Les cicatrices de Dario CVITANICH

En attendant d’avoir la toute nouvelle vignette Panini de Dario CVITANICH à Nice, voici celle de l’année dernière avec Boca Juniors. Vous pouvez remarquer que l’attaquant argentin arbore fièrement deux balafres sous la pommette droite et en haut du nez. Et bien sachez qu’il y a une petite histoire derrière les cicatrices, la voici. Les faits remonte presque à un an. Nous sommes le 25 janvier 2012, il est 9h30 du matin et à la Casa Amarilla, le centre d'entrainement de Boca Juniors, on intensifie l'entrainement même si c'est la trêve. Boca Juniors vient de remporter le championnat quelques jours auparavant en battant tous les records et se prépare à disputer un match amical dans un traditionnel tournoi d’été. Seulement il ne s’agit pas de n’importe quel match amical, le lendemain Boca affronte River Plate dans un Super Clasico que tout le pays attend même si il n’y a pas d’enjeu. En effet le tournoi d’ouverture qui vient de s’achever était dépourvue de Superclasico puisque River Plate avait connu une relégation historique la saison précédente. Du coup en cette vieille de Boca-River, qui n’aura d’amical que le nom, l’entrainement est musclé du côté de Boca Juniors malgré le titre de champion, malgré le fait d’affronter un adversaire une division en dessous en amical. River Plate ça reste River plate et donc au cours de cet entrainement vous allez voir le jeune espoir du club, Enzo PEREZ, aller franco au contact avec la nouvelle vedette de l’OGC Nice Dario CVITANICH, voici la vidéo de ce contact :


Dario CVITANICH va rester sur le flanc après s’être encastré contre la tribune. Sa blessure nécessitera quelques points de sutures sur le nez et la pommette mais au vu des clichés ci-dessous on se rend bien compte de la violence de l’impact et cela confirme la théorie que lors des confrontations corps humains contre béton armé, c’est souvent ce dernier qui l’emporte.
Au fait pour la petite histoire, le lendemain Boca l'emporta 2-0 face à son éternel rival grâce à un doublé de Nicolas Biandi, le remplaçant de Cvitanich forfait pour ce match. Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres. Aujourd’hui Cvitanich évolue à Nice et on peut encore voir les stigmates de sa rencontre avec le mur en béton du centre d’entrainement de Boca Juniors.

1 commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...