exemple, ne vient pas plaisanter avec l'arbitre entre deux tacles par derrière. Dans une interview au début de la saison 1978-79, suivant ces premiers incidents en Eridivise, il déclare qu'en Hollande il n'y a pas un seul arbitre de bon et qu'ils sont tous médiocres. Bon vous vous en doutez que ça n'a pas arrangé son casier déjà fourni au bonhomme. En plus Volendam fera l’ascenseur et redescendra seulement deux saisons après la montée. En tout cas ce n'est pas le père de Wim Jonk qui lui aussi est né et à débuté à Volendam. En effet Wim Jonk est né en 1966 et Japp en 1952, ce qui voudrait dire qu'il aurait eu Wim à 14 ans....remarquez....mais non. IL y a eu aussi un Jack Jonk au début des années 70 à Volendam mais aucun des deux n'étaient le Paternel de Wim Jonk l'ancien international hollandais. En effet dans une biographie de Wim Jonk on apprend que son père était un pêcheur et qu'il n'était pas souvent présent au sein de foyer familial mais toujours en mer.


Merci à Martijn (pour les scans)

OSP-RFC League - Saison 4 : AJAX AMSTERDAM

Voilà 3ème grand prix et 3ème victoire d'Anthony, mais derrière lui Daniele "aka" Psychocompositore tient le rythme. En tout cas vous avez fait plutôt dans l'ensemble des jolis cartons (la plupart d'entre vous avez trouvé 21 joueurs ou plus. A ceux qui ont fait moins, persistez une surprise vous attend.


Avant de voir les réponses et vos résultats, je vous rappelle les principaux lots qu'offre notre partenaire le Retro Football Club : Une veste vintage pour le vainqueur. Un maillot vintage pour son dauphin et un Tee-shirt pour le candidat qui conclura le podium final. Mais attention tous ceux qui marqueront un point seront inscrits pour le tirage au sort et gagner un maillot vintage de leur choix. Par exemple, quand on aime l'Ajax voici les magnifiques tuniques qu'on peut trouver sur le Retro Football Club . Cliquer sur l'image pour voir d'autres maillots mythiques de l'Ajax


Bon assez parler,voici les 24 anciennes gloires de l'Ajax d'Amsterdam qu'il fallait trouver et vous avez eu beaucoup de mal avec le N°23. Il y a eu aussi quelques confusions sur certains joueurs.


Voici les réponses :


Voici les résultats complets de la session et retrouver votre classement sur l'Ajax. Bienvenue au nouveau et notamment au collectif nantais. J’avais vu que lors de la dernière saison sur les pays, ils jouaient collectivement. C'est une très bonne initiative je trouve car il est pas évident toujours de trouver tous les joueurs et comme on dit en Belgique l'union fait la force. Alors certes c'est pas la technique la plus rapide mais je peux vous dire que ce qui compte le plus dans cette nouvelle saison ce sont les bonnes réponses !! Car encore une fois et c'est le cas depuis le début de la saison, les 10 premiers, sont 10 candidats à avoir fiat le sans fautes !


Et voici les 10 qui rentrent des points sur l'Ajax. Tous ceux là sont automatiquement qualifier pour le tirage au sort de la fin de saison.


Et voici le classement général :


Mais c'est pas tout a fait fini avec l'Ajax. Dans quelques minutes, il y aura la traditionnelle session de rattrapage.

Sinon la prochaine session et le prochain club ce sera le lundi 30 janvier à 21h00 précise ou sharp comme disait Canto/

OSP-RFC League - Arsenal FC rattrapage

Bon avec Cédric et Claude on se disait que vous auriez du mal à trouver George Graham mais que nenni !! Vous avez été nombreux à le démasquer et en plus vous avez été très rapide ! En tout cas Pierre a été le plus prompt et fait la bonne opération, en montant sur le podium. En totu cas il a répondu dans la minute, comme dit mon ami Yoland fallait pas avoir une couille qui grattait...


