Le bal des entraîneurs 2012-13 : Christian GOURCUFF

Christian GOURCUFF a eu une carrière de joueur beaucoup moins médiatisé que son parcours d’entraineur pourtant il était considéré comme un joueur brillant mais avec des lacunes physiques trop importantes pour jouer au plus haut niveau. Natif du Finistère, Christian GOURCUFF fait ses premières gammes à Douarnenez, il évolue au poste de milieu offensif. A 17 ans il est remarqué par le directeur du centre de formation du Stade Rennais et le jeune Christian file dans la capitale bretonne. Au sein d’une génération talentueuse, Gourcuff va gagner le seul trophée majeur de sa carrière en 1973, où le stade Rennais remporte la coupe Gambardella face au voisin breton, Brest. Gourcuff par sa technique et son sens du jeu se fait remarqué au sein de ses coéquipiers tels Pierrick Hiard ou Jean-Luc Arribard qui deviendront professionnels et joueront plus tard en première division 1. Un honneur que ne connaitra jamais Christian Gourcuff, alors qu’il est sûrement le plus brillant élément de cette équipe mais contrairement à ses deux camarades, dès la finale de la Gambardella on remet en question ses capacités physiques. Dans la presse, on peut lire au lendemain de la finale que du côté rennais un certain Gourcuff éclairait le jeu par ses passes mais était trop lent pour faire la différence. La suite c’est une carrière qui alternera saison en 3ème et 2ème division.
Une fois sa formation à Rennes achevée il file s’enterrer à Berné, alors en 3ème division, c’est surtout à côté de Rennes où le jeune Gourcuff veut poursuivre ses études, à Maths Sup. Son diplôme en poche, il part à Guingamp où l’En Avant joue en deuxième division. Gourcuff père effectue une première saison très remarqué mais une seconde où il perd sa place de titulaire, il file alors à Rouen, également pensionnaire de la division 2. Là, après avoir accumulé tant de richesse après trois années de D2, Gourcuff part planquer son argent en Suisse et signe au Football Club de La Chaux-de-Fonds. Oui parce qu’on ne va pas me faire croire qu’il est parti en division 2 suisse pour le challenge sportif ! Il n’y reste qu’une saison et sa vraie carrière va débuter la saison suivante avec son retour au pays et surtout son retour en Bretagne.

1982, Christian Gourcuff à 27 ans et il débute son histoire d’amour avec le FC Lorient. Mais il ne s’engage pas comme simple joueur, il devient l’entraineur joueur de cette jeune équipe qui vient d’accéder à la division d’honneur (Division 5 à l’échelon national). Bien sûr le club n’a pas le statut professionnel et en parallèle Christian Gourcuff devient enseignant de maths dans plusieurs lycées. En quatre saisons seulement le FC Lorient va gravir tous les échelons pour retrouver un statut professionnel et évoluer en Division 2 pour la saison 1985-86. Avec des moyens trop faibles, Lorient ne peut rivaliser et fait l’ascenseur en redescendant en 3ème division, mais Gourcuff l’entraineur-joueur est élu meilleur entraineur de D2 cette saison-là malgré la relégation. A la surprise générale Gourcuff quitte une première fois Lorient et va au Mans, qui lui aussi végète en division 3. Si les débuts sont difficiles, Gourcuff qui est toujours entraineur-joueur va permettre au Mans, 17 ans après, de retrouver la D2 mais une nouvelle fois, Gourcuff va connaitre une relégation immédiate et se fait licencier. Gourcuff tente alors l’aventure outre-Atlantique et signe un contrat de joueur au Canada, au sein des Supra de Montréal. Bon au Canda l’aventure ne dure que deux mois et demi, sans doute une mauvaise intégration à l’accent des québécois ou un abus de poutine ? En tout cas Gourcuff mais fin à sa carrière professionnelle mais pas celle de joueur. Il retourne en Bretagne et devient entraineur-joueur de l’US Pont l’Abbé alors en division 4 mais son gagne pain c’est toujours avec l’éducation nationale et il reprend son poste de professeur de mathématiques. A 36 ans, après une relégation en division 5, il cesse d’être entraineur-joueur pour ne plus être qu’entraineur. Cette nouvelle façon d’aborder le métier avec pour seule casquette celle d’entraineur c’est à Lorient qu’il va la commencer, il y a plus de 20 ans. Et hormis deux infidélités de deux saisons (à Rennes puis la saison suivante à Al Gharrafa), Gourcuff est l’homme qui a transformé le FC Lorient club qui oscillait entre professionnalisme et amateurisme entre la 3è-me et la 2ème division en un pensionnaire régulier de la ligue 1, le tout avec une véritable identité de jeu et un savoir faire reconnue par le monde du football français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...