La meilleure équipe d'Auxerre ?

Voilà c'est fini, 32 ans après l'AJ Auxerre va retrouve une D2 qui l'avait quitté solidement armé (voir le sujet : 1980, Auxerre champion de D2 et armé pour l'avenir). Je voulais faire un sujet hommage à ce club incroyable, sorti de l'amateurisme par la grande porte et qui aura gagné ces 20 dernières années 4 coupes de France et surtout un championnat de France ! Qui aurait pu prédire ça lorsque Guy Roux repris le poste d’entraîneur alors que le club bourguignon se morfondait en division d'honneur (Notre actuel CFA, mais en version moins haute, vu qu'il y avait deux fois plus d'équipes en 2ème division alors à deux groupes). Donc je ne savais pas comment évoquer ces 32 années et le nombre incroyable de joueurs sortis du centre de formation, où révélé à l'Abbé Deschamps sans oublier ceux qui ont  relancé leur carrière sous Guy Roux (Alain Roche, Laurent Blanc, Enzo Scifo...). Et puis il y a eu ces formidables soirées européennes à la fin des années 80 et surtout au début des années 90. J’essayais dans ma tête de penser à tous ces joueurs et puis je me suis dit, si j'essayais de faire un onze de rêve de cet AJA. Bien sûr un onze de rêve en 4-3-3 pour respecter l'héritage de Guy ROUX. Donc voici poste par poste mon équipe de rêve des 32 dernières années. C'est très subjectif mais je vous donne la liste des principaux joueurs pour que vous essayez de faire la votre et qu'on puisse en discuter après.

Gardien : Bruno MARTINI
Et Bien là ça pas été évident de choisir, car il y avait aussi Bruno Martini, Lionel Charbonnier ou encore Fabien Cool. J'avoue que j'ai hésité longuement entre Bats et Martini. Subjectivmeent j'avais mis Bats en premier , qui à longtemps été mon gardien préféré. Mais objectivement Martini représente plus l'AJA à mes yeux, il y est resté plus longtemps et a fait progresser le club tandis que bats c'est en signant au PSG qu'il a acquis son statut de gardien numéro 1 en France, avant d'être mis à la porte sur la fin par Martini justement.
Arrière droit : Alain GOMA
En concurrence, avec Bonalair, Mazzolini ou Catalano, je trouve que des 4, le champion de France 1996 était le plus solide et le plus sûr. Dans ce même registre il y avait aussi le polonais Klos.

Libéro : Franck VERLAAT
Libéro, un poste qui a presque disparu mais Auxerre a donné ses lettres de noblesses à ce poste, il n'y a qu'a voir les joueurs qui ont occupé de poste à l'AJA : Alain Roche, Laurent Blanc, Franck Sylvestre, Frédéric Danjou ou Philippe Mexès. Impressionnant n'est il pas ? Mexès pur produit de la maison, Sylvestre qui a tant apporté au club, Blanc qui s'y est parfaitement relancé, voilà 3 noms qui m'ont longuement fait hésité mais Verlaat, me rappelle trop ces incroyables soirées européennes et je trouve qu'il a apportté énormément à l'équipe lorsqu'il est arrivée en provenance de l'Ajax.
Stoppeur : Basile BOLI
Une autre spécialité bourguignonne apparemment. William Prunier, Taribo West, Jean-Alain Boumsong, dans une défense où Guy Roux prônait le marquage individuel il lui a toujours fallu un stoppeur fort et dur sur l'homme. Prunier était excellent dans ce domaine mais Basile lui était supérieur.
Arrière gauche : Stéphane MAHÉ
Pour moi toujours sous-estimé et pourtant au moment de choisir l'arrière gauche je ne lui vu aucun opposant (peut être Rabarivony mais je le trouvais beaucoup moins fort que Mahé). Mahé a raté son passage à Paris mais il aurait pu faire une très grande carrière car à Auxerre il était vraiment très très fort.
Milieu récupérateur : Raphaël GUERREIRO
Il y avait du beau monde à ce poste et j'ai longtemps hésité avec Philippe Violeau (Moussai Saïb ou Benoit Pedretti ont aussi brillé dans la récupération à l'AJA) mais Guerreiro c'était vraiment le guerrier du milieu de terrain, l'essuie glace infatigable devant la défense. Et puis dans ce 4-3-3 son rôle était primordial, donc je le mets à l'honneur car dans une équipe il ne peut pas y avoir que des Cantona ou Scifo il faut aussi des porters d'eaux pour faire le sale boulot.
Milieu Relayeur : Daniel DUTUEL
Lui aussi une merveille sorti du centre de formation bourguignon. Pour moi bien meilleur par exemple qu'un Sabri Lamouchi ou un Yann Lachuer). Pas photo, pour tout ce qu'il a fait à auxerre, Dutuel à sa place dans ce onze de rêve de l'AJA.
Numéro 10 : Enzo SCIFO
Très très dur de choisir ! Il y avait aussi Corentin Martins ou Bernard Ferrer (pour Ferreri j'ai trouvé une astuce, vu qu'il jouait aussi souvent attaquant). J'ai choisi Scifo au détriment de Martins, tout simplement parce que je préférais le jeu du belge. Mais les deux ont fait les beaux jours de l'AJA. Scifo est pour moi l'exemple parfait qu'à une époque l'AJA était une incroyable machine à relancer les carrières. L'ancien petit génie d'Anderlecht s'était perdu à l'Inter de milan puis aux Girondins avant de montrer à l'Europe entière quel joueur il était sous le maillot auxerrois.
Ailier Gauche : Jean-Marc FERRERI
Oui il n'est pas un spécialiste comme l'était Vahirua, Diomède ou Kapo mais comme il a souvent joué attaquant et qu'il est la première grande vedette de l'histoire de l'AJA, je voulais qu'il soit dans mon équipe.
Ailier droit : Eric CANTONA
C'est la même chose que Ferreri. Sur le flanc droit de l'Abbé Deschamps les Cocard, Marlet, Otokoré, Tasfaout ont plus usé la craie des lignes de touches que Canto mais comment en pas mettre Cantona dans cette équipe ? C'est à Auxerre que Canto a débuté, c'est à Auxerre qu'il a explosé et c'est à Auxerre qu'il a connu l'équipe de France pour la première fois. Eric the King dans l'équipe de rêve !
Avant centre : Andrzej SZARMACH
Bon j'avoue que j'ai hésité. Quand on voit la liste des avant-centres prestigieux, c'est normal d'hésiter : Garande, Kovacs, Monczuck, Baticle, Guivarch, Laslandes, Cissé. Mais le polonais de tous ces attaquants était de loin le plus efficace, une machine à marquer.
Bon je ne sais pas si vous êtes d'accord avec moi, mais je trouve qu'elle a fière allure mon équipe sur le terrain :

