Mais que devient Gilbert CECARELLI ?

Vous vous souvenez de Gilbert Ceccarelli, ce portier stéphanois qui garda les cages vertes au tout début des années 90. N'étant pas un inconditionnel de l'ASSE, je me souviens qu'il était sorti de nulle part après le départ de Castaneda et qu'il avait disparu après l'arrivée de Joseph-Antoine Bell. Pourtant le gardien au mulet digne d'un joueur de Division 2 est-allemande dans les années 80 avait assuré l'intérim de façon plus que correcte je trouve. Ce qui est marrant c’est quand j’ai recherché quelques infos sur sa carrière et savoir ce qu’il était devenu, je me suis rendu compte que ce joueur était un boomerang et qu’à chaque fois qu’on l’a jeté, il était toujours revenu à l’ASSE. Il arrive à l'ASSE en 1980 comme aspirant en provenance de Mazargues (club avec lequel il a déjà remporté la Coupe Nationale minimes en 1977). Il est international cadets (tout de même) et intègre alors l'équipe de France junior avec laquelle il participe au Championnat d'Europe. A l'ASSE, il côtoie le grand Yvan Curkovic et Jean Castaneda. Il passe professionnel chez les Verts en 1985 et joue son premier match en D2 à Istres le 12 octobre 1985. Il part pour Bastia en 1986 où il reste 3 saisons avant de revenir une première fois à l'ASSE, engagé par le Président Laurent. 

Profitant du départ de Castaneda, en 1989, il va jouer 44 matches en D1 avec notamment une saison 90-91 où il s’illustre à maintes reprises. Mais la venue de Bell le fait migrer à Alès en 1992, pour revenir une nouvelle fois à l'ASSE en 1995: il sera la doublure de Coupet avant de prendre le poste d'entraîneur des gardiens puis de s'occuper plus spécialement de la formation des jeunes gardiens. Lors de la saison 2002-2003, il prend en charge l'équipe des 14 ans Fédéraux qu'il conduit à la 2ème place derrière l'OL. Il quittera l'ASSE en juin 2003 pour y revenir 1 an plus tard comme entraîneur des gardiens du Centre de Formation, des moins de 13 ans jusqu'à la CFA. Si Gilbert Ceccarelli a effectué son 1er match en D1 le 28/10/1989 avec l'ASSE contre Montpellier, il est étonnant au final qu’il n’ait disputé que 46 matches en D1 mais sûrement qu’il a paye le fait de toujours revenir dans son club de cœur plutôt que de tenter sa chance dans un autre club de D1.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...