Les ratés Panini : John De Wolf

Une vieille connaissance d'Old School Panini ce John De Wolf qu'on a déjà vu du côté de la série des Trifons : "Dans la série il n'y a pas que Trifon : John DE WOLF". Un bon gros bourrin qui a connu les honneurs de la sélection et fût même du voyage à la coup du monde 1994 mais de ça on va en parler dans un instant. Si De Wolf s'est fait connaitre au Feyenoord de Rotterdam, il faut savoir avant qu'il est passé par le FC Groningue et je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous quelques vignettes "Old School" de ce club pas très connu chez nous mais qui a vu passé une pléiade d’internationaux. Parmi les plus connus, Johan Neeskens, les deux frères Koeman, Reiziger ou plus proche de nous Arjen Robben. J'avoue que j'ai une tendre affection pour la vignette de De Wolf , ci-dessous, car je le trouve un bien arrogant avec son sourire en coin et sa coupe mulet à faire pâlir un Mac Gyver. Il parait un brin sympathique alors que c’était une belle pourriture sur le terrain qui ferait passer un Van Bommel pour un boyscout à côté de lui.
Mais bon le sujet du jour est sur un superbe loupé sur John De Wolf. Je vais être honnête le raté n'est pas un Panini mais est l'oeuvre d'un album argentin sur la coupe du monde 1994. On n'avait déjà parlé de cet album bourré d'erreurs, dans le sujet : les ratés Panini - Argentine 1994. Un loupé qui m'avait fait ragé entre Alberto Acosta et Medina Bello car il m'avait fait annulé une session de notre championnat (saison 2)
Cette fois dans le même album, on a un magnifique loupé sur John De Wolf, qui n'est plus défenseur au Feyenoord mais gardien à Aberdeen et s'appelle Théo SNELDERS.
Bien sûr il y a eu une confusion entre les deux joueurs et au milieu des défenseurs on trouve notre faux De Wolf.
Je trouve que l'erreur est assez grossière tout de même car tout d'abord les deux joueurs ne se ressemblent pas une seconde, ensuite le mec qui a fait le graphisme de la page, ça ne l'a pas choqué une seconde d'avoir un mec avec un survet bleu au milieu de tous les joueurs orange ? Pour votre info voici les attaquants de la sélection et je vous laisse découvrir un peu l'écorchage en règle des patronymes :
Et avant de conclure il faut rendre à César ce qui appartient à César, les éditions Panini restent tout de même la référence dans les albums d'autocollants et eux n'ont pas confondus les deux joueurs :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...