Le meilleur joueur de l'histoire de Boca Juniors ?


Lorsque j’avais attaqué la semaine spécial River Plate, un des nombreux sujets sur le nouveau club de David Trézeguet, était le grand sondage fait auprès des socios pour connaitre le plus grand joueur de l’histoire du club (voir le sujet : Le Top Tendes idoles de River Plate). A l’époque on m’avait demandé s’il existait un même sondage pour l’éternel rival, Boca Juniors. Oui une grande enquête de la sorte avait été lancée sur le site officiel du club mais comme elle remonte à 2008 j’ai eu du mal à la retrouver. Je savais que Riquelme avait fini devant Maradona car la presse en avait fait un large écho mais je ne connaissais pas les proportions et le classement des joueurs selon les fans. En revanche je suis assez déçu car je n’arrive pas à trouver les 10 premiers mais seulement les 5 premiers de ce classement qui a réuni tout de même plus de 65 000 votes. Bon il faut dire que les 5 premiers de ce grand vote réunissent 93% des suffrages donc ça laisse peu de place pour les autres. Le sondage est assez vieux et il faut voir dans quel contexte il s’inscrit. En 2008, c’est l’euphorie du retour de Juan Roman RIQUELME à Boca et dès son retour il va enflammer la Bombonera dans une campagne de folie en Copa Libertadores. Arrivant pour les huitièmes de finales, Riquelme va livrer des copies quasi parfaites à chaque round, passeur, marqueur, il permet à Boca de remporter l’épreuve. Riquelme inscrit même 3 buts lors des deux finales aller-retour face au Grémio (voir le sujet : le missile de Riquelme en finale de la Copa Libertadores). Dans la foulée il est champion d’Argentine en 2008 avec Boca, tout est réuni alors, lorsqu’à lieu le sondage, pour qu’il soit numéro un dans le cœur des bosteros. 4 ans après qu’est ce qui a changé ? Quand on voit les 5 premiers joueurs qui trustent la ferveur des supporters, seul deux joueurs ont vu leurs histoires avec Boca évoluées. Diego Maradona est devenu sélectionneur de l’Argentine entre temps et durant cette période il a beaucoup moins fréquenté la Bombonera et s’est fâchée en même temps avec Riquelme, qui a claqué la porte de la sélection à cette période. Combiné au fait que l’Argentine sous Diego a fait des éliminatoires et une coupe du monde moribonde, il me parait difficile de voir sa côte d’amour montée plus haut qu’elle ne l’était en 2008. Guillermo Barros Schelotto lui entre temps est parti aux Etats-Unis avant de revenir terminer sa carrière à Gimnasia de la Plata. Recordman des trophées gagné avec Boca il a vu Sebastian Battaglia le dépasser dans ce domaine en décembre dernier. Pas sûr alors que son exil lui fasse gagner plus de voix. Ensuite il y a Carlos Tevez. L’apache est une idole en Argentine mais les difficultés de la sélection et son faux-retour à Boca ne plaident pas en faveur de sa côte de popularité. Reste deux joueurs, qui à mon avis, ont gagné des voix eux depuis 2008. 

Tout d’abord Martin « El Loco » Palermo, qui a raccroché les crampons il y a un an. Entre 2008 et 2012, il a continué d’inscrire des buts au point de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club. Pour son dernier tournoi de clôture il a même enfilé but sur but si bien que certains se demandaient s’il allait réellement arrêter sa carrière comme il l’avait annoncé. Palermo a tenu sa promesse, il a raccroché les crampons au terme d’un exercice exceptionnel d’un point de vue personnel et ses adieux à la Bombonera avait une charge émotive très forte. C’est pour cela que je pense, mais ça ne reste que mon avis, que si le sondage avait lieu en 2012 auprès des fans de Boca, nombreux sont ceux qui auront encore ces images de son adieu aux larmes et il serait bien plus haut dans ce sondage, il serait sûrement même deuxième. Deuxième mais pas premier car devant il y a « El ultimo 10 », Juan  Roman Riquelme. Riquelme depuis 4 ans repoussent toutes les offres d’Europe (Angleterre et Turquie surtout mais aussi une offre au Brésil l’été dernier provenant des Corinthians) pour terminer sa carrière à Boca. Longtemps blessé, il a effectué son grand retour au printemps 2011, depuis l’équipe entraînée par César Falcioni bat tous les records (voir le sujet Boca Juniors 2012, l’équipe de tous les records). Depuis plus d’un an et le retour de Riquelme, Boca n’a perdu que trois matchs de championnat. Le club a été sacré champion de tournoi d’ouverture 2011, il est premier à 4 journées de la fin du tournoi de clôture. En outre le club est en demi-finale de la première édition de la coupe d’Argentine et est en passe de se qualifier pour les demi-finales de la Copa Libertadores. A 34 ans, Riquelme est désormais le capitaine de l’équipe et une équipe qui gagne tout. Et dans ce genre de sondage c’est toujours l’histoire récente qui a le plus d’influence, surtout quand il y a des titres à la clef. Donc tout laisse à penser que Juan Roman RIQUELME est plus que jamais « el maximo idolo de la historia de Boca ». Voici le classement avec les résultats des 5 joueurs majeurs de l’histoire de Boca. Les vignettes sont toutes issues de l’album Panini du centenaire de l’histoire du club :

1 – Juan Roman Riquleme – 33.37 %
Avant le ¼ de finale retour de Copa Libertadores face à Fluminense ce mercredi 23 mai 2012, voici les stats officielles de Riquelme avec Boca depuis ses débuts en 1996. Riquelme a disputé 330 rencontres pour 82 buts. Riquelme a été 5 fois champions d’Argentine, a gagné 3 Copa Libertadores (équivalent ligue des champions en Amérique du Sud) et une coupe intercontinentale. En outre il y a quelques mois on avait vu qu’il était le meilleur passeur au monde en activité (voir le sujet : Riquelme meilleur passeur au monde) et depuis il a augmenté ce total. Il faut que je fasse une mise à jour.
2 – Diego Armando Maradona - 26,42%
Deux passages à Boca, le premier en 1981 qui restera dans les mémoires. Tout d’abord parce qu’il permet à Boca de remporter le Tournoi Métropolitano mais surtout que dans cette année folle, Diego inscrira 5 buts face à River Plate en 4 confrontations. Voir les 5merveilles de Diego face à River. Diego fera un come back en 1995, pendant deux saisons mais n’ajoutera aucun trophée à sa vitrine lors de ce retour. Au total Diego n’aura joué finalement que 71 rencontres avec Boca Juniors mais a inscrit 35 buts (28 buts en 40 matchs tout de même lors de sa première année en 1981).
3 – Guillermo Barros Schelotto 21.36%
Longtemps le joueur qui avait gagné le plus de titres avec Boca (depuis cet hiver et le sacre lors du tournoi d’ouverture, Sébastian Battaglia avec 17 titres devancent d’une unité Schelotto). Guillermo Barros Schelotto c’est tout simplement 211 rencontres disputées sous le maillot de Boca entre 1997 et 2007 et 62 buts inscrits pour ce milieu de terrain. Ainsi dans sa vitrine des trophées figurent pas moins de 6 titres de champions d’Argentine, 4 coupes libertadores !!, 2 coupes intercontinentale, 2 coupes Sudamericana (équivalent de la coupe UEFA), et 2 supercoupes d’Amérique du sud (vainqueur de la copa libertadores vs vainqueur de la copa Sudamericana).
4 –  Martín Palermo 7.63%
Comme Diego et Riquelme, lui aussi reviendra à Boca Juniors après un passage en Europe. Palermo comme je disais c’est tout simplement le meilleur buteur de l‘histoire du club. Lors de son premier passage entre 1997 et 2000 il inscrira le total impressionnant de 91 buts en 124 rencontres ? De retour en 2004 après une expérience européenne qui ne sera pas franchement une réussite,  « El loco » va scorer à 145 reprises en 279 rencontres (un ratio beaucoup plus faible que dans ses belles années tout de même). Avec 227 réalisations (en 403 parties) il est donc le meilleur marqueur de l’histoire de Boca. Il faut ajouter à cela 6 titres de champions d’Argentine et 8 titres internationaux (libertadores….). Je ne détaille pas car les stats et les curiosités de la carrière de Martin Palermo feront l’objet d’un sujet à part.
5 – Carlos Tevez 4.15%
L’apache ne sera pas resté longtemps dans son club formateur mais il y aura explosé ! De sa première rencontre en 2001 à 17 ans jusqu’à son départ en 2004, Tevez aura disputé 110 rencontres avec Boca pour 38 buts, pas mal du tout pour un tout jeune joueur qui n’avait pas 20 ans. Mais surtout après les départs de Riquelme et Palermo en Europe, Tevez va être le leader charismatique sur le terrain de cette formidable équipe entrainée par Carlos Bianchi, qui va remporter la Copa Libertadores (face à Santos) puis la Coupe intercontinentale en 2003 (face au Milan A.C)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...