Bravo à tous ceux qui l'ont trouvé !! Voici les trois qui ont trouvé, Pierre, Havrais76 et Bob-Ditlane ! Pour ces deux derniers ils font leur apparition dans le classement et en marquant leurs premiers points ils sont automatiquement qualifiés pour le tirage au sort de la fin du concours avec un maillot de son choix en prime ! Bien joué messieurs. Voici le classement mis à jour (avec la fusion aussi de Thibault83 et Thib83 qui était une seule et même personne)


Rendez-vous Vendredi 27 Janvier 2012, donc demain, à 21h00 pour la 3ème session de la saison !

La grande soirée Old School Panini du 9 février 2012

Voilà un grand moment, un évènement que je voulais à tout prix faire pour bien débuter l'année 2012, après le succès de la première édition au début de l'été 2011. La seconde soirée Old School Panini en collaboration avec Max l'ancien des Anciens joueurs de foot.


Le principe est très simple, à partir de 19 heures nous nous retrouvons autour d'un verre dans un des bistrots les plus sympas de Paris (dans le 11ème à 500m de la Place de la République). Un punch d'accueil vous sera offert pour le reste ce sera à vous de vous débrouillez, mais le prix des conso est très très abordable et surtout le bistrot fait restaurant donc il y a la possibilité de manger sur place, les patrons prépareront des assiettes de charcuteries, fromages, frites et même des burgers (ils sont excellents d'ailleurs). Ensuite dans son déroulement la soirée devrait vous plaire. Sur grand écran, des quizz en live !! Max et moi, chacun dans sa spécialité, on va tester vos connaissances à plusieurs reprises dans la soirée. Chaque bonne réponse vous donne droit à un carton jaune et aux bout de 3 jaunes vous recevez un rouge qui vous donne droit à une boisson gratuite de votre choix au bar. Les différentes sessions seront coupées par des compil de foot du genre tous les buts de la coupe du monde 82, France-Brésil 1986...

Ce sera aussi l'occasion de se rencontrer et à ce titre je peux vous annoncer déjà la présence de plusieurs acteurs de la bonne tenue d'Old School Panini sur le web. Ainsi en plus d'avoir le plaisir de nous rencontrer en chair et en os Max et moi, vous verrez Luc, le fondateur du site et du forum foot nostalgie, ainsi qu'entre autres mes amis Pascal (qui a fait l'interview de Marx cet été) et Johann (le biographe de Drago Vabec et qui a carte blanche sur OSP pour parler du joueur croate quand il veut) et bien d'autres. 

Si vous aussi vous voulez faire partie de la fête, c'est très simple il suffit de me contacter. Comme je ne veux pas que ça se transforme en apéro géant Facebook, je ne donne pas le lieu du bar publiquement sur la toile, par contre il suffit de me contacter à cette adresse mail : contact@oldschoolpanini.com ou bien en message privé sur mon profil Facebook. C'est avec plaisir que je vous répondrais à chacun.

Donc j'espère que vous serez nombreux les suiveurs d'Old School Panini a venir faire la fête et jouer le 9 Février 2012 à cette seconde soirée OSP !!

OSP-RFC League - Saison 4 : ARSENAL F.C

C'est fini pour la 2ème session de cette saison 4 et c'est une nouvelle victoire pour Anthony, qui cette fois à mis deux fois plus de temps pour trouver.


Avant de voir vos résultats, je vous rappelle les principaux lots qu'offre notre partenaire le Retro Football Club : Une veste vintage pour le vainqueur. Un maillot vintage pour son dauphin et un Tee-shirt pour le candidat qui conclura le podium final. Mais attention tous ceux qui marqueront un point seront inscrits pour le tirage au sort et gagner un maillot vintage de leur choix. Par exemple, quand on aime Arsenal voici les magnifiques produits qu'on peut trouver sur le Retro Football Club 


Voici les joueurs qu'il fallait trouver et c'est sur le n°9 et 20 que vous avez le plus buté


Voici les réponses, et c'est sur notre ami Charlie Georges que vos réponses étaient le plus drôle à lire (mention spéciale à Tokepaz à ce sujet)


Voici les résultats complets et je vous laisse trouvé votre place :


Ce qui nous donne au classement de cette session spéciale Arsenal :


Et au général, un Anthony en tête mais attention, il va y avoir une session de rattrapage spécial Arsenal dans quelques minutes pour le perturber !!


Session de rattrapage dans 1/4 d'heure et sinon le prochain grand prix, aura lieu le Vendredi 27 Janvier 2012 à 21h00.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...