Les étrangers de la Division 1 : Wilbert SUVRIJN

Vous vous souvenez de ce grand milieu défensif au début des années 90 à Montpellier ? Wilbert SUVRIJN imposant guerrier blond d'1 mètre 86 champion d'Europe avec les Pays-Bas 1988. Bon j'avoue que j'ai hésité à ce titre de le mettre dans l'album OSP-EURO 1972-1992 mais avec une seule minute au compteur (Il rentre à la place d'Erwin KOEMAN à la 89ème lors de la 1/2 finale face à la RFA) j'ai considéré que ça faisait un peu léger et surtout que j'avais déjà mis un sacré paquet de joueurs hollandais en 1988. Il n’empêche que lorsqu'il arrive en 1989 dans l'Hérault c'est un sacré apport pour le championnat français. Pour se première saison il fait partie de l'équipe qui remporte la coupe de France 1990 (voir le sujet Montpellier remporte la coupe de France 1990) et il sera par la suite de la magnifique campagne européenne que livrera le club de Loulou Nicollin chutant seulement contre le futur lauréat de l'épreuve, Manchester United, non sans trembler face au Suvrijn et autre Ziober (A ce titre voir le sujet sur Jacek ZIOBER, il y avait plusieurs vidéos de cette confrontation face à M.U). Comme le polonais, SUVRIJN est une formidable trouvaille, infatigable il forme avec Lemoult une des meilleurs paires de récupérateurs du championnat. Montpellier étant alors une des meilleures formations du pays. Malheureusement le milieu hollandais est en fin de parcours et des pépins physiques perturbent sa carrière. Après 3 saisons pleines entre 1989 et 1992, il attaque son 4ème exercice en France à l'aube de l'été 92 mais des problèmes de dos récurrents le forcent à raccrocher définitivement les crampons, ne disputant que 9 matchs lors son ultime exercice 1992-93. Il n'avait que 30 ans. Mais quel était son parcours avant d'arriver en France ?


Wilbert débute au Fortuna SITTARD (le club des débuts de Mark VAN BOMMEL aussi, décidément une maison qui sait former des milieux défensifs...solides). Nous sommes en 1981, Wilbert à 19 ans et s'impose comme titulaire dans cette équipe de deuxième division. Le jeune homme empile 29 rencontres comme titulaire et plante même deux buts, le Fortuna retrouve la première division hollandaise aussitôt. En Eridivise, pas de changement pour Wilbert, qui continue d'impressionner par son abattement et son engagement. Lors des 4 saisons suivantes, SUVRIJN est un monstre de régularité disputant 127 matchs sur les 134 que le Fortuna va disputer en championnat (pour 10 buts). Au terme de sa 4ème saison en première division 1 hollandaise, SUVRIJN est déjà un taulier en Hollande, un des tous meilleurs milieux défensifs du pays, secteur où la concurrence est rude avec les Rijkaard ou Wouters. Cela n'empêche pas SUVRIJN d'être sélectionné par Rinus MICHELS. Pour Suvrijn vient le temps de viser un club plus haut qui ne lutte pas pour le maintien chaque année, si il ne signe pas dans l'un des trois clubs majeurs des pays-bas, il atterrit à Roda. Le Rode JC est alors un club assez ambitieux, qui joue l'Europe du moins au début. RODA connaît des difficultés et c'est ce qui poussera SUVRIJN alors de choisir Montpellier club européen. Curieusement alors qu'il brille en France et sur la scène européenne à Montpellier, il va perdre sa place avec les oranje.

Voici en Panini et autre images à retour sur sa carrière.  

Les débuts en 1982
La première division saison 1892-83
Wilbert un des meilleurs milieux hollandais - 1984
RODA JC 1986 : Découverte de la coupe de l''Europe
Les débuts aussi en sélection. En bas 2ème à droite.
1988 Année charnière pour Suvrijn.
Suvrijn est alors appelé régulièrement avec la Hollande
Rinus Michels le prend dans le groupe pour l'Euro 88
Avec une seule minute de jeu, il est tout de même champion d'Europe  
Il célèbre le titre, derrière Van Breukelen et Gullit
1989-90 et la coupe de France
1990-91 : la magnifique campagne européenne
1991-92, un taulier à Montpellier
Les problèmes de dos et une fin de carrière prématurée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...