Le gardien qui marquait des buts et tuait des femmes !

Alors que cette semaine je voulais parler des gardiens qui marquent des buts (Après Chilavert et en attendant Wimbée sur Old School Panini), Bruno lui se démarque de ses camarades pour des faits bien sordides. L’ex gardien de Flamengo, était une vedette dans tout le pays jusqu’en 2010, où il était l’un des tous meilleurs portiers de la nation et par deux fois il s’était illustré en marquant des buts même si il est vrai qu’au Brésil c’est une tradition de voir des gardiens tirés les pénos et les coups francs. Mais Bruno Fernandes de Souza de son vrai nom est désormais plus connu dans la rubrique des faits divers que pour ses exploits avec Flamengo. Il est tout simplement accusé d’avoir commandité l’assassinat de sa maîtresse et attention l’histoire est assez sordide. Tout remonte à 2009, Bruno est le gardien titulaire du club le plus populaire du Brésil, Flamengo, c’est une vedette et au cours d’une soirée mondaine on lui présente, Eliza Samudio, une jolie brune de 25 ans. On peut résumer le C.V d’Eliza Samudio assez succinctement : Elle est étudiante, mannequin et accessoirement actrice porno (sûrement que le mannequinant ne paye pas assez pour acheter ses bouquins de droit…). Il reste que les deux jeunes gens s’apprécient et peu de temps après Eliza tombe enceinte. En octobre 2009, enceinte de cinq mois, elle porte plainte contre le joueur, qui l'aurait forcée à boire des substances abortives. Car le portier, séducteur invétéré, n'en est pas moins marié. Eliza va devenir trop gênante pour lui. Son bébé naît en février. Le mannequin et le joueur se disputent sur le montant de la pension alimentaire. Bruno déclare alors devant son jeune cousin de 17 ans vouloir « résoudre le problème Eliza ». Le scénario macabre se met en route début juin. Elle monte avec l'enfant de 4 mois dans le 4 x 4 de la star brésilienne, qui assure vouloir trouver un arrangement. Mais ils sont rejoints par le jeune cousin du gardien et par son ami et complice Luiz Romao, dit Macaroni (j'adore ce surnom de truand tout droit sorti d'un épisode de Navarro). La voiture se dirige chez Marcos dos Santos, ancien policier qui avec Macaroni sont les hommes de main de Bruno. C'est Dos Santos apparemment qui va étrangler la jeune femme, sous les yeux de Bruno. Le corps de la victime sera partiellement découpé, sa main droite donnée à manger aux chiens du policier, des rottweilers. 
Le cadavre n'a toujours pas été retrouvé, mais des traces de sang dans le 4 x 4 ainsi que les aveux du jeune cousin laissent peu de place au doute. Les enquêteurs ensuite, ont annoncé que le bébé, qui devait être tué lui aussi, a finalement eu la vie sauve. 

Le commissaire chargé de l'affaire a déclaré que Souza était « un monstre ». Ce dernier a affirmé avoir la conscience tranquille, discutant avec les policiers de sa sélection compromise pour la Coupe du monde 2014 au Brésil lors de son arrestation. Et cette affaire resurgit depuis quelques semaines au Brésil. En effet pour l’instant Bruno est toujours en prison car il n’a été condamné que pour l’affaire de séquestration, il a pris 4 ans et demi ferme mais attends toujours son procès pour assassinat. toutefois en attendant ce procès, il risque d’être libéré en conditionnelle à la fin de l’année. Auquel cas la loi brésilienne oblige son ancien employeur à le réembaucher. Bon depuis la vie de Bruno a quand même bien changé, les tests ADN ont prouvé que c’était bien lui le père et un tribunal l’a condamné à verser une pension à la famille d’accueil de l‘enfant. Ensuite comme bien entendu sa femme s’est barrée après cette histoire il a quand même eu bien le bourdon et a fait deux tentatives de suicide lors de ses premiers jours en prison. Mais aujourd’hui ça va mieux, il s’est rapproché de dieu et a rencontré une nouvelle femme avec qui il partage sa foi. Regonflé à bloc, il continue de clamer son innocence et ce qui l’aide le plus à tenir c’est de s’imaginer en finale de coupe du monde en 2014 avec son pays. Bon vu les preuves (traces de sang de la victime dans son 4x4, plus les aveux du jeune cousin qui ne s’est jamais rétracté), Bruno risque jusqu’à 56 ans de prison donc pour l’album Panini du mondial 2014 ça risque sûrement de se passer sans lui à moins que : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...