Euro 1984 - Fernando CHALANA

Le talent de Fernando Albino de Souza Chalana, plus connu sous le diminutif de Chalana, va exploser lors de l 'Euro 84. Certes ce n'est pas un inconnu quand il débarque en France au moment où le Portugal se voit affronter tour à tour la RFA, l'Espagne et la Roumanie mais l'Europe entière va être éblouit par la classe de ce meneur de poche (1,62 m, 60 kg). Fernando Chalana rayonne par son jeu en mouvement plein de vivacité et qui s'engouffre en plein cœur des défenses tel une Ferrari. Il faut dire que la comparaison est facile tant que ce soit avec son maillot rouge du Benfica ou celui de la sélection le tout ajouté au fait que lorsque le meneur de jeu place une accélération, les défenseurs adverses voient alors irrémédiablement débouler un bolide rouge. Joueur de l'année au Portugal il est suivi par les plus grands clubs avant l'Euro, et il est surtout annoncé à Rome où il devrait suivre son entraîneur Sven Goran Erickson. Il faut dire que le joueur de 25 ans compte déjà un solide palmarès avec 6 titres de champion, deux coupes du Portugal et a échoué, l'année précédente, seulement en finale de la coupe de l'UEFA face au RSC Anderlecht des Ludo Coeck et Juan Lozano. Pour le match d'ouverture, le Portugal bouscule le tenant du titre la RFA, mais ne parvient pas à l'emporter (0-0). les observateurs à la sortie des travées de la Meinau à Strasbourg n'ont d'éloges que pour un seul jouer, Chalana. Voici ce qu'on pouvait lire sur son match d'ouverture,Chalana meilleur joueur de l'équipe a dominé ses partenaires mais surtout ses adversaires en étant une classe au-dessus. Simplement sans en rajouter. En faisant courir la balle, en l'orientant à sa guise. Là une accélération foudroyante, ici un contre pied déroutant, ailleurs un renversement de jeu, une touche subtile ou une frappe sèche et toujours cette vision, ce sens inné du jeu qui différencient les champions des autres. Chalana a dans son baguage toute la palette du parfait meneur de jeu et il compte le prouver aux yeux de l'Europe entière qui n'en a que pour un certain Platini. D’ailleurs les portugais ne tardent à à se frotter à Platini. A Marseille pour une demi-finale qui rentrera dans la légende de l'histoire des championnats d'Europe (mais on en reparlera plus longuement une autre fois). Chalana, est tout simplement magique et partout ! C'est lui côté gauche qui dépose sur ballon sur la tête de Jordao qui égalise et envoie les deux équipes en prolongations. Là Chalana se montre encore décisif, côté droit cette fois-ci il trouve encore Jordao qui de volée bat Bats pour la seconde fois de la soirée. La France est mené 2-1 à la 98ème minute et sens le souffle de l'élimination sur son coup. D'autant que Chalana qui compte déjà deux passes décisives, et prêt d'en délivrer une troisième. Sur un contre, il place une accélération qui scotche toute la défense tricolore pour lancer Néné seul face à Bats. La sortie décisive du gardien français sauve les bleus. Voici une petite vidéo où on voit justement Chalana mettre le feu à la défense française pendant les prolongations, appréciez l’accélération du petit numéro 4 portugais :

video

Domergue, puis Platini détruiront le rêve de Chalana qui peut quitter la pelouse du Vélodrome la tête haute. Meilleur passeur de la compétition avec Jean Tigana il termine à la 4ème place du classement des étoiles de France Football derrière Tigana, Platini et Elkajer-Larsen. Il figure dans l'équipe type de l'Euro que ce soit celle du classement des étoiles ou celle désigné par un panel de journaliste français. La France est tombé amoureuse de ce joueur, que l'on surnomme le Vercingétorix du Portugal. Et alors que tout le monde pensait que Chalana allait signer en Italie (Rome, mais aussi Vérone sur les rangs) voir au FC Barcelone, Claude BEZ, le président des Girondins, va faire des folies pour s'arracher les services du meneur de jeu lisboète. Un transfert record, seulement dépassé en Europe cette année là par la venue de Maradona à Naples. Mais à l'époque personne ne pensait que Bordeaux avait une folie au contraire. Avant le début de la saison 1984-85, France Football présente ainsi les Girondins de la sorte, avec Girard, Giresse, Tigana associé à la nouvelle recrue Chalana, Bordeaux possède le meilleur milieu de terrain du monde, ni plus ni moins. Bordeaux sera champion de France et à deux doigts de faire chuter la Juve de Platini en demi-finale de la C1, mais l'histoire de Chalana avec Bordeaux sera très compliqué mais ceci est une autre histoire que j'avais déjà raconté dans le sujet sur Fernando CHALANA. En attendant et pour compléter votre album OSP-EURO 1972-1992 voici la vignette de Fernando CHALANA, la n°170

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...