10 commentaires:

  1. La liste de joueurs de haut niveau de l'AJA est impressionnante !!! Encore un grand club du foot français qui descend à l'étage inférieur !! La ligue 1 va devenir franchement vide de clubs historiques ! J'espère que l'an prochain, l'AJA remontera avec Lens et Monaco ou Nantes ! Ce ne serait que justice pour le foot français !

    RépondreSupprimer
  2. Bats était titulaire depuis septembre 1983 !!! Il a été titulaire jusqu'au matche de classement de la coupe du monde 1986 soit 29 matches de suite. Donc en 1985 à son départ , il est largement titulaire. De plus il arrête sa carrière internationale en 1989 car la France n'est pas qualifié pour la coupe du monde. Donc Martini lui a succéder et non mis sur le banc.

    RépondreSupprimer
  3. Oui Serge, je suis entièrement d'accord avec toi. De plus perso j'ai toujours adoré Bats. Mais pour moi Martini incarne plus l'AJA que Bats qui a été au sommet mais c'est selon moi, sous les couleurs du PSG

    RépondreSupprimer
  4. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_joueurs_de_l%27AJ_Auxerre

    La liste des joueurs. Je pense qu'il en manque...

    Ton équipe a fier allure, et elle ne fout la nostalgie des soirées auxerro-européennes, en particulier cette fameuse demi retour contre Dortmund, avec il est vrai une équipe de rêve.

    A titre perso, j'aimais bien un joueur comme Matysik. Auxerre avait une filière polonaise extraordinaire, débutée avec szarmach !

    Ce va me faire drôle de voir un Nantes-Auxerre en L2 l'année prochaine.

    Merci pour l'article !

    RépondreSupprimer
  5. J'aurais placé Dominique Lokoli Arriere droit.

    RépondreSupprimer
  6. Well... I would chose Joel Bats or Marian Szeja for Bruno Martini, Pawel Janas for Frank Verlaat and Waldemar Matysik for Rafael Guerreiro.

    RépondreSupprimer
  7. Sacré casse tête pour monter l'équipe type ! Qui choisir devant pour accompagner le légendaire Szarmach entre Diomède, Vahirua, Cocard, Ferreri, Cantona, Cissé,...

    RépondreSupprimer
  8. J'étais séduit par l'équipe de l'AJA du début des années 2000 qui avait réussi à atteindre la champions league avec les Cissé, Kapo, Lachuer, Fadigha, Cool dans les buts...

    RépondreSupprimer
  9. C'est une équipe équilibrée... sauf en attaque!
    Je suis complètement d'accord avec les choix du gardien aux milieux, même si Prunier aurait pu disputer la place à Boli en stoppeur, et qu'à un niveau moindre (sur le plan de la représentativité de l'histoire du club) Blanc aurait pu passer devant Verlaat. Mais je suis un pro-charnière Prunier-Verlaat, qui est selon moi la meilleure que nous ayons eue, donc...
    Au milieu, je dis parfait! Guerreiro, Dutuel et Scifo, j'achète tout de suite!!
    En attaque par contre, un ou deux numéro 10 (Ferreri et Cantona) et un ou deux avant-centres (Cantona et Szarmach)ça ne marche plus. Perso, j'aurais mis Cocard à droite et Vahirua ou Diomède à gauche, justement pour respecter l'esprit du 433 de Guy Roux, avec des joueurs qui bouffaient de la craie à en chopper un cancer du poumon.
    En avant centre par contre, difficile de choisir entre Canto, Szarmach et Cissé, mais pour sa longévité et ses buts, je mettrais quand même Szarmach...
    Etre obligé de faire sortir des joueurs comme Bats, Charbonnier, Roche, Canto, Lamouchi, Martins, Cissé, Blanc, Ferreri, etc ça fait mal, mais c'est un problème de riche ça :)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...