Le bal des entraîneurs 2012-13 : Frédéric ANTONETTI

L’image ci-contre de Frédéric ANTONETTI n’est pas une vraie vignette Panini mais une création originale pour Old School Panini. Il faut dire qu’avec seulement deux apparitions en division 1, Antonetti n’a jamais eu les honneurs d’avoir sa propre vignette à lui tout seul mais a toujours du partager avec ses camarades comme tout bon joueur de D2 qui se respecte. L’image date de 1984 alors qu’il évoluait à Béziers mais là-dessus on y reviendra. Né en Haute-Corse à Venzolasca en 1961, Antonetti fera ses gammes à l’INF Vichy dans la même promotion que son homologie de Toulouse, Alain Casanova. Fini sa formation, l’aspirant Antonetti fait un bout d’essai avec son club de cœur le Sporting Club de Bastia. Mais avec seulement deux matchs au compteur, le bilan est maigre et Antonetti doit passer par l’échelon inférieur s’il veut percer. C’est l’heure de l’exode et Antonetti quitte son île natale pour le continent et débarque à Béziers. Ce joueur polyvalent qui passe de la défense au milieu de terrain et inversement réalise deux bonnes saisons dans ce pays de rugby. Titulaire à part entière il se permet même le lux d’inscrire 6 buts lors de ses deux années biterroises. 

Il rejoint alors Le Puy et poursuit sa carrière d’honnête joueur de D2 et va réaliser enfin son rêve en 1987 d’être titulaire dans son club de toujours le SEC Bastia. Bon pas en division 1 car depuis un an Bastia a été rétrogradé mais les faits sont là, Frédéric Antonetti est devenu un joueur cadre du Sporting dès sa première saison. Mais pourtant Roland Gransart progressivement va l’écarter malgré une saison pleine. Antonetti, milieu défensif en sentinelle devant la défense se permet même le luxe de marquer 4 fois au cours de la saison. Mais l’arrivée la saison suivante d’Olivier Pantaloni lui est préjudiciable et Antonetti perd sa place de titulaire au milieu de terrain et à l’aube de la saison 1989-90 il est même écarté du groupe pro. Antonetti évolue alors avec la réserve de Bastia mais le cœur n’y est plus et à tout juste 28 ans, alors qu’il est dans la fleur de l’âge, il préfère raccrocher plutôt que d’aller courir le cachet sur le continent dans divers clubs de D2. La suite on la connait tous, c’est en 1990 la prise de fonction à la tête du centre de formation de Bastia puis 4 ans après il prend en main les destinées de l’équipe première où figurent bon nombres de jeunes passés entre ses mains. La prise de fonction ne fût pas simple car il s’agissait d’une opération sauvetage où le Sporting pour son retour en D1 était en perdition quand Léonce Lavagne fût débarqué. Depuis Antonetti est devvenu l’un des tous meilleurs entraineurs de notre championnat un des rares qui arrive à rester plus de deus saisons de suite sur son banc de touche